[CANNES 2018] Everybody Knows : Ouverture en demie-teinte

Asghar Farhadi n’aura pas attendu bien longtemps avant de revenir à Cannes. Après Le Client l’année dernière, le cinéaste revient pour ouvrir cette 71e édition du Festival de Cannes avec Everybody KnowsTodos Los Saben en VO – et avec un casting de choix – le couple glamour et Cannois à souhait Penélope Cruz et Javier Bardem. Toujours aussi épris des conflits familiaux, le bonhomme a installé sa caméra dans un petit vignoble espagnol où la fête bat son plein jusqu’à ce qu’un drame familial vienne bouleverser tout ce petit monde.

Farhadi a délaissé les immeubles rustres de Téhéran pour se plonger au coeur d’une Espagne brûlante sous un soleil de plomb où chacun se connaît et où se prépare le mariage de la soeur de Laura – Penélope Cruz -. Cette dernière revient donc là où elle a vécu avec sa fille et son fils tandis que son mari est resté en Argentin, bloqué par le travail. Après le mariage la fête est au beau fixe quand la fille de Laura disparaît sans laisser de trace. S’entame alors une sorte de Cluedo géant où tout le monde est suspect jusqu’à la propre famille de la jeune fille. 

À travers ce drame, Farhadi décortique les relations autant familiales qu’humaines et les conséquences que peuvent avoir des non-dits vieux de vingt ans.

18ca0df3d105b39d9ef700c99effeda3-ouvrir-le-festival-de-cannes-en-restant-nantes

D’une longueur assez conséquente – 2h12 au compteur -, Everybody Knows s’enlise rapidement dans un bourbier sans noms, se perdant aussi bien dans l’intrigue du kidnapping que dans l’effondrement des relations humaines. Le film ne décolle jamais réellement et n’arrive pas à maintenir ne serait-ce qu’un semblant de suspens tout au long du film – surtout à partir du moment où l’on sait qui a kidnappé la petite -. Il ne reste plus qu’à sauver dans le film la prestation absolument habitée de Penélope Cruz et un Javier Bardem qui s’en sort pas trop mal.

Premier film présenté en compétition cette année, Everybody Knows relève d’un Farhadi un poil fatigué qui a – peut-être – un petit peu trop compté sur ses têtes d’affiche prestigieuses pour sauver un film en demi-teinte.

2,5 étoiles

Everybody Knows d’Asghar Farhadi. Avec Penélope Cruz, Javier Bardem… 2h12
Sortie le 9 mai

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s