Critiques

[CRITIQUE] « Star Wars : Les Derniers Jedi » : Résolument tourné vers l’avenir

Aussi attendu que Noël (voire même plus), le huitième épisode de la mythique saga aux sabres lasers, vaisseaux spatiaux et méchants à la voix grave débarque a envahit nos écrans depuis hier. Une attente d’autant plus palpable sachant que Les Derniers Jedi signait le grand retour de Mark Hamill aka the Luke Skywalker, des batailles qui nous promettaient d’être épiques au vu du trailer et surtout, est-ce que Les Derniers Jedi est digne héritier de la saga Star Wars sous la houlette de Rian Johnson ?

Compliqué de vous parler du film en évitant tout spoiler alors oui, Les Derniers Jedi est digne de cette saga. Après un septième épisode plutôt mitigé au niveau des critiques, ce huitième épisode tient toutes ses promesses, bien meilleur que Le Réveil de la Force et presque aussi bon que Rogue One. Rian Johnson reprend tous les codes de la saga tout en réussissant à lui insuffler une nouvelle vie, un nouveau point de vue. Mark Hamill rempile dans le rôle de Luke Skywalker pour faire le pont entre l’ancienne et la nouvelle saga qui se dessine.

Un traitement des personnages inégal

Cependant rien n’est jamais parfait au pays des droïdes – et parce qu’il fallait bien lui trouver quelques défauts avouons-le. D’un côté nous avons un personnage comme Luke Skywalker dont l’enjeu est de savoir s’il revient vers la force ou pas, s’il souhaite aider Rey ou non. Un personnage devenu beaucoup plus sombre et donc forcément beaucoup plus intéressant à suivre jusqu’à ce final exceptionnel et digne d’un Luke Skywalker. Et de l’autre nous avons par exemple un Finn dont les enjeux du précédent opus perdent en intensité pour au final n’être presque qu’un personnage secondaire sans compter cette histoire avec Rose qui relève plus de l’inutilité qu’autre chose.

null

Rey, l’égal féminin de Luke Skywalker, est de retour, plus badass que jamais (bien qu’un brin naïve) et nous offre de belles perspectives quant à son rôle à jouer par la suite dans la Rébellion. Un pincement au coeur viendra nous piquer lorsque nous verrons pour la dernière fois le Général Leia, toujours aussi grandiose et dont cet dernière apparition nous laisse bien triste mais ne nous inquiétons pas, il y a fort à parier que sa fille Billie Lourd prendra la relève sans grande difficulté. Enfin le cas Kylo Rien aka Ben Solo aka l’incroyable (et jusque là sous-estimé) Adam Driver. Alors que Le Réveil de la Force abordait ce conflit intérieur qui lui donnait tant d’épaisseur, le sujet semble bien vite balayé dans cet opus (évidemment on ne vous dira pas de quel côté de la Force il est allé mais vous devinerez bien rapidement) ce qui le rend peut-être moins intéressant sur le plan psychologique tout comme cette étrange relation qu’il entretient avec Rey (décidément il y a pas mal de relations dans cet opus) qui n’était pas forcément utile non plus bien que l’idée de basse derrière était plutôt bien venue.

 

423260.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Enfin une mention spéciale au Général Hux, souffre douleur de la plupart des personnages qui, peut-être (on espère), nous promet de belles surprises au prochain épisode. Quelques jolis caméos sont aussi à prévoir (mais encore une fois on ne vous en pipera mot) tout comme un retour, que dis-je, THE retour.

Avec Les Derniers Jedi vous en avez pour votre argent

Le directeur de la photographie Steve Yedlin fait de véritables merveilles et érige cet épisode bien au-dessus de son prédécesseur pour atteindre le même que Rogue One. Nous avions pu déjà apercevoir quelques plans dans le trailer mais clairement avec Les Deniers Jedi vous en avez pour votre argent. Dès les premières secondes tout est là pour vous en mettre plein la vue et vous faire lâcher des « Oh » d’extase. Les différentes scènes de combat sont probablement les plus belles du film et impressionnantes tout comme les scènes en extérieur et notamment celles sur la planète Crait à la fin du film lorsque les nuances de rouge se dévoilent au fur et à mesure que les vaisseaux traversent l’étendue de sable pour se confronter à l’ennemi.

null

On regrettera peut-être les prémices d’une Marvelisation qui, avec le rachat de LucasFilm par Disney, s’immisce gentiment dans la saga Star Wars. Sans en faire trop dans cet opus mais à faire attention pour la suite histoire qu’on ne se retrouve pas avec des Avengers bis, les personnages sont bien trop beaux et la saga bien trop mythique pour détruire cet héritage. Malgré tout, Rian Johnson semble se libérer de ses prédécesseurs et se permet de rire d’eux-mêmes avec des brides d’humour par ci, par là qui, bien placées, font (presque) toujours mouche.

Sans pour autant renier ses racines, Les Derniers Jedi s’inscrit définitivement dans une nouvelle optique, tournée vers l’avenir et vers le dernier épisode de cette saga ainsi que de la prochaine (toujours sous la direction de Rian Johnson). Le réalisateur ose, surprend, parfois nous bouleverse et surtout arrive encore à nous émerveiller 40 ans après le premier épisode. C’est sûr, Star Wars a encore de beaux jours pendant très très longtemps.

Star Wars : Les Derniers Jedi de Rian Johnson. Avec Daisy Ridley, Carrie Fisher, Mark Hamill… 2h32
Sortie le 13 décembre

3 comments on “[CRITIQUE] « Star Wars : Les Derniers Jedi » : Résolument tourné vers l’avenir

  1. Il divise, pourtant nous sommes dans du pur Star Wars. La saga progresse en intervertissant les codes.

    • Il fait doucement la transition après c’est vrai qu’il divise énormément c’est dingue quand même

      • Trop même ! C’est là que l’on voit que notre époque est constamment entrain de se plaindre. Tout comme un Snyder, Johnson propose quelque de nouveau, tout en respectant et faisant les choses.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :