Focus

[FOCUS] Pourquoi Andrew Garfield est en passe de devenir un acteur indispensable ?

andrew-21

Avec sa bouille d’ange adolescent on lui donnerait une vingtaine d’année et pourtant à 33 ans, Andrew Garfield est en passe de devenir une valeur sûre du cinéma -et ce n’est pas trop tôt. Actuellement à l’affiche de Tu ne tueras point de Mel Gibson et bientôt accompagné de Liam Neeson et Adam Driver dans Silence, Andrew Garfield peut enfin dire adieu à son costume de Spider-Man qui lui collait à la peau.

« J’ai dû beaucoup me battre pour ma liberté dans cette histoire. Et j’ai souvent eu des ennuis parce que je disais des choses que je n’aurais pas dû« admettait-il il y a quelques temps au site Mr Porter au sujet de sa période The Amazing Spider-Man entre 2012 et 2014, succédant ainsi à Tobey Maguire. Un costume pas forcément facile à endosser et sans compter les critiques plus que mitigées, la sauce n’a pas pris et le reboot s’est arrêté après le deuxième opus. Un mal pour un bien finalement.

Acteur de théâtre avant tout

C’est en 1983 à Los Angeles qu’Andrew naît d’une mère britannique et d’un père américain avant de grandir au Royaume-Uni. Rapidement, le jeune homme s’inscrit à la City of London Freemen’s School d’Ashtead où il étudie la musique et le théâtre. En 2004 c’est la consécration quand il est diplômé de la Central School of Speech and Drama et dans la foulée, il remporte un MEN Theatre Award pour son rôle dans la pièce Kes. Deux ans plus tard, il obtient le Prix de la révé­la­tion de l’an­née des Evening Stan­dard Theatre Awards.

En 2007, sa carrière d’acteur au cinéma démarre sur les chapeaux de roues quand le très célèbre magazine Variety le nomme numéro un des « 10 acteurs à voir » et le mois d’après il est au casting de Lions et Agneaux puis Boy A pour lequel il remporte le British Academy Television Award du meilleur acteur en 2008.

Il fait une apparition dans L’Imaginarium du docteur Parnassus en 2009 avant qu’on le retrouve dans The Social Network et Never Let Me Go l’année suivante qui lui permettent de remporter quatre récompenses en tout.

Super-héros malheureux

andrew-garfield-in-the-amazing-spider-man-2-hd-wallpaper

Puis en 2012, Andrew Garfield touche son rêve du bout des doigts quand on lui propose d’endosser le costume du super-héros qu’il admire depuis son plus jeune âge, Spider-Man. The Amazing Spider-Man produit par Sony sort mais une pluie de critiques vient s’abattre sur le film. Pourtant un deuxième opus est programmé et rebelote en 2014, le film n’est pas mieux accueilli qu’il y a deux ans.

Une expérience qui laisse à l’acteur un goût amer comme il a pu l’expliquer dans un entretien vidéo avec l’actrice Amy Adams : « Ce fut vraiment, vraiment compliqué. J’avais signé pour servir l’histoire et servir cet incroyable personnage en qui je me suis déguisé dès mes trois ans. Au final, on doit faire avec des compromis et ça vous brise le coeur. J’ai eu le coeur brisé à un certain degré« .

En lice pour un Oscar ?

201037-jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

En tout cas l’année 2017 risque fortement d’être celle d’Andrew Garfield. Dernièrement, c’est dans Tu ne tueras point de Mel Gibson qu’on a pu découvrir une nouvelle facette de l’acteur. Un film acclamé autant par la critique que par les spectateurs si bien que le film a déjà remporté pas moins de neuf récompenses aux Australian Academy of Cinema and Television Arts Awards soit l’équivalent des Oscars en Australie. Entre le meilleur film, le meilleur réalisateur, le meilleur acteur ou encore le meilleur scénario, Tu ne tueras point commence à s’imposer comme un sérieux concurrent pour les Oscars.

silence-andrew-garfield

Et comme si ça ne suffisait pas, un autre film risque de faire pas mal de bruit. Sous la houlette du grand Martin Scorsese, Andrew Garfield est accompagné d’Adam Driver et Liam Neeson pour Silence prévu dans les cinémas américains le 23 décembre prochain et qui pourrait également prendre part à la course aux Oscars alors que le film est déjà annoncé comme un évènement. La bande-annonce dévoilée il y a peu de temps ne laisse d’ailleurs aucun doute sur les répercussions que le film va avoir. Un film qui a nécessité huit mois de tournage pour un budget de 47 millions de dollars et 750 personnes. Des restrictions budgétaires étaient donc à prévoir si bien que le réalisateur a refusé de se verser un salaire et les trois acteurs principaux se sont contenter du salaire minimum. Un film en engagé, prouvant une nouvelle fois que Silence va s’imposer comme le film artistique de l’année. Pour nous, rendez-vous le 8 février dans les salles pour le découvrir !

Une chose est certaine, Andrew Garfield a réussi à s’entourer des meilleurs après la petite baisse de régime Spider-Man et prouve qu’il en a sous le pied et qu’indéniablement, c’est un acteur sur lequel on va pouvoir compter. D’ailleurs le jeune homme ne compte pas s’arrêter en si bon chemin car il est déjà de retour sur les plateaux de tournage pour Under The Silver Lake.

Mise à jour du 12/12 : Ajoutez un Critic Choice Awards du meilleur acteur ainsi qu’une nomination pour les Golden Globes et le tour est joué ! 

3 réflexions au sujet de “[FOCUS] Pourquoi Andrew Garfield est en passe de devenir un acteur indispensable ?”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s