Critiques

[CRITIQUE] Free Fire : Une tuerie so british

Filmer une fusillade non-stop pendant plus d’une heure dans un simple entrepôt sans lasser le spectateur est un sacré défi que Ben Wheatley a relevé avec succès. Après l’échec de High-Rise, le réalisateur revient avec un film d’action complètement barré ou quand une simple vente d’armes clandestine tourne au fiasco entre des personnages aussi têtus qu’opportunistes. Armes et humour sont de sortie alors préparez-vous !

C’est en lisant des archives du FBI concernant des fusillades que Ben Wheatley a eu l’idée de Free Fire, une fusillade entre deux gangs au coeur du Boston des années 70. Costumes d’antan, dandy dragueur, humour très british et une répartie aussi vive que les tirs échangés sont au coeur de ce drôle de huit clos. C’est très malin de la part du réalisateur de placer cette fusillade pendant les années 70. Pas de téléphone portable donc aucun moyen de prévenir ses petits copains en dehors. Le seul moyen pour eux de s’en sortir ? Atteindre le bureau à l’étage et le téléphone à l’intérieur.

Ce qui fait la force de ce film c’est sans conteste sa galerie de personnages plus loufoques les uns que les autres mais qui n’ont au final qu’un seul but : l’argent. Heureusement que Brie Larson est là pour amener la caution féminine et un peu badass dans ce groupe testostéroné et quel plaisir de retrouver (enfin) Armie Hammer ! Des personnages comme Vernon ou Stevo sont de vraies pépites et amène la caution humour du film.

Malgré un scénario simple, les tirs qui fusent tous les quarts de seconde donnent du rythme au film pour que jamais il ne s’enlise surtout que le film est tourné de manière plus « traditionnelle » que la plupart des films d’actions de nos jours puisque Ben Wheatley n’a presque pas eu recours aux effets numériques, de quoi renforcer l’authenticité de ce film.

Après la déferlante de critiques pour High-Rise, Ben Wheatley devrait mettre la plupart des gens d’accord sur Free Fire. Sans pour autant atteindre la grandeur des règlements de compte à la Tarantino, le réalisateur propose un film d’action bourré d’humour et de fusillades en tout genre qui vise (presque) toujours juste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s