The Gentlemen : Trop polis ?

Guy Ritchie c’est avant tout une patte bien singulière. De ses films de gangsters survitaminés (on retient particulièrement Arnaques, Crimes Et Botanique et Snatch) à sa façon de s’être approprié les mythes de Sherlock Holmes et de la légende arthurienne, le Britannique fédère autant qu’il divise. De notre côté, on l’adore pour son adaptation de la série The Man From U.N.C.L.E, l’un des meilleurs film d’espionnage/action de ces dernières années. Légère sortie de route avec Aladdin mais l’optique de le voir retourner à ses débuts, ses films d’action doublés de malfrats british patauds a de quoi nous redonner un peu d’espoir… enfin c’est ce qu’on pensait.

Continuer de lire « The Gentlemen : Trop polis ? »

Green Boys : Amitié pure

La crise migratoire est un sujet toujours aussi actuel dont découle des avis divergents et des réactions souvent virulentes. Ariane Doublet est une réalisatrice chevronnée qui, depuis ses premiers pas, utilise le documentaire pour mettre en lumière le monde rural, que ce soit les paysans, les vétérinaires ou les ouvriers. Voilà qu’elle franchit ici un nouveau pas en se penchant sur la question de l’intégration des migrants à travers le regard d’Alhassane, un guinéen de 17 ans.

Continuer de lire « Green Boys : Amitié pure »

Memoir Of A Murderer : La mémoire à fleur de peau

Lors de nos déambulations sur la plateforme e-cinema, nous ayant alors permis de découvrir l’exceptionnel A Taxi Driver, notre regard s’est porté sur un autre représentant de la péninsule asiatique, La Mémoire Assassine. Film qui a bien plus fait parler de lui par chez nous, ayant gagné le prix du jury au festival de Beaune. Deux heures et une expérience sensitive plus tard, le constat reste inchangé : le cinéma coréen a définitivement de beaux jours devant lui et il serait grand temps qu’il soit distribué de manière bien plus généreuse sur nos terres.

Continuer de lire « Memoir Of A Murderer : La mémoire à fleur de peau »

A Taxi Driver : crescendo émotionnel

Ne pars pas si vite, toi qui as cliqué en pensant qu’on allait te parler du chef-d’œuvre de Martin Scorsese. On va te parler film coréen, qui t’entraîne de la comédie légère au film de résistance énervé en passant par le brûlot politique, faisant honneur à la fascination de la presqu’île pour les changements intempestifs de ton. On n’est pas certains que l’ami Marty l’a vu, mais sûrs qu’il serait fier de partager ici son titre.

Continuer de lire « A Taxi Driver : crescendo émotionnel »

Down By Law : Les évadés philosophiques

Jim Jarmusch, tel qu’on le connaît, est le synonyme d’une errance. Une errance existentielle, durant laquelle ses protagonistes s’interrogent sur l’existence. Des personnages atypiques, souvent perdus et sans but, qui par leurs rencontres vont tenter de s’enrichir l’esprit, découvrir et se découvrir. Après les dialogues capitonnés de Stranger Than Paradise, il s’ouvre au grand air pour son troisième long métrage, Down By Law.

Continuer de lire « Down By Law : Les évadés philosophiques »

Tyler Rake : Thor…tue ?

Depuis Horse Soldiers (loin d’être mauvais mais assez oubliable), Chris Hemsworth s’est cantonné à son rôle de Thor dans le grand final Marvel, et a flirté avec les aliens dans un remake inutile. Le voilà de retour dans une production Netflix qui sent bon le sang, la poudre et les bastons à profusion. Seule ombre au tableau ? Le scénariste de ce film qui n’est autre que… Joe Russo.

Continuer de lire « Tyler Rake : Thor…tue ? »

Mon Voisin Totoro : Introspection mystique

On continue notre focus sur les studios Ghibli, toujours avec une œuvre du grand Hayao Miyazaki. Ceux qui ont voyagé dans les contrées nippones ont pu remarquer que dans chaque magasin de souvenirs, voire dans énormément de lieux publics en décoration, on peut observer la figure de ce « Totoro » partout. Grande créature touffue à qui l’on a immédiatement envie de faire un câlin, il active la même fibre nostalgique dans le cœur de celles et ceux qui le croisent. Film d’animation culte, tant dans leurs contrées que les nôtres, Mon Voisin Totoro est devenu rapidement un symbole japonais indéniable, qui se mêle à leur culture traditionnelle avec brio.

Continuer de lire « Mon Voisin Totoro : Introspection mystique »

Tous en scène : de l’amour de la comédie musicale

On cite souvent Chantons sous la pluie de Stanley Donen ou Un américain à Paris de Vincente Minnelli quand on pense aux grandes comédies musicales hollywoodiennes des années 50. Pourtant, ce second cinéaste ne s’est pas contenté de faire danser Gene Kelly. Il a aussi pu profiter de l’un des plus grands noms de ce genre avec nul autre que Fred Astaire, « tap-dancer » devant l’Éternel, dans Tous en scène sorti en 1953, l’un des meilleurs « musical » de la période, trop souvent oublié malheureusement.

Continuer de lire « Tous en scène : de l’amour de la comédie musicale »