Gloria Bell : Incandescente

Depuis plus de dix ans, Sebastián Lelio sait filmer comme personne des femmes ordinaires qui prennent leur destin en main peu importe le regard des autres ou les conventions sociales que ce soit avec La Sagrada Familia, Une Femme Fantastique ou Désobéissance. Sortie en 2014, Gloria dépeignait le portrait d’une soixantenaire libre et célibataire qui, après une rencontre avec un homme, voit sa vie bouleversée entre désillusions et les prémices d’un nouveau chapitre de sa vie.

Proposer un remake est toujours un choix osé et risqué, proposer le remake de son propre film sorti en 2014 est encore un autre défi. Pour son remake US, Sebastián Lelio fait appel à l’actrice Julianne Moore. Et lorsqu’on voit le film, il semble désormais évident qu’il n’y avait que cette actrice multi-récompensée aux choix de carrière jamais cloisonnés pour incarner Gloria. Cette cinquantenaire célibataire est totalement indépendante. Ses deux enfants ont quitté le nid et Gloria passe une bonne partie de ses soirées à sortir, danser et profiter. Au détour d’une soirée, elle tombe sous le charme d’Arnold. Une relation passionnelle entre amour, doutes et désillusions qui lui feront comprendre à qu’elle point elle est forte et indépendante. 

Les portraits de femmes autour de la cinquantaine se font assez rare au cinéma pourtant c’est une inépuisable source d’inspiration : femme indépendante, femme qui se construit une nouvelle vie etc… Dénué de tout artifice, Gloria Bell dessine donc le quotidien plutôt banal de son personnage principal qui oscille entre boulot, soirée et moments passés avec ses enfants – qui eux aussi sont à un moment charnière de leur vie entre son fils désormais papa célibataire et sa fille sur le point de partir vivre avec son petit-ami surfeur -. Jusqu’au jour où elle tombe amoureuse d’Arnold. Un séduisant cinquantenaire qui, derrière ses charmes, cache son passé et une fois que son passé le rattrape, c’est Gloria qui en fait les frais.

Gloria Bell est d’une délicieuse douceur. Filmer le quotidien sans tomber dans la redondance au risque d’ennuyer son spectateur est un pari, un pari réussi haut la main et tout ceci grâce au talent incandescent de Julianne Moore qui incarne avec force et délicatesse cette cinquantenaire qui croque la vie à pleine dents. Un film lumineux tout en délicatesse. 

Gloria Bell est une ode à la femme libre et heureuse. Sur fond de BO pop, le charme de Julianne Moore porte le film à bout de bras. Une incandescence qui hurle à la liberté. Et honnêtement, on paierai tous les jours pour voir Julianne Moore tirer sur un homme avec un pistolet de paintball, terriblement jouissif.

Gloria Bell de Sebastián Lelio. Avec Julianne Moore, John Turturro, Caren Pistorius… 1h41
Sortie le 1er mai

https://www.youtube.com/watch?v=9GQd9XzZZNY

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s