Critiques, Deauville 2017

[DEAUVILLE 2017] The Bachelors : Le charme à la française

Est-ce une française qui va faire chavirer le coeur de J.K Simmons ? On dirait bien avec The Bachelors dans lequel on retrouve avec joie Julie Delpy en professeure de français dans un lycée américain et qui va tomber rapidement sous le charme de Bill palet sauf que Bill vient de perdre sa femme Jeanie et est inconsolable depuis. De son côté son fils va essayer de mener de front sa nouvelle vie dans ce nouveau lycée, sa relation naissante avec une des élèves du cours de français mais également son père sombrant petit à petit dans la dépression.

Après l’avoir vu en tyrannique professeur de batterie dans Whiplash, J.K Simmons dévoile un nouvelle facette dans un rôle de composition complexe. Après la perte brutale de sa femme, Bill décide de déménager du jour au lendemain avec son fils Wes afin de prendre un nouveau départ même si tout ne se passera pas comme prévu et que la phase de deuil va être tout aussi compliquée à gérer autant pour le père que pour le fils.

Les codes classiques d’une comédie dramatique sont scrupuleusement respectés alors non rien de nouveau mais les performances de J.K Simmons et de Josh Wiggins méritent largement le détour et a de quoi nous filer quelques frissons de temps à autre. Sans compter évidemment la présence de l’actrice française Julie Delpy. Son humour et sa fraicheur ne sont que des atouts pour ce film qui aborde plusieurs aspects du deuil que ce soit le fils qui essaie tant bien que mal d’avancer ou son père qui au contraire semble aller de mieux en mieux pour finalement sombrer encore plus. Le film démon également l’absurdité des traitements médicamenteux très (trop ?) souvent donnés à ceux qui souffrent de dépression alors que (attention phrase bateau en approche) c’est plus souvent l’amour qui permet de s’en sortir.

The Bachelors ne brille pas par son originalité mais grâce à son casting attachant, le sujet traité avec pudeur et au final il reste un très joli film à regarder sans modération mais avec quelques mouchoirs dans la poche.

The Bachelors de Kurt Voelker, Etats-Unis, 2017, 1h47
Sortie le 25 octobre 2017 
en e-cinema

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s