[ANNECY 2019] La fameuse invasion des ours en Sicile : c’era una volta

Il y a de ces moments suspendus dans le temps, une enfance qui prend vie sous vos yeux. Présenté au dernier Festival de Cannes dans la catégorie Un Certain Regard, La fameuse invasion des ours en Sicile est l’adaptation du roman « La fameuse invasion de la Sicile par les ours » de Dino Buzzati sorti pour la première fois en 1945. 

Vous savez vous avez tous eu dans votre bibliothèque ce roman illustré beaucoup trop grand pour pouvoir être rangé correctement si bien qu’en général vous le mettiez à l’horizontal au-dessus de votre livre. Et bien lorsqu’on découvre La fameuse invasion des ours en Sicile, on a immédiatement l’impression d’ouvrir ce fameux grand livre qui nous emmerdait dans notre bibliothèque. Cette sensation d’être face à des pages immenses, la verticalité du film nous le rappelle tout du long que ce soit par ses plans, ses hauteurs, ses montagnes et ses désirs de grandeur. Le film est immense et incroyablement généreux visuellement. Et tout comme les conteurs Almerina et Gedeone, nous voilà aussitôt embarqués dans une histoire folle : Tonio est enlevé par des chasseurs dans les montagnes de Sicile. Lors d’un rude hiver, son père le roi Leonce vient le sauver accompagner d’une armée d’ours et d’un magicien. Une fois le pouvoir renversé, Leonce dirige le monde des humains avant de se rendre bien vite compte que les ours ne peuvent vivre parmi les humains.

Conte fabuleux et poétique, La fameuse invasion des ours en Sicile brille par ses visuels colorés et épurés. Les dessins expressionnistes et en 2D confèrent une vraie authenticité au film, comme si les pages du conte prenaient vie sous nos yeux.

Malgré ses aspects enfantins, le film prend parti dans des thèmes importants que ce soit la cohabitation impossible entre civilisation et nature, les vices de l’homme – qui prennent possession d’un des proches du roi Leonce -, les difficultés pour un peuple de migrer et de s’adapter à un nouvel environnement. Cependant le tout reste quand même très lisse, une tare pour certaines personnes, pas pour nous tant sa beauté visuelle efface quasiment tout le reste. Certes le propos n’est jamais cinglant mais toujours amené avec énormément de justesse. 

Avec La fameuse invasion des ours en Sicile, Lorenzo Mattotti nous offre une première oeuvre visuellement aboutie, douce et éclatante. Et même si on regrette peut-être un scénario un peu lisse, on adhère totalement à la proposition graphique qui nous replonge immédiatement en enfance.

La fameuse invasion des ours en Sicile de Lorenzo Mattotti. Avec les voix de Leïla Bekhti, Jean-Claude Carrière… 1h21
Sortie le 9 octobre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s