Vu au cinéma : Magic in the Moonlight

Magic-in-the-Moonligh

Après le très réussi Blue Jasmine, Woody Allen est de retour avec Magic in the Moonlight. Un film so british qui sent bon la bonne humeur et le romantisme, du Woody Allen quoi. Fidèle à lui-même comme toujours et comme on l’aime. Avec ce film, il nous prouve que c’est un très grand cinéaste.

Magic in the Moonlight raconte l’histoire de Stanley Crawford, magicien hors-pair plus connu sous le nom de Wei Ling Soo qui ne croit pas aux médiums, se rendant avec son ami Howard Burkan chez les Catledge dans le Sud de la France afin de démasquer une soi-disante médium répondant au doux nom de Sophie Baker.
Woody Allen nous dépeint ici une ambiance british à souhait des années 20. Tout est parfaitement maîtrisé, l’humour anglais, l’atmosphère, les costumes, les décors bref on se retrouve totalement immergé dans ce cadre qui fait rêver. Colin Firth sans sort à merveille en vieux magicien aigri par la vie et qui ne croit en des forces supérieures dépassant la science. Mention spéciale pour Emma Stone juste parfaite et sublime. Le duo fonctionne bien entre pessimisme et admiration. Le scénario n’est certes pas très évolué mais il est tellement bien emballé qu’on adhère.

Woody Allen signe ici une jolie comédie légère, pétillante, romantique et féerique comme lui seul peut faire. Que l’on apprécie ou pas le réalisateur, il est indéniable qu’il arrive maîtrise la réalisation de ses films d’une main de maître.

Ma note : ♥♥♥♥

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s