[CRITIQUE] Noces : Une tragédie coup de poing

Parmi le flot de films sortis cette semaine, il est fort probable que Noces vous soit passé sous le nez sans que vous vous en rendiez compte. Pourtant ce film du réalisateur belge Stephan Streker est un petit bijou et met en lumière la jeune Lina El Arabi, comédienne très prometteuse. Un film qui sonne comme un coup de poing qui vous laissez à terre. A 18 ans , Zahira se fait imposé un mariage arrangé par sa famille pakistanaise. Un affront pour la jeune fille qui s’y oppose farouchement et qui fera tout pour être enfin libre.

413340-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Un effroyable constat d’échec

Noces est un film frustrant. Magnifiquement réalisé, des interprétations justes et touchantes mais un sujet qui fait mal et qui fait encore débat dans notre société actuelle. Tiraillée entre deux cultures, Zahira doit se marier avec quelqu’un avec qui elle a discuté quelques minutes via internet et qui est « plutôt gentil« . Librement inspiré d’un fait réel qui s’est déroulé à Charleroi, Stephan Streker dresse le portrait d’une jeune fille, héroïne des temps modernes bien décidée à prendre sa vie en main. On y croit, jusqu’à la fin. Un final poignant qui apparait comme un échec, quand on sait que ce sont des millions de jeunes filles obligées de se marier à travers le monde.

Lina El Arabi, héroïne tragique

Le film est une belle réussite sur tous les points et notamment grâce à sa tête d’affiche. Inconnue au bataillon, Lina El Arabi débarque sur nos écrans telle une tempête qui vient tout balayer et nous secouer pour nous marquer à jamais (bim les rimes du dimanche soir). La douceur de son visage et l’intensité de son regard est tout ce qu’on retient.

Loin de porter un doigt accusateur sur ces pratiques, Noces nous montre qu’il n’y a ni méchants, ni gentils et que chacun a ses raisons et ses convictions qui lui sont propres. Comment vivre sa vie quand on aime sa famille mais que les traditions familiales sont trop lourdes à porter ?

Noces n’est pas un film original, ni novateur mais aux avec ses allures de tragédie grecque, il tape là où ça fait mal et quand on pense avoir tout vu, le final vient nous frapper comme pour nous ramener à la réalité et on ressort de là les larmes aux yeux et une furieuse envie de se révolter. Pari réussi pour le réalisateur qui voulait nous faire réagir.

Ma note : ★★★★

2 commentaires sur « [CRITIQUE] Noces : Une tragédie coup de poing »

  1. J’ai aussi beaucoup aimé ce film qui comme tu le soulignes ne tombe jamais dans le manichéen !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s