[CRITIQUE] Les Pépites : Foncez le voir, tout simplement

146399-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

La bande-annonce m’avait déjà bien intriguée et c’est sans réellement savoir ce qui m’attendait que je suis allée prendre un ticket pour Les Pépites. Si j’avais mon dieu. Si j’avais su à quel point ce documentaire m’aurait bouleversé je me serais préparé psychologiquement parlant et accessoirement parlant aussi car il est certain que l’action de Kleenex fait un bond phénoménal après ce film. Les Pépites c’est l’épopée semée d’embûches et de courage de Christian et Marie-France qui ont tout donné pour sauver les enfants de la décharge à ciel ouvert de Phnom-Penh au Cambodge ou comment offrir au spectateur une décharge émotionnelle dévastatrice.

Après avoir vu la veille Le Ciel Attendra, autant vous dire que vous rentrez chez vous totalement vidée émotionnellement parlant. Le film ne dure que 1h30 et pourtant ce sont les 1h30 les plus puissantes que j’ai jamais vécu. Dès les première secondes, quand on voit défiler tous ces visages heureux et souriants on est bien loin de deviner l’enfer qu’ils ont connu quelques années plus tôt. Le film démarre plutôt lentement avec l’histoire de Christian et Marie-France, un couple qui a toujours aimé voyagé et qui a finalement posé ses valises au Cambodge il y a une vingtaine d’années. Et dans ces décors buccoliques et ces aventures de rêve, le cauchemar. Celui de la décharge de Phnom-Penh où des enfants traînent là jour et nuit pour récupérer quelques déchets biodégradables qu’ils pourront revendre pour même pas quelques pièces. Une horreur et pourtant une horreur bien réelle.

Des héros des temps modernes

C’est là que Marie-France et Christian entrent en scène. Ils ne veulent plus être spectateur de cette misère mais devenir acteur et donner, aider, aimer sans limite ces enfants oubliés, parfois détestés, souvent frappés et pourtant bien courageux. Et il en faut qu’en à quatre ans vous devez fouiller les poubelles pour avoir de quoi manger. Quand marcher dans la merde, n’avoir la peau que sur les os et vivre h24 dans une poubelle grandeur nature ne vous fait plus rien.

Un film brut qui dévoile une réalité déconcertante et qui met en scène des héros des temps modernes qui ne font pas parler d’eux mais dont les actions ont eu une portée incommensurable. Comment un couple de retraités a réussi à sauver pas moins de 10 000 enfants de la misère, à leur redonner le sourire, à leur offrir un avenir et une vie décente. L’interview du couple entrecoupée d’images d’archives viennent vous achever petit à petit dans votre siège et quand les larmes ont fini de couler, c’est seulement pour recommencer de plus belle juste après.

Une véritable leçon de vie

Voilà ce dont on a besoin, de ce genre de film qui vous secoue complètement. Une leçon de vie, de courage et d’amour pour changer le monde à sa façon, à petite ou moyenne échelle certes mais enfin devenir acteur de la société et se sentir utile. Les Pépites est bien au-delà du simple documentaire et nous insuffle à tous cet espoir que tout est possible et que chacun à notre manière nous pouvons marquer le monde de notre petite empreinte. Et que non l’argent ne fait pas le bonheur, en tout cas pas pour ces pépites d’or que sont ces cambodgiens dont les sourires vous réchaufferont le coeur et dont les larmes de jeunesse fera également couler les vôtres.

Christian est décédé il y a peu de temps à Phnom-Penh, chez lui, entouré de ceux qui l’aiment et de ce qu’il a construit à la force du coeur. C’est ce genre de personnes qui devraient rester éternelle. Ce film gardera une trace d’un couple au coeur d’or qui a tout donné pour les autres sans jamais rien demander en retour, juste le bonheur de ces enfants. Un conseil, même plus, un ordre : allez voir ce film, pour vous, pour eux et pour mettre en lumière ces personnes formidables.

Ma note : ★★★★★ (5 étoiles sur le blog mais au moins 1 milliard dans mon coeur)

Une réflexion sur “[CRITIQUE] Les Pépites : Foncez le voir, tout simplement

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s