Critiques

Lolo : Quand Vincent Lacoste vole la vedette à tout le monde

388359.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

Après 2 Days in New York, Julie Delpy revient avec un sacré casting pour son nouveau film en tant que réalisatrice : Lolo. Violette est une quadra parisienne travaillant dans la mode et élevant seule son fils Eloi alias « Lolo », 20 ans, encore très attaché à sa chère maman. Mais quand Jean-René apparaît dans la vie de sa mère, Lolo va tout faire pour que cette idylle soit vouée à l’échec.

Aux premiers abords, on pourrait penser que les personnages principaux sont Dany Boon et Julie Delpy et pourtant, ce ne sont pas eux les plus bluffants dans ce film, que nenni !

Il est temps de déclarer mon amour pour Vincent Lacoste. Déjà impressionnant dans Hippocrate (qui lui aura valu une nomination aux Césars 2015 comme Meilleur acteur), le jeune homme de 22 ans est tout simplement bluffant dans le rôle du garçon à sa maman atteint du complexe d’Oedipe et incapable de laisser sa mère s’épanouir dans une relation avec un autre homme. On y découvre alors un personnage complexe, drôle, mesquin et méchant comme on les aime. De quoi laisser au second plan les autres personnages même si le duo Dany Boon / Julie Delpy est à mourir de rire entre le campagnard débarquant dans la capitale et une mère sur-protectrice et un brin hypocondriaque.

Parce que rien que la performance de Vincent Lacoste vaut largement le détour !

Ma note : ♥♥♥♥

orson_wells_Slow-Clap

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s