Critiques

Je te promets : « ze rimèke »

Ce lundi 2 février, la France et le reste du monde découvraient sur TF1 les deux premiers épisodes de la première saison de Je te promets, une série adaptée de la célébrissime américaine This Is Us (qui cartonne partout, partout, inutile de le préciser). Alors, le pari des frenchies était risqué mais l’opportunité trop belle pour ne pas plonger dans un remake tout beau tout chaud.

Bien sûr, le pitch reste le même : Florence et Paul Gallo attendent l’arrivée prochaine de leurs triplés, dans les années 1980. Trente-sept ans plus tard, Maud, Mathis et Michaël fêtent leur anniversaire. C’est l’heure des choix et des prises de conscience. On suit ainsi à différents moments de leur vie les parents et leurs enfants dont le destin est lié à jamais.

Un bon filtre, un arbre centenaire, des regards attendris… les français ont trouvé la recette de This Is Us.

Alors, alors… on aurait pu être cool et valider ni vu ni connu la gentille série du lundi soir – parce que nous sommes aussi des cœurs d’artichaut et qu’on a pas trop… euh.. pas du tout critiqué Lupin – mais diable ! c’en est assez ! nous ne sommes pas que des Bisounours à la fin ! Décors, costumes, coiffures… l’ombre de la famille Pearson plane dans chaque séquence, laissant au scénario de la petite sœur française un arrière-goût de too much. Malheureusement, quand on connaît la recette originale déjà bin, bin lourde à digérer, on a tendance à comparer… et ce n’est pas tant l’idée de l’adaptation qui dérange mais plutôt la tendance au « tout pareil ». La France des années 80 – à l’exception d’une pauvre petite allusion à la victoire de Mitterrand le jour de la naissance des enfants – se confond rapidement avec l’ambiance sépia made in USA dès le premier épisode.

Côté casting, le choix est bien rodé mais pas décevant : chacun·e semble s’être approprié·e sa doublure, sans avoir trop osé prendre ses marques. Dommage, quel dommage ! On peut tout de même accorder une mention spéciale à Marilou Berry qui incarne le personnage le plus… incarné ! Sans pincette, celle qui fut jadis la gentille infirmière/animatrice non-diplômée de l’inoubliable Nos Jours Heureux prend à bras le corps le rôle de Chrissy Metz, alias Kate dans la V.O, une jeune femme obèse qui veut en finir avec ses démons. Ici, pas de groupe de parole à l’américaine mais un coach sportif ultra-relou payé par son frère, joueur de l’OM en fin de carrière (fric = foot, CQFD), et surtout une histoire d’humour avec le sympathique Tanguy. Au détour de quelques passages caustiques, on peut donc lâcher un sourire, mais les larmes ont beaucoup de mal à couler… l’évidence est trop flagrante et les coups durs arrivent brutalement, comme dans ces romans acidulés pour adolescentes (ne faites pas la moue, vous comprenez très bien la référence).

Finalement, on gardera pour le fond les bonnes intentions de la série familiale (avec sa B.O 100% Nostalgie), mais pour la forme, mieux vaut effacer le disque dur et repartir de 0 si vous connaissez déjà la chanson…

Je te promets, un remake écrit par Brigitte Bémol & Julien Simonet. Avec Camille Lou, Hugo Becker, Narcisse Mame, Guillaume Labbé, Marilou Berry… Première diffusion le lundi 2 février 2021 sur TF1.

Les épisodes sont disponibles en avant-première sur la plateforme Salto.

À propos Mathilde

"HUM, HUM" (raclement délicat de la gorge). Bonjour à toutes et à tous ! Je ne sais absolument pas comment me présenter donc débrouillez-vous avec les infos persos que je vais vous balancer (je viens de me débarrasser de mon agent et de mon attachée de presse donc je suis complètement en roue libre !) Comment se présente-t-on d'abord ? Et puis après tout, êtes-vous vraiment intéressés par la bio de la personne qui vient d'asperger à l'eau de rose le petit dernier des frères Dardenne ? (...) Vous continuez de me lire ? Bon, je crois que je vais vous perdre alors je vais faire très, très court, promis ! Je suis une inconditionnelle du cinéma de Rohmer (2 mémoires à mon actif). J'ai un faible pour Brad Pitt, les Kinder Bueno et Michel Berger. Je crois que j'ai l'oreille absolue. J'ai fait de la figuration non-rémunérée et on m'a coupée au montage. J'écris beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup ... Alors merci de m'avoir lue et à la prochaine critique !

0 comments on “Je te promets : « ze rimèke »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :