Critiques

[CRITIQUE] La Grande Muraille : Plus américaine que chinoise

Grand film d’action de ce début d’année, le nouveau film de Zhang Yimou connaissait déjà quelques déconvenues bien avant sa sortie notamment cette fameuse polémique sur le fait d’attribuer les premiers et seconds rôles à des acteurs américains et hispaniques alors que le film se déroule en Chine. Une polémique bien futile quand on connait le scénario du film. William et Tovar n’ont qu’un seul but, la poudre noire qui les rendrait enfin riches et adulés de tous en Europe sauf que rien ne se passe vraiment comme prévu lorsqu’ils se retrouvent emprisonnés dans la Grande Muraille de Chine. Ils découvriront alors qu’une armée chinoise défend cette forteresse contre les créatures monstrueuses intelligentes et prêtes à tout pour exterminer l’humanité. William s’engagera auprès d’eux pour une bataille sans merci.

283305-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Superproduction américano-chinoise, La Grande Muraille est le film tourné en Chine avec le plus gros budget jamais donné (près de 135 millions de dollars) et le moins qu’on puisse dire c’est que ça se voit à l’écran.

Visuellement impeccable

La Grande Muraille de Chine comme si vous y étiez, perdu au beau milieu des montagnes, c’est tout simplement magnifique à voir. Les plans d’ensembles des déserts arides sont splendides et que dire de ces scènes de combats rondement menées et filmées par Zhang Yimou. C’est propre, c’est dynamique et impossible de s’ennuyer une seule seconde. La rigueur chinoise est de mise notamment dans cette armée destinée à protéger la Grande Muraille. Une mise en place assez hypnotique tant est calculé au millimètre près.

Matt Damon indispensable ?

Le constat qui se pose après avoir le film est le suivant : est-ce que Matt Damon et son compatriote sont vraiment utiles dans ce film ? En effet il aurait très bien pu être possible que La Grande Muraille ne se concentre que sur cette armée chinoise contre ces créatures mystérieuses. Matt Damon n’apporte aucune réelle plus-value au film ne serait-ce qu’une tête d’affiche évidemment et peut-être aussi la caution humour de ce film (il faut dire que le duo Matt Damon/Pedro Pascal nous régalent avec leurs joutes verbales).

Dans ce film on sent grandement l’influence américaine pour en faire plus un blockbuster qu’autre chose. Dommage parce que le scénario et les acteurs chinois se suffisaient à eux-mêmes pour offre un beau film d’action chinois. Il n’empêche que La Grande Muraille reste malgré tout un très bon divertissement.

Ma note : ★★★★★

1 comment on “[CRITIQUE] La Grande Muraille : Plus américaine que chinoise

  1. Ping : [Actu] Le podium de la semaine – OnSeFaitUnCiné

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :