Captain Marvel : le dernier né de Marvel Studio est une belle réussite

Ryan Fleck et Anna Boden ne sont pas des professionnels. Relativement inconnus au bataillon ils sont pourtant chargés de réaliser Captain Marvel, le premier opus du Marvel Cinematic Universe entièrement centré sur un personnage féminin. Carole Danvers est la nouvelle super-héroïne de l’écurie Marvel à rejoindre le MCU, prête à mettre la pâté à Thanos dans le prochain Avengers. Mais alors que vaut ce tour de chauffe ?

Une belle réussite très ancrée dans la formule habituelle Marvel

L’inquiétude première qui planait sur le long métrage était sa condition de film pour patienter. Un long métrage de transition dispensable à la manière de Ant-Man et la Guêpe ou de Spider-Man : Homecoming. Heureusement il n’en est rien. Captain Marvel est une origin story très réussie, dans la droite lignée du premier Iron Man. Un film pop, terriblement rythmé, au personnage principal passionnant et charismatique. Captain Marvel vient même surpasser les récents Doctor Strange et Black Panther très appréciés par le public. Carole Danvers, interprétée par l’excellente Brie Larson prouve qu’un blockbuster peut-être entièrement porté par un personnage féminin. Et au vu de son résultat au box-office, meilleur démarrage pour une origin story chez Marvel Studios, le public est au rendez-vous.

7796159309_captain-marvel-dans-son-armure-flamboyante

Captain Marvel, le personnage, est très fidèle au protagoniste des comics. Une femme extrêmement puissante, capable de rivaliser avec Thor sans problème. Elle est parfaitement traitée, et met une claque certaine à Wonder Woman de chez DC Comics. Le long métrage de Ryan Fleck et Anna Boden est parfaitement dosé, une expérience visuelle qui surpasse les récents films du studio (hormis Infinity War et Ragnarok), qui surfe sur la vague pop années 80-90 initiée par Les Gardiens de la Galaxie et perpétuée par Thor : Ragnarok. Les scènes d’action sont plutôt bien construites et restent très fluides, permettant une beauté visuelle qu’on ne retrouvait pas dans Black Panther. Étonnamment, sans être de petits génies, Ryan Fleck et Anna Boden savent comment réaliser un blockbuster efficace et sans prétention. Captain Marvel ne se prend pas toujours au sérieux, et permet d’offrir un divertissement sans prétention en attendant le mastodonte Endgame.

Bien évidemment le blockbuster pue la recette Marvel à plein nez. Les détraqueurs du MCU seront au rendez-vous pour souligner le manque d’âme, d’identité du long métrage, qui n’est qu’une copie de plus de la recette appliquée depuis dix ans. Oui c’est effectivement le cas, un peu, beaucoup, peu importe. A un moment donné c’est un passage obligé pour créer un univers connecté qui tient la route et Marvel Studio l’a bien compris. Alors oui Captain Marvel ressemble à ses grands frères à s’y méprendre, mais la recette fonctionne toujours à merveille. Et pour le moment, en tout cas, pourquoi changer une formule qui tient la route ? Captain Marvel est un plaisir du début à la fin, et met en avant une protagoniste inédite, touchante et inspirante. Le comique toujours présent est parfois mis de côté pour insuffler des ressorts émotionnels efficaces qui touchent à l’héritage, l’appartenance et l’identité.

nick-fury-chat-captain-marvel

Nick Fury n’est pas en reste. Personnage secondaire dorénavant culte, son écriture est hilarante. Ryan Fleck et Anna Boden offre une nouvelle facette au personnage. Bien loin de sa figure froide et taciturne, le spectateur découvre ici un commandant du S.H.I.E.L.D. plus tendre, extrêmement drôle et qui fond devant les chats. Magnifiquement bien rajeunit numériquement, Samuel L Jackson parvient à offrir une variante de son personnage passionnante et véritablement drôle, et en fait un point fort du long métrage. Puis reste Goose, le chat, mascotte du film, qui réserve quelques surprises.

Evidemment le film permet ses clins d’œil et références aux lecteurs de comics, qui crieront peut être au blasphème quand ils verront ce que Ryan Fleck et Anna Boden ont fait de Mar-Vell et de l’œil perdu de Nick Fury, mais seront profondément émus par l’une des dernières apparitions de Stan the man…

Captain Marvel est un honnête produit du MCU. Assez classique pour le spectateur lambda, il recèle de nombreuses références pour les aficionados. Un film parfaitement maîtrisé, au personnage principal passionnant et inspirant.

Captain Marvel de Anna Boden et Ryan Fleck. Avec Brie Larson, Samuel L Jackson, Jude Law.. (2h04)
Sortie le 6 mars

Un commentaire sur « Captain Marvel : le dernier né de Marvel Studio est une belle réussite »

  1. Vous le défendez bien mais, sans être deshonnorant, Captain Marvel ne vaut pas Iron Man à mes yeux. Le personnage est bien moins intéressant. C’est vrai que visuellement, on peut le préférer à Black Panther mais sans avoir pourtant le même impact médiatique. Dommage sans doute car la cause féminine ici placée en étendard valait mieux que ces quelques blagues sous la ceinture.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s