[CRITIQUE] Bad Buzz : Un passage au grand écran raté

Duo iconique de l’émission Quotidien sur TMC, Eric et Quentin présentent aujourd’hui leur première comédie à l’image du Palmashow ou encore Eric & Ramzy. L’humour du duo divise sur les réseaux sociaux et s’est fait largement ressentir lors de sa sortie en salle. Diffusé dans 272 salles, le film n’a attiré que 25 469 spectateurs. Un bien faible bilan pour le duo comique dont les pastilles sur TMC font rire mais lorsqu’il s’agit de faire de l’humour sur la longueur, le film est très inégal et la plupart des blagues tombent à l’eau.

Bad luck pour Bad Buzz

Dans Bad Buzz, Eric et Quentin jouent leur propre rôle. Animateurs vedettes d’une émission pour enfant, ils se retrouvent subitement au coeur d’un bad buzz à leur insu après qu’une photo d’eux ai été publié sur internet. Détestés de tous, ils n’ont plus que deux jours pour trouver un bon buzz afin d’effacer l’autre sauf qu’à ce moment-à, la grand-mère de Quentin décède et il est dans l’obligation de partir au Havre pour assister à son enterrement. Les deux amis partent alors en direction du Havre en espérant pouvoir trouver un bon buzz rapidement avant que tout ceci n’arrive aux oreilles de leur patron et qu’ils se retrouvent sans emploi.

Alors c’est certain, Eric et Quentin n’ont pas l’humour le plus fin du monde mais pour ceux qui connaissent leur story dans Quotidien, leur humour est à base de perruque, de faux seins, d’accents exagérés, de caricature et de blagues potaches. Sauf que les blagues potaches qui durent dix secondes c’est drôle (tout dépend de l’humour de la personne en face évidemment) mais sur une 1h16 c’est long, très long et du coup très pas drôle en fait.

La plupart des gags tombent à l’eau, sont très lourds ou très maladroits. Le seul qui fait encore un peu rire c’est Quentin, le bobo parisien amoureux d’une femme qui a 30 ans de plus que lui et qui est accro aux jus d’épinards-céléri-kiwi bio. Certaines idées sont plutôt bonnes mais pas assez exploitées comme la ressemblance frappante entre la mère et la copine de Quentin ou encore l’attirance d’Eric pour la tante de Quentin.

A croire qu »Eric & Quentin ont seulement voulu surfer sur cette vague de duos comiques au cinéma. La mise en pratique demande encore de l’exercice. Même si le duo arrive à nous tirer un sourire de temps en temps, cela ne suffit pas pour que le Bad Buzz se transforme en good buzz. Au final, on ne sait pas tellement dans quelle direction part Bad Buzz, d’ailleurs on pense qu’il est resté sur la ligne de départ.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s