[CRITIQUE] Demain Tout commence : Une bonne dose de joie et d’émotions pour finir cette année en beauté

139893-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

« Vous en avez du courage pour venir à 9h au cinéma. Vous êtes soit très riches, soit très pauvres » dixit l’équipe du film en venant présenter leur film ce matin à l’UGC des Halles à Paris. Alors oui du courage il en faut peut-être, on est peut-être très riche ou très pauvre mais une chose est sûre, se lever à 8h du matin ça valait le coup.

Samuel est un grand enfant, Samuel n’aime pas les responsabilités et par dessus tout, Samuel aime sa petite vie tranquille dans un yacht, entouré de belles filles et de bouteilles de champagne. Sauf qu’un jour tout bascule quand une ancienne de ses conquêtes Kristin déboule pour lui annoncer de but en blanc qu’il a une fille et qu’elle s’en va à la sauvette, laissant Samuel et Gloria seuls sur ce ponton. Huit ans ont passé depuis, ils vivent heureux, au jour le jour à Londres quand de nouveau, Kristin réapparaît et une nouvelle fois, rien ne sera plus jamais comme avant.

Gloria Colston, la révélation

Demain Tout Commence c’est avant tout l’occasion de découvrir la jeune et pétillante Gloria Colston et pour son premier rôle, elle ne fait pas dans la dentelle et elle est même plutôt bien entourée. Adulte bien trop vite, Gloria profite malgré tout de sa jeunesse aux côtés d’un père aussi aimant que complètement barré, dans un appartement et dans un monde quasiment magique, rendant ainsi chaque seconde de sa vie plus belle les unes que les autres. Hâte de revoir cette jeune fille dans d’autres films car elle a clairement du potentiel et une véritable joie de vivre contagieuse dans le film.

A ses côtés, un Omar Sy talentueux comme beaucoup trop souvent. Amenant son humour qu’on apprécie tant, une sincérité et une émotion touchante parce que Samuel n’est peut-être pas un père parfait mais des parents parfaits ça n’existe pas alors on fait comme on peut avec les moyens du bord, beaucoup d’amour et parfois c’est suffisant.

Mention spéciale également à Clémence Poésy en mère paumée qu’on adore détester (mais qu’on apprécie quand même à la fin hein) et surtout, surtout, surtout, Antoine Bertrand que je trouve adorable et drôle à souhait (tout comme dans Le Petit Locataire d’ailleurs).

Une vague de rires et d’émotions

Alors certes le scénario n’est pas parfait mais c’est dans ses imperfections qu’on y trouve un certain charme. Le film nous emporte délicatement dans cette histoire qui va bien au-delà d’une simple mère qui abandonne son bébé du jour au lendemain et d’un grand enfant qui s’improvise père du jour au lendemain. Demain Tout Commence c’est avant tout une ode à l’amour, à ce qu’un enfant peut vous apporter et ce que vous pouvez lui apporter avec les armes que vous avez même si elles ne sont que minimes.

On rit autant qu’on pleure dans cette comédie qui parlera à tout le monde. Et c’est surtout l’occasion d’apprécier la grandeur d’Omar Sy, celle qu’on avait découvert dans Intouchables et qui est indéniablement de retour.

Ma note : ★★★★

3 commentaires sur “[CRITIQUE] Demain Tout commence : Une bonne dose de joie et d’émotions pour finir cette année en beauté

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s