Critiques DVD/VOD/SVOD

The Room : Espoir d’une vie

La question de l’homme et de sa présence sur Terre est une source inépuisable pour le cinéma. On l’a vu récemment avec Vivarium où il était question de cycles de la vie. Après treize ans d’absence de la réalisation sur grand écran, Christian Volckman revient dans un film trouble où les vices de l’humain prennent le pas dans un couple sans histoire qui n’était qu’à la recherche d’un peu d’authenticité.

Kate et Matt forment un couple heureux qui décide de s’exiler dans une grande maison au fin fond du Maryland. Alors qu’ils la retapent pour lui donner un aspect à peu près convenable, ils découvrent une mystérieuse pièce qui leur permet d’exaucer tous leurs vœux. Dès lors plus rien ne les arrête : argent, vêtements de luxe et champagne à profusion… Le couple s’autorise toutes les folies jusqu’à ce que leur dernier désir les pousse à commettre ce qui est contre-nature. Cette « illusion » comme ils l’appellent va faire de leur vie un cauchemar et s’ils veulent s’en sortir, il faudra faire des sacrifices.

Un couple en apparence heureux. Une vieille maison perdue dans la campagne. Des bruits suspects et la lumière qui grésille à tout bout de champ. Une mystérieuse pièce condamnée. Tous les ingrédients sont là pour nous donner un film d’horreur en bonne et due forme. Pourtant Christian Volckman a plus d’un tour dans son sac. Tout réside dans l’intelligence de son scénario qui monte crescendo et qui arrive à nous surprendre tout en gardant une trame finalement assez classique. Le film va là où on pense qu’il va aller mais une fois arrivé à son point, il bifurque pour repartir sur une autre piste. On fait face à un couple qui cache un lourd secret pesant sur chacun d’eux et que même l’argent ne peut pas offrir. La perspective de cette pièce magique leur donne un nouvel espoir. Un espoir démesuré mais qu’est-ce que nous ne ferions pas par désespoir ? Une fois cet élément introduit (on se cachera bien de vous le dévoiler pour vous laisser la surprise intacte), la descente aux enfers se fait graduellement. Distillant des indices au détour d’une phrase ou d’une image, le spectateur comprend assez rapidement l’enjeu final ; la pièce magique n’étant alors qu’une représentation de l’homme et de la société. La matérialisation dans une société capitaliste et le besoin de revenir à l’essentiel sont le cœur même du film cachés sous un thriller haletant tant il réussit à rebondir à plusieurs reprises.

Le film tient également grâce à sa très belle esthétique et son travail autour de cette pièce magique. Une pièce qui prend une dimension encore plus intéressante dans la dernière partie. Olga Kurylenko et Kevin Janssens y sont également pour beaucoup, offrant une performance habitée et touchante entre Kate qui voit en cette pièce le moyen de combler un vide et Matt qui comprend le danger de cette maison. Deux acteurs à la filmographie déjà bien étoffée et qui savent choisir leurs projets avec soin pour proposer constamment de nouvelles facettes.

Avoir ce que l’on veut en un claquement de doigt ? Un rêve qui va vite se transformer en cauchemar lorsque l’avidité et l’égoïsme reprend le dessus. The Room est un thriller palpitant et rondement mené qui réussi le pari de nous surprendre continuellement. Seule petite déception ? Que le film n’ait pas droit à une belle sortie en salle comme c’était prévu.

The Room de Christian Volckman. Avec Olga Kurylenko, Kevin Janssens, Joshua Wilson… 1h40
Sortie en VOD le 7 mai

0 comments on “The Room : Espoir d’une vie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :