[ANNECY 2019] Underdog : Plus à lécher qu’à croquer

Outre l’élément eau, les animaux aussi sont mis à l’honneur cette année à Annecy entre le très attendu La fameuse invasion des ours en Sicile ou encore L’Extraordinaire voyage de Marona, Underdog de – présenté dans la catégorie Contrechamp – nous emmène au coeur d’une meute de chiens abandonnés et tente de survivre par leurs propres moyens alors que le danger rôde en permanence. 

Moong-Chi avait tout pour être heureux. Un toit, une famille aimante… mais comme beaucoup trop souvent, ces familles décident de se séparer de leur animal et cela de manière souvent cruelle. Voilà, Moong-Chi est abandonné du jour au lendemain au coeur de la forêt. Rapidement il fait la connaissance d’autres chiens également abandonnés par leur maître auparavant. Moong-Chi va devoir apprendre à vivre différemment, à survivre dans un monde où ils ne sont plus voulus et où un terrible chasseur de chiens est prêt à tout pour les capturer. Mais Moong-Chi est intrépide (et surtout il ne se rend pas encore compte de sa nouvelle condition de chien abandonné) et au détour d’un chemin, il tombe sur une autre meute de chiens, différents, devenus de véritables chiens sauvages qui chassent pour se nourrir. 

Et c’est là que le road trip commence. Un road trip qui va les mener dans différents endroits où ils vont devoir apprendre à cohabiter et à s’entraider pour ne pas se faire attraper par ce fameux chasseur de chiens. Petit à petit s’installe une solidarité entre eux qui, sans casser trois pattes à un canard, s’inscrit dans le cadre du gentil film convenu. Mignon mais extrêmement convenu et qui n’arrive jamais à son climax souhaité (sa plus grande scène d’émotion ne dure même pas cinq minutes bien qu’elle soit – soyons honnêtes – absolument dévastatrice). 

Impossible de rentrer dans le film même si on lui reconnaît son côté absolument mignon et adorable – merci la caution chiens beaucoup trop mignons surtout lorsqu’ils sont abandonnés par leur maître) notamment à cause d’une certaine incohérence visuelle. Différentes techniques utilisés sur plusieurs personnages si bien que l’ensemble manque cruellement d’homogénéité pour qu’il fonctionne entièrement.

Underdog de Sung-yoon Oh et Chun-baek Lee. Avec les voix de Do Kyung-soo, Park So-dam… 1h42
Prochainement

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s