Critiques

Vu au cinéma : Vincent n’a pas d’écailles

347644Thomas Salvador ose et nous propose son premier film qui a obtenu le Grand Prix du Jury au Festival du Film Indépendant de Bordeaux. Dans ce film, Vincent a un pouvoir extraordinaire qui lui permet de décupler sa force lorsqu’il est au contact de l’eau. Pour vivre pleinement ce don, il décide alors de s’installer dans une région riche en lacs et rivières. Cependant lors d’une escapade, il tombe amoureux de Lucy.

Pourquoi seulement les Etats-Unis auraient le monopole du film de super-héros ? Thomas Salvador essaie de mettre ce préjugé à plat et nous montre que les français aussi savent faire un film de super-héros sans fioritures  ! Bon ça n’a pas la même saveur que les blockbusters américains je vous l’accorde et le film est assez… déconcertant. Peu de dialogues mais qui ne sont pas utiles au final. Des paysages magnifiques à couper le souffle et un super-héros auquel on s’attache rapidement, tout en gentillesse et en simplicité.
Le seul point négatif serait le scénario qui aurait pu être plus étoffé car il ne tient que sur une seule idée et n’explore pas d’autres possibilités excepté l’histoire d’amour avec Lucy mais qui reste très superficielle.

Un film fort appréciable si on veut passer un bon moment et puis ça fait du bien de se dire qu’on a des supers-héros made in France quand même, cocorico !

Ma note : ♥♥♥♥♥

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s