Critiques

Urban Wolf : Une web-série ambitieuse

Le cinéma est un art qui évolue avec son temps et ses technologies. Aujourd’hui l’ère du tout numérique inspire de plus en plus les cinéastes, que ce soit les films et séries interactifs, des mini-séries lancées sur le web avec des épisodes correspondant au jour et à l’heure de l’action (Skam France), le visionnage de ses œuvres préférées sur son téléphone où et quand vous le souhaitez que vous ayez une connexion ou non. Bref, tout est fait pour déployer le cinéma sur tous les supports possibles et imaginables. C’est dans cette optique que Laurent Tartour a lancé sa mini web-série Urban Wolf, un projet qui a rencontré un vif succès outre-Atlantique et qui débarque enfin chez nous sur nos téléphones.

Justin Case est un touriste américain fraîchement arrivé sur le sol français et qui se voit épié constamment depuis qu’il a posé le pied dans l’aéroport. Traqué grâce aux nouvelles technologies et notamment grâce aux caméras de surveillance, l’angoisse et la paranoïa s’installe doucement chez Justin. Qui l’espionne ? Que lui veut-on ? Les attaques se sont font toujours plus oppressantes et violentes. La seule solution pour s’en sortir ? User de ses forces physiques et psychologiques pour échapper à une mort qui semble inévitable.

Le défi est de taille pour le créateur et réalisateur de ce concept/série. En effet, il n’a ici que quinze épisodes de cinq minutes chacun pour pouvoir exprimer ses idées et son talent. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que Laurent Tartour a de la suite dans les idées et une vraie capacité à gérer ces cinq minutes pour amener une tension supplémentaire à chaque épisode. Ces bribes de la vie de Justin Case sont condensées entre les plans « réels » sur cet homme essayant en vain de s’échapper et les vidéos des caméras de surveillance qui nous mettent à cette place de voyeur. Quasiment aucun dialogue ne vient habiller ces épisodes, seulement l’excellente musique de Thierry Caroubi qui participe encore plus à cette ambiance anxiogène. C’est vif, concis et extrêmement efficace dans sa narration si bien qu’on en redemande encore une fois les quinze épisodes terminés.

Avant d’arriver chez nous, la mini-série a eu un succès critique et public retentissant aux Etats-Unis, où elle était distribuée par Sony, avant d’être distribuée par la suite dans 48 autres pays. Apple sont les premiers à avoir eu la main mise sur le programme en le proposant sur tous ses appareils (iPad, iPod et téléphone) et a enregistré de véritables records d’audiences. Ce succès a d’ailleurs été couronné de nombreuses fois, notamment par le prestigieux Webby Awards du Meilleur Film et du Meilleur Acteur par l’International Academy of Digital Arts & Sciences présidé par Francis Ford Coppola sans compter les quinzaines d’autres récompenses qu’il a récolté.

Et cette belle aventure ne fait que commencer puisque Laurent Tartour a récemment signé un contrat en tant que réalisateur au sein de The Institute qui n’est autre que la société de production de Michael Bay pour laquelle il développe actuellement un spin-off de Urban Wolf. De quoi nous offrir de belles perspectives pour un réalisateur définitivement visionnaire.

Urban Wolf est disponible sur l’Apple Store au prix de 4,99€. L’application contient les quinze épisodes en qualité HD, des photos inédites, les storyboards originaux, la BO de la série et une multitude de bonus pour tout savoir sur Urban Wolf.

0 comments on “Urban Wolf : Une web-série ambitieuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :