Désolé j’ai ciné #11 est en ligne !

Vous pensiez qu’on vous avez oubliés ? Que nous avions disparus ? Que nenni ! Après une longue absence (le dernier numéro remonte à avril), nous sommes de retour. Toujours la même équipe, toujours autant de motivation et surtout énormément de choses à dire dans ce nouveau numéro !

En ces doux mois de septembre et octobre nous avons décidé de revenir évidemment sur le phénomène Joaquin Phoenix après son impressionnante performance dans Joker mais il est également question de franchises puisqu’on a évoqué la saga Terminator (en incluant le dernier opus sorti récemment) ainsi que le mythique Rambo qui était encore de retour cette année pour un nouvel au revoir. Certains rédacteurs sont revenus sur des films se déroulant dans l’espace à l’occasion de la sortie d’Ad Astra, le magazine a même fait un petit tour à Namur pour le 34e FIFF durant lequel notre rédacteur a interviewé quelques belles personnalités. On oublie pas non plus Doctor Sleep qui arrive dès mercredi en salles ce qui nous a permis de revenir sur la filmographie de Mike Flanagan le réalisateur ainsi que sur les (nombreuses) adaptations des romans de Stephen King au cinéma.

On a encore d’autres petites surprises mais vous découvrirez tout ça en cliquant sur cette magnifique couverture.

Un petit mot de la rédactrice en chef

Après un long hiatus le magazine est de retour et c’est l’occasion pour moi d’adresser un message à toute l’équipe du magazine. J’ai cherché plusieurs manières de le faire (même faire une vidéo mais on a déjà assez de retard comme ça) et leur laisser un message dans notre conversation privée c’est bien mais le montrer à tous les lecteurs c’est bien mieux. Clairement en commençant cette aventure je ne savais pas où elle allait me mener. L’équipe a changé plusieurs fois, certains sont venus quelques temps, d’autres ont fait quelques papiers fugaces, d’autres viennent d’arriver mais aujourd’hui ils sont dix. J’espère que ça restera ainsi, que chacun d’entre eux se plaît ici et que nous ferons encore de belles choses ensembles. Le numéro de mai/juin devait sortir, chacun avait écrit ce qu’il fallait mais suite à quelques problèmes de santé il m’était impossible de le mettre en page, encore aujourd’hui je m’en veux de ne pas avoir pu le faire et pourtant ils sont toujours là, toujours prêts à écrire et autant vous dire que pour ce numéro ils ont carburé comme jamais. Je ne pensais pas un jour pouvoir travailler avec des gens aussi passionnés, aussi drôles, aussi intéressants et dévoués. C’est un bonheur quotidien d’être avec ces gens, de les voir aussi impliqués (alors qu’on est tous bénévoles là-dessus) et de pouvoir compter sur eux. Je souhaite à n’importe qui d’avoir la chance d’être entouré de rédacteurs aussi incroyables même si certains adorent ne pas rendre à l’heure, ne pas signer, oublier de mettre les dates entre parenthèses et mettre des guillemets aux titres de films.

C’est une aventure folle qui ne fait que commencer, et qui promet de belles choses d’ici la fin d’année mais chut je ne peux pas vous en dire plus pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s