Us : Under the convenience store

Attention Spoilers

Une réflexion que l’on peut se faire lorsque l’on pense au cinéma de Jordan Peele, adoré outre-atlantique, c’est à quel point les Américains n’ont besoin de personne, et certainement pas des étrangers, pour montrer du doigt les problèmes de leur société et en déceler les moindres tâches. Au-delà de ce phénomène masochiste, on se rend compte que ce sont les américains qui ont toujours su filmer, mieux que tous, l’Amérique. En Europe, les cinéastes ont du mal à filmer  »l’essence » de leur pays : Dumont se contente du nord de la France, Moretti est l’un des seuls qui a réussi l’exercice, lui et Fellini. Ce n’est donc pas étonnant que Peele ait eu tant de succès avec Get Out, film pointant du doigt tous les travers d’une Amérique raciste se cachant derrière  »l’exploit » d’avoir élu un président d’origine Kenyane ; diluant son propos dans une histoire cauchemardesque, genre dans lequel Jordan Peele s’épanouit, à en juger l’excellence du film. 

Lire la suite de « Us : Under the convenience store »

Triple Frontière : Quand Netflix et JC Chandor s’associent

J.C. Chandor, après trois premiers films très réussis, est de retour, mais cette fois ci sur Netflix. Avec Triple Frontière il réunit un casting imposant notamment composé de Oscar Isaac, Ben Affleck et Charlie Hunnam. Il raconte comment un groupe d’anciens soldats de l’armée américaine se lance dans le hold-up d’un riche trafiquant de drogue sud-américain.

Lire la suite de « Triple Frontière : Quand Netflix et JC Chandor s’associent »

Boy Erased : Une histoire bien forte dans un film très sobre

Si l’histoire du dernier film de Joel Egerton est extrêmement violente dans son sens, elle n’est finalement pas du tout étonnante lorsqu’on connait son contexte.

Lire la suite de « Boy Erased : Une histoire bien forte dans un film très sobre »

Love, Death + Robots : l’anthologie de David Fincher et Tim Miller est-elle vraiment le chef d’oeuvre annoncé ?

Love, Death + Robots c’est le petit événement du moment sur Netflix. Une anthologie de 18 courts métrages d’animation réalisés par des équipes différentes pour le meilleur et pour le pire. Produite par David Fincher et Tim Miller cette série offre un format inédit sur la plateforme. Le point commun entre les différents courts : les robots, au sens large c’est à dire également la notion d’esclave, le sexe et la mort. Une série provocatrice et inventive, mais qui mérite réellement ce succès non modéré ?

Lire la suite de « Love, Death + Robots : l’anthologie de David Fincher et Tim Miller est-elle vraiment le chef d’oeuvre annoncé ? »

Ash VS Evil Dead : de retour à la maison

Après trois classiques réalisés par Sam Raimi entre 1981 et 1993 et un remake terrifiant sorti en 2013 et mis en scène par Fede Alvarez, la mythologie Evil Dead est de retour depuis 2015 en format série. Sam Raimi est revenu à la production et à la réalisation de certains épisodes pour remettre son bébé sur les rails. Après deux premières saisons très réussies, la troisième vient de sortir sur Netflix, l’occasion de vous présenter la suite des aventures de Ash contre le mal, d’abord diffusées sur Showtime.

Lire la suite de « Ash VS Evil Dead : de retour à la maison »

Ma vie avec Xavier Dolan

Aucun trailer, aucune image, aucun dialogue, aucune interview de Xavier Dolan pour ce film… C’est ainsi que je suis allée découvrir le dernier long-métrage de Xavier Dolan : Ma vie avec John F. Donovan. Xavier Dolan et moi c’est une longue histoire d’amour. Une très belle histoire d’amour.  J’hésitais véritablement à écrire cet article et à l’heure où je tape tout en buvant ma canette d’Ice Tea, je ne sais pas encore la tournure que prendra ce texte mais j’avais ce besoin de parler de son dernier film, mais aussi son écho au reste de sa filmographie bref… vous aurez de la lecture.

Lire la suite de « Ma vie avec Xavier Dolan »

We The Animals : Poétiquement creux

Adaptation du livre éponyme de Justin Torres – « Une vie animale » en français -, « We The Animals » met en scène le destin de trois gamins un peu obligés de se débrouiller par eux-mêmes pour grandir face à un père aimant mais violent et une mère en proie à la dépression et aux excès aussi colériques qu’amoureux de son mari. Tandis que les deux grands apprennent à vivre dans cette cacophonie familiale, le petit dernier Jonah est le témoin silencieux de la destruction de son cocon familial.

Lire la suite de « We The Animals : Poétiquement creux »

Meltem : Imprévisible

Après deux courts-métrages questionnant tous les deux la quête identitaire, le réalisateur franco-grec Basile Doganis nous propose son premier long-métrage qui, en plus de poser ces questions identitaires, n’hésite pas à aborder des sujets aussi graves qu’actuels. Des vacances qui avaient tout pour être paradisiaques mais qui marqueront vite le passage vers la vie d’adulte de ses trois protagonistes.

Lire la suite de « Meltem : Imprévisible »

Captain Marvel : le dernier né de Marvel Studio est une belle réussite

Ryan Fleck et Anna Boden ne sont pas des professionnels. Relativement inconnus au bataillon ils sont pourtant chargés de réaliser Captain Marvel, le premier opus du Marvel Cinematic Universe entièrement centré sur un personnage féminin. Carole Danvers est la nouvelle super-héroïne de l’écurie Marvel à rejoindre le MCU, prête à mettre la pâté à Thanos dans le prochain Avengers. Mais alors que vaut ce tour de chauffe ?

Lire la suite de « Captain Marvel : le dernier né de Marvel Studio est une belle réussite »

Les Enquêtes du Département V – Dossier 64 : Farvel

Il y a ce petit quelque chose qui m’a toujours attristé à propos de la saga danoise Les Enquêtes du Département V. Miséricorde, Profanation et Délivrance – les trois premiers volets – n’avaient pas eu la chance de connaître une sortie en salles malgré la qualité notable de ces films (et son succès au box-office danois). Dossier 64 subit également le même sort même s’il a la chance de sortir en e-cinema et ainsi être disponible au plus grand nombre; grand bien nous fasses je peux vous l’assurer car au vu de la qualité de cette saga, il serait dommage de passer à côté.

Lire la suite de « Les Enquêtes du Département V – Dossier 64 : Farvel »