[FOCUS] Audrey Lamy : celle qu’on avait pas vu venir

Bien qu’on ne lui assigne pas toujours les rôles principaux des films dans lesquels elle joue, Audrey Lamy est devenue en quelques années l’une des étoiles montantes du cinéma français. Dans la comédie ou dans des distributions plus tragiques, elle s’est vite imposée comme sa sœur Alexandra dans le milieu du Septième Art. Petit point biographie sur l’actrice de 36 ans, voix principale du prochain Moi Moche et Méchant 3, qui sortira le 5 juillet prochain.

On ne dirait pas comme ça, mais Audrey Lamy c’est 24 millions d’entrées au cinéma grâce aux rôles qui lui ont été proposés et qu’elle a accepté. Et cette vocation pour les Beaux Arts, du théâtre au cinéma, n’aurait-elle pas un léger rapport avec sa famille ? Soeur de l’actrice Alexandra Lamy, la jeune alésienne a commencé à écumer les castings et parquets à l’âge de 22 ans, âge auquel elle passe le Concours du Conservatoire national de Théâtre à Paris. Après plusieurs années à se familiariser avec le milieu du Sixième Art, Audrey Lamy débute timidement sa carrière d’actrice en figurant dans une dizaine de films, comme Brice de Nice en 2005 (aux côtés de sa sœur donc), mais aussi dans l’Arnacœur de Pascal Chaumeil sorti en 2010 en passant par Polisse de Maïwenn (2011) dans le rôle d’une mère indigne.

De Tout ce qui brille à Scènes de ménages

Mais ses larges capacités d’actrice quelque soit le registre lui ont surtout permis d’avoir un rôle clef dans sa carrière : celui de Carole dans Tout ce qui brille de Géraldine Nakache et Hervé Mimran. Un rôle de coach sportif autoritaire qui a fait rire les spectateurs mais qui a surtout permis à l’actrice d’être nominée aux César en 2011 en tant que meilleur espoir féminin, récompense que remportera finalement Leïla Bekhti, sa compère à l’écran.

Un rôle de jeune femme autoritaire ? Ce n’est pas sans rappeler le rôle qu’elle joue depuis 2009 dans la série Scènes de Ménages aux côtés de Loup-Denis Elion. Désormais, il est difficile de détacher Audrey Lamy de son personnage Marion, tant les téléspectateurs de M6 sont habitués à voir l’actrice dans ce rôle de jeune blonde autant imprévisible qu’attachante et colérique.

Du comique au tragique

Néanmoins, Audrey Lamy a su au fil des années se défaire de la comédie qui lui collait tant à la peau, et particulièrement en 2014 où la jeune femme s’est vue confier un rôle dans Ce soir je vais tuer l’assassin de mon fils, un téléfilm poignant proposé par TF1 où l’actrice a pu proposer et montrer au public une nouvelle facette de ses talents d’actrice. Huit millions de téléspectateurs ont donc pu découvrir une nouvelle Audrey, bien loin des exubérances et des excès qu’apportent la comédie. Et elle même s’en réjouit puisqu’elle avait confié dans une interview à cette époque qu’elle avait envie de montrer autre chose au public : « J’ai été tellement flattée de voir que l’on me proposait autre chose. Maiwenn m’avait offert une participation dans Polisse, mais j’interprète plus souvent des personnages dans l’énergie, dans la comédie. Cela faisait longtemps que je cherchais à être dans un autre registre. ». Audrey Lamy va t-elle donc quitter peu à peu le milieu de la comédie ? Pas sûr, mais elle a déjà fait un pas en dehors de ce milieu en annonçant son retrait, avec son partenaire à l’écran, de Scènes de Ménages. Mais que les aficionados de la série se rassurent, leur disparition ne sera complète que courant 2018.

Devant l’écran mais pas que…

Et désormais, ce n’est plus forcément à l’écran que l’on retrouve Audrey Lamy mais aussi derrière l’écran si on peut dire ça comme ça. Sa voix est dorénavant utilisée dans les doublages français de films comme Harry Potter (elle y fait la voix de Nymphadora Tonks, un des personnages secondaires) mais de plus en plus dans les films d’animation. Planes 2, Angry Birds le film mais aussi Ninjago, les doublages s’enchaînent pour Audrey Lamy mais c’est prochainement dans Moi, Moche et Méchant 3 que l’on entendra à nouveau la voix de l’actrice. Déjà présente auditivement parlant dans le second opus dans le rôle de Lucy, la femme de Gru, on retrouvera donc Audrey Lamy dans le corps de cette espionne, nouvellement mère des adorables Margo, Edith et Agnès (qui ne craque pas pour ces jeunes filles?).

Entre rôles tragiques voire dramatiques mais aussi plus légers que ce soit devant la caméra ou derrière le micro d’une salle d’enregistrement, Audrey Lamy s’est peu à peu imposée, à l’instar de sa sœur Alexandra, dans le milieu du Septième Art français. Après s’être dévoilée dans une vingtaine de films, avec des rôles plus ou moins importants, mais aussi dans des téléfilms ou des séries, l’actrice de 36 ans a décidé de se recentrer sur ses futurs rôles au cinéma. Moi Moche et Méchant 3 le 5 juillet prochain au cinéma mais aussi le 11 octobre dans Coexister de Fabrice Eboué, Simon et Théodore de Mikael Buch en octobre également ou encore Ma Reum de Fréderic Quiring : nous ne sommes donc pas prêts d’échapper à la bonne humeur d’Audrey Lamy dans les mois et années à venir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s