[CANNES 2018] Egy Nap : Un jour sans fin

Après un court-métrage en 2010 et un documentaire en 2013, la réalisatrice hongroise Zsófia Szilágyi a fait ses premiers pas à Cannes à la Semaine de la critique avec son film Egy Nap – aka One Day ou encore Un Jour – ou une plongée au coeur de la vie d’une mère de famille au bord de la rupture entre des enfants – et donc toute la pléiades de soucis qui vont avec – à s’occuper et un mari aux abonnés – presque – absent. Se voulant « thriller conjugal » pour sa réalisatrice, One Day s’avère être surtout un jour sans fin. Lire la suite de « [CANNES 2018] Egy Nap : Un jour sans fin »

[CANNES 2018] Les Oiseaux de passage : Tragédie amérindienne

Premier film présenté à la Quinzaine des réalisateurs cette année, Les oiseaux de passage est le nouveau film de Cristina Gallego et Ciro Guerra après que ce dernier ai réalisé il y a trois ans L’Etreinte du serpent. Pour ce quatrième long-métrage, il s’est donc accompagné de celle qui est à la fois productrice mais également épouse pour narrer le destin d’une famille indigène Wayuu dans la Colombie fragile des années 70 rapidement happée par le trafic de drogue menaçant ainsi toute une famille – mais aussi une tribu – pour finalement donner naissance aux cartels de drogue. Lire la suite de « [CANNES 2018] Les Oiseaux de passage : Tragédie amérindienne »

[CANNES 2018] Everybody Knows : Ouverture en demie-teinte

Asghar Farhadi n’aura pas attendu bien longtemps avant de revenir à Cannes. Après Le Client l’année dernière, le cinéaste revient pour ouvrir cette 71e édition du Festival de Cannes avec Everybody KnowsTodos Los Saben en VO – et avec un casting de choix – le couple glamour et Cannois à souhait Penélope Cruz et Javier Bardem. Toujours aussi épris des conflits familiaux, le bonhomme a installé sa caméra dans un petit vignoble espagnol où la fête bat son plein jusqu’à ce qu’un drame familial vienne bouleverser tout ce petit monde. Lire la suite de « [CANNES 2018] Everybody Knows : Ouverture en demie-teinte »