Nous ne nous tairons plus

Illustration : @downtownzoe

Qu’il est compliqué de commencer ce papier. Plusieurs jours sont passés depuis le sacre aux César de Roman Polanski en tant que meilleur réalisateur pour son film “J’Accuse” et pourtant la colère est toujours là et ne disparaîtra plus, pas cette fois. Ici je parle en mon nom, en tant que rédactrice, en tant que cinéphile mais avant tout en tant que femme. Notre voix et notre travail ont longtemps été passés sous silence au profit de celui des hommes et puis il y a eu ce regain. Celui poussé par #MeToo, #BalanceTonPorc, des collectifs de femmes prêtes à parler et à dire stop. Des voix se sont élevées dans la société mais également dans l’industrie du cinéma qui subit de plein fouet ce sexisme et cette pression patriarcale. Pendant un instant nous y avons cru, certains sont tombés, d’autres non mais la parole s’est libérée. Quelque chose s’est transformé et ce quelque chose – qui a eu bien du mal à grandir et à se faire entendre – a été réduit en poussières en l’espace d’un instant, celui où Roman Polanski est sacré devant l’industrie cinématographique française, devant plus de deux millions de téléspectateurs. Cette force qu’on a voulu nous enlever n’a eu que pour effet de nous lever, encore plus fortes et encore plus nombreuses.

Continuer de lire « Nous ne nous tairons plus »

Désolé j’ai ciné #12 est en ligne !

Toute l’équipe est ravie d’être de retour en cette fin d’année pour le douzième et dernier numéro de l’année. Un numéro encore riche en dossiers et en rétrospectives, que ce soit la saga Star Wars, le réalisateur japonais Hirokazu Kore-Eda mais également Terrence Malick sans oublier un petit détour vers les films Disney ou encore La Famille Addams.

Continuer de lire « Désolé j’ai ciné #12 est en ligne ! »

Retour sur la première trilogie X-Men

En 2000 le genre super héroïque ne se porte pas très bien. La dernière œuvre du genre à grand succès remonte à 1992 avec Batman le Défi. En 1994 il y a bien eu l’excellent The Crow, mais le film de Alex Proyas s’apparente plus à un cinéma d’auteur qu’à une véritable œuvre populaire. Mais en 2000 coup de semonce intergalactique. Le cinéaste Bryan Singer … Continuer de lire Retour sur la première trilogie X-Men

Outbuster : Montrez ces films que je ne saurais voir !

Netflix, Apple, Amazon Prime Video, CanalPlay, Hulu, bientôt Disney Streaming… Internet est littéralement saturé de plateformes VOD en tout genre, pour tous les prix et tous les publics. Et puis soyons honnêtes dans les grands complexes cinéma ils ne passent pas toujours le petit film danois d’une heure trente qui vous fait de l’oeil et des cinémas art et essai c’est parfois pas à côté de chez vous. Alors on a peut-être une solution à vous proposer qui répond au doux nom de : Outbuster.

Continuer de lire « Outbuster : Montrez ces films que je ne saurais voir ! »

Désolé j’ai ciné #10 is out

En cette jolie fin de moi de mars placée sous le signe du soleil et du cinéma, nous revenons avec le dixième numéro de Désolé j’ai ciné. Le temps passe vite non ? Pour ce numéro mars-avril malheureusement nous n’avons pas énormément de critiques à vous proposer (beaucoup de films qu’on a vu trop tard) mais promis on a compensé avec de gros dossiers tout aussi intéressants les uns que les autres que ce soit le maître Jordan Peele, un petit gros retour sur les studios Laika ou encore les toutes dernières séries sorties.

Continuer de lire « Désolé j’ai ciné #10 is out »

La communauté asiatique au cinéma : whitewashing, racisme anti-asiatique… il y en a marre

Le 7 novembre prochain, « Crazy Rich Asians » débarque dans les salles. Décrit comme le film phénomène (dixit l’affiche), sa promotion se fait pourtant bien discrète en France – malgré les excellents retours et chiffres chez nos amis américains -. Pourtant il y a de quoi se réjouir avec ce film, voilà 25 ans qu’Hollywood ne nous avez pas pondu un film mainstream au casting 100% … Continuer de lire La communauté asiatique au cinéma : whitewashing, racisme anti-asiatique… il y en a marre

Désolé j’ai ciné #7 is out !

Mais que ces deux mois furent long sans vous ! Et comme je sais qu’il n’y a qu’une seule chose vous attendiez, il est là, le nouveau numéro de Désolé j’ai ciné, tout beau, tout chaud directement dans vos mains – ou plus précisément sur vos écrans -. Et pour ce numéro nous revenons sur la carrière oh combien intéressante de Ryan Gosling. On vous … Continuer de lire Désolé j’ai ciné #7 is out !

[FOCUS] Analyse de Call me by your name

Sorti fin février dernier, Call me by your name était le petit évènement ciné de ce début d’année après un bouche-à-oreille qui aura duré près d’un an et qui aura permis au film de rencontrer un joli succès autant critique que public et de rafler au passage l’Oscar du meilleur scénario adapté. Avec sa sortie en DVD et Blu-Ray prévue pour le 4 juillet prochain, l’occasion était trop belle – et puis faut-il vraiment une raison pour parler de ce film ? – pour revenir plus en détail sur l’un des plus beaux films de cette année, d’en faire une petite analyse en bonne et due forme et peut-être vous dévoiler quelques petits détails qui vous ont peut-être échappé. Continuer de lire « [FOCUS] Analyse de Call me by your name »

Je suis une femme, je suis cinéphile et je vous emmerde

Le cinéma, ton univers impitoyable… Encore plus à Cannes si vous saviez. Aujourd’hui je décide de prendre la plume – ou plutôt le clavier – et faire un petit aparté parmi le flot de critiques qui arrive et après deux semaines cannoises intensives qui ne se sont pas déroulées exactement comme prévues. L’heure pour moi de prendre enfin la parole, de vous raconter mon expérience … Continuer de lire Je suis une femme, je suis cinéphile et je vous emmerde