Coming Out : Witness me

Avec les réseaux sociaux du type Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat et cie, internet est devenu une véritable vitrine de la jeunesse d’aujourd’hui. Tout le monde poste ce qu’il veut, quand il veut et où il veut. Youtube pullule de vidéos en tout genre où les jeunes racontent de tout et n’importe quoi de leur avis sur x sujet jusqu’à leurs journées à travers des « vlogs ». Les réseaux sociaux et ce besoin de toujours tout montrer peut induire un côté narcissique mais il s’avère que parfois, internet est un moyen de se faire entendre et de se faire accepter. 

Dans notre société, le coming out n’est toujours pas considéré comme quelque chose de normal et de facile à faire, loin de là et encore plus dans certains pays ou certaines religions. C’est alors quand on traîne un petit peu sur Youtube et qu’on tape dans la barre de recherche « coming out », une des propositions qui apparaît immédiatement est « coming out to parents ». Les résultats obtenus sont édifiants. Des centaines de milliers de vidéos de jeunes femmes et de jeunes hommes faisant leur coming out auprès de leur famille, leurs proches, leurs amis. Certains annonces se passent bien, d’autres moins. Ce ‘’phénomène’’, surtout observable à l’étranger, a inspiré Denis Parrot qui compile dans son premier long-métrage Coming Out des vidéos de ces jeunes gens qui prennent leur courage à deux mains pour enfin dire la vérité.

Ce qui aurait pu apparaître comme un simple concentré de vidéos de jeunes faisant leur coming out (ce qui aurait annihilé tout intérêt du film) apparaît rapidement comme une véritable analyse et réflexion sur le sujet. Pourquoi ces jeunes se filment ? Qu’est-ce qui les pousse à finalement se dévoiler auprès de leur entourage ? Car poster ces vidéos sur internet leur permettent de trouver un soutien dans une société encore réfractaire envers la communauté LGBT. Oser se montrer et affronter les autres c’est également montrer aux autres qu’ils ne sont pas seuls. C’est chercher un soutien là où se sent énormément seul et internet est cette vitrine moderne qui permet de se mettre en scène (non pas dans le mauvais sens du terme) lorsqu’on observe que certaines vidéos dépassent le million de vues.

Monteur de profession, Denis Parrot fait preuve d’intelligence dans la construction de son film. Sans forcément être militant, Coming Out fait état d’une jeunesse en quête de repaire et d’amour. Car en plus de montrer ces jeunes qui se filment et font leur coming out, la réaction de leur entourage est probablement ce qu’il y a de plus frappant dans ce documentaire. Car ce qui fait la force de Coming Out c’est sa capacité à parler autant aux jeunes qu’aux parents. Sans dire comment ils doivent réagir, mais pour essayer de leur faire comprendre la difficulté de ce parcours, de cette vie, de ces quelques minutes avant de faire leur annonce. Sans édulcorer son propos, le réalisateur nous propose plusieurs cas de celui où les parents acceptent sans sourciller l’orientation sexuelle de leur enfant, les parents qui s’en doutaient déjà et ceux – très souvent malheureusement – qui refusent leur enfant, qui le rejette.

De la même manière qu’a pu faire L’Époque concernant la jeunesse actuelle, Coming Out se fait le miroir d’une communauté en quête de repaire et de soutien. D’une jeunesse à un moment charnière de leur vie mais également pour des parents dont on ne donne pas forcément toutes les solutions mais au moins quelques pistes. Terriblement vrai et bouleversant.

Coming Out de Denis Parrot. 1h03
Sortie le 1er mai

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s