[DEAUVILLE 2017] Day 01 : « Celle-là je vais l’accrocher dans ma chambre ! »

Quatre mois après le Festival de Cannes, me voilà repartie sur les routes avec ma petite (bon ok énorme) valise et mon ordinateur. Cette fois-ci direction Deauville pour la 43e édition du Festival du Cinéma Américain qui se déroule du 1er au 11 septembre.

Contrairement à l’année dernière, j’ai la chance de pouvoir couvrir les dix jours du festival et c’est avec un plaisir non dissimulé que je compte bien vous faire partager toutes mes aventures. Au programme du beau monde avec Lura Dern, Michelle Rodriguez, Robert Pattinson ou encore Woody Harrelson qui seront présents puisqu’un hommage leur sera rendu. Et puis surtout des films, beaucoup de films. On compte une quarantaine de films présentés entre ceux en compétition, les avant-premières et les documentaires. Mon petit planning a minutieusement été préparé à l’avance, j’ai dix jours pour voir 33 films. Vous les voyez venir les cernes aussi longues que la Muraille de Chine ? Moi oui mais on s’en fout j’ai beaucoup trop hâte et surtout que je n’ai pas remis les pieds dans un cinéma depuis juillet et ça commence à drôlement me manquer.

Première accréditation presse, premiers émois

A 17h30 il est l’heure de chercher mon accréditation, la fameuse ! Et surtout ma première accréditation presse s’il-vous-plaît. Je crois que je l’ai admiré pendant des heures et encore maintenant j’ai du mal à croire que le nom de mon petit blog se retrouve sur une accréditation.

Bref ce soir c’est la cérémonie d’ouverture alors si on veut y assister mieux vaut se dépêcher de se rendre au kiosque pour récupérer soit une une carte d’accès soit une carte dernière minute. Après une longue attente sous le soleil de Deauville (heureusement qu’il ne pleuvait pas), nous voilà dans la salle du CID pour la cérémonie d’ouverture (avec une bonne demie-heure de retard sinon ce n’est pas drôle). Un hommage a été rendu à Jerry Lewis qui nous a quitté en août dernier et surtout à l’actrice Laura Dern qui, dans un français parfait, s’est exprimée pour remercier le festival de cet hommage.

La salle s’éteint, il est l’heure de regarder Tom Cruise dans Barry Seal : American Traffic, film d’ouverture du 43e Festival du Cinéma Américain. On se dit à tout de suite pour la critique et à demain pour la suite de nos petites aventures !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s