Music Of My Life : Blinded By The Passion

A star is born et Bohemian Rhapsody auront beau nous avoir fait souffrir, ils auront donné à nouveau confiance aux producteurs pour lancer des projets où la musique est à l’honneur. En quelques mois, on a pu savourer l’excellent Rocketman, l’inégal mais sincère Yesterday, et l’intriguant Music Of My Life, film anglais mettant à l’honneur un immense artiste américain, Bruce Springsteen.

Les fictions citant les œuvres du Boss, finalement, il n’y en a pas tant. On ne s’attendait donc pas à voir un film complet dédié à son génie, et de ce côté-là, on est servi. Music Of My Life raconte l’histoire de Javed, adolescent d’une famille d’origine pakistanaise, perdu en plein Luton dans une Angleterre qui se radicalise sous le règne de Thatcher. Le racisme qui peut s’exprimer en toute impunité l’oppresse, ainsi que la tradition familiale, représentée par un père autoritaire. Javed s’enferme dans ses écrits, et va découvrir par hasard l’œuvre de Springsteen, dont il a l’impression qu’elle lui parle directement. Cet enfant des bas fonds américains, qui par des textes inspirés parle de liberté, d’accomplissement, de la destruction des codes pour changer son monde et vivre à la hauteur de ses ambitions, offre à Javed une échappatoire, une bulle d’air qui devient rapidement son obsession. À l’image de nos passions adolescentes respectives, Javed pense Springsteen, vit pour Springsteen, ne parle que de Springsteen. Heureusement car au-delà de la mise en scène autour des morceaux de l’auteur, allant de Greetings From Asbury Park, NJ, son premier album en 1973, à Born In The USA, sorti au moment de l’intrigue en 1984.

Les titres du Boss sont alors disséminés de manière intelligente, décrivant les envies d’ailleurs de Javed, ses déboires amoureux, l’émancipation progressive du cercle familial. Un cheminement logique, classique, qui l’est malheureusement un peu trop. En effet, hors de ces courtes bulles musicales qui permettent de découvrir l’univers d’un artiste passionnant, Music Of My Life à tout de la comédie communautaire / romantique, et aucun cliché n’est oublié. Si le fond est bon, la forme pêche, tant on comprend rapidement dans quel ordre vont s’enchaîner les différents écueils. Jamais la moindre nuance, le moindre petit soupçon d’originalité qui peut marquer les mémoires. 

Music Of My Life n’a pour lui que le partage de sa passion pour Bruce Springsteen, qu’on découvre ou redécouvre avec plaisir, mais sera bien trop rapidement oublié. Ce film, on l’a déjà vu des milliers de fois, aux simples détails de contexte modifiés, et c’est dommage tant l’intention est louable. 

Music of My Life de Gurinder Chadha. Avec Viveik Kalra, Kulvinder Ghir, Meera Ganatra… 1h57
Sortie le 11 septembre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s