[FOCUS] Jeremy Renner : acteur incompris

A l’instar de Jake Gyllenhaal ou Ryan Gosling, Jeremy Renner fait partie de ces acteurs « caméléon » qui bénéficient d’une grande palette de jeu. Néanmoins, il semble exister une sorte de malentendu vis-à-vis de cet acteur : le public le retient davantage comme le « sixième Avenger », préjugé dû à son rôle dans certaines productions Marvel, ce qui lui confère une fausse réputation d’action man. Ainsi, les rôles plus ambitieux du comédien (Orlando dans The Immigrant, Gary Webb dans Secret d’État) restent dans l’ombre, alors même qu’ils témoignent de son goût pour les prises de risque. A l’occasion de la sortie de son nouveau film, Wind River, primé à un Certain Regard, revenons sur les deux facettes d’un acteur incompris. Lire la suite de « [FOCUS] Jeremy Renner : acteur incompris »

[FOCUS] D23 Expo : Ce qu’il faut retenir de la grande messe Disney/Marvel

La D23 Expo (Sorte de grande réunion du fan club officiel de Disney) qui se tenait en Californie du 14 au 16 juillet était l’endroit où il fallait être pour connaître toutes les dernières nouveautés Disney et Marvel. Petit récapitulatif de tout ce qu’il fallait retenir lors de ces deux derniers jours.

Avengers Infinity War

Evidemment aucune vidéo du trailer n’a fuité mais quelques détails nous sont parvenus et on sait d’ores et déjà que Captain America a une barbe (et est considéré comme un criminel évidemment), Black Widow est blonde, Thor a quelques soucis à se faire et surtout c’est la réunion entre les Avengers, les Gardiens de la Galaxie mais également Doctor Strange qui ont un ennemi en commun et pas n’importe lequel : Thanos. Une bataille qui, d’après les premières impressions, risque d’être épique. En attendant de voir ce fameux trailer, nous pouvons déjà nous contenter d’une première affiche.

Star Wars : The Last Jedi

Rien de nouveau de ce côté là excepté quelques posters officiels dévoilés ainsi qu’une vidéo des coulisses du film. En attendant il faudra prendre son mal en patience jusqu’à décembre pour découvrir le 8e opus de la saga.

Aladdin

Après moult déconvenues et de sacrés problèmes de casting, le prochain film live Aladdin a enfin son casting ! Avec aux manettes Guy Ritchie (à qui on doit notamment Le Roi Arthur), on retrouvera dans le rôle d’Aladdin Mena Massoud et dans le rôle de Jasmine Naomi Scott (qu’on a découvert dans Power Rangers). Will Smith quant à lui sera l’excentrique génie de la lampe. La sortie du film est prévue pour courant 2019.

Dumbo

On continue du côté des films en live action et cette fois-ci avec Dumbo qui sera réalisé par Tim Burton. Accompagné d’un premier visuel, nous découvrons en même temps le casting du film qui sera composé entre autres de Michael keaton, Colin Farrell, Danny Devito ou encore Eva Green. La sortie américaine est prévue pour le 29 mars 2019, aucune date française n’est prévue pour le moment.

Enfin quelques petites infos en vrac entre la première bande-annonce de A Wrinkle In Time avec notamment Chris Pine et Reese Witherspoon. L’histoire d’une jeune fille à la recherche de son père, un scientifique qui a disparu et qui travaillait sur le projet d’un « tesseract », un objet permettant de voyager dans la 5e dimension vers de nouvelles planètes.

Egalement les premières infos concernant Les Indestructibles 2. On apprend notamment que ce second opus démarrera quelques secondes après le précédent volet et que l’ennemi vu à la fin de celui-ci sera le méchant à éliminer. Brad Bird reste à la réalisation de ce film.

Le responsable créatif de Walt Disney Animation Studios John Lasseter a également dévoilé le petit teaser d’un spin-off pour Cars/Planes qui se déroulera dans l’espace sans donner d’autres explications pour le moment.

DTS_FirstLook_FINAL-720x303

Enfin nous en apprenons un peu plus sur ce fameux film mystère de Pixar. Réalisé par Dan Scanlon (Monstres Academy), ce film se déroulera dans une banlieue d’un monde fantastique où l’on retrouvera des dragons et des villes composées de châteaux d’eau. L’histoire racontera celle de deux garçons dont le père est mort et qui décident d’entrer dans un monde fantastique afin de trouver un moyen de vivre une ultime journée magique en sa compagnie. Pour l’occasion, Dan Scanlon fera équipe avec Kori Rae qui a travaillé auparavant sur Les Indestructibles.

[FOCUS] : Le bilan de mi-année, quels sont les meilleurs films ?

Et oui dur à croire mais nous entamons déjà le mois de juillet et quoi de mieux que ces journées caniculaires pour se réfugier au cinéma ? En attendant, voilà déjà plus de 200 films vus depuis le début d’année alors c’est l’heure de faire un semi-bilan : quels sont les meilleurs films vus jusque là ? Découvrez sans plus attendre nos petits préférés !

a3a1a2918d9e478183d70d13070d208d

La La Land : Est-ce que ça étonne encore quelqu’un ? Non je ne crois pas. En attendant je continue toujours de rêver qu’un jour dans les embouteillages quelqu’un se mette à chanter et danser histoire de nous occuper un peu.

9717a5e865a5fb69d1d97ad4745f9c11

Grave : Vu une fois, puis une deuxième fois et comme on dit, jamais deux sans trois ! C’est beau, c’est intelligent et surtout c’est français allez !

00336338_000026

120 Battements par minute : Il ne sort qu’en août et bordel j’ai hâte de retourner le voir. Vous avez pas fini d’en entendre parler je peux vous l’assurer !

image

Your Name : Bon d’accord il est sorti l’année dernière mais je ne l’ai vu que cette année donc il rentre dans la liste. Ce n’est pas mieux que Miyazaki, c’est différent, tout aussi poétique et visuellement incroyable sans compter le scénario qui vous mettra sur les rotules psychologiquement parlant. BO achetée, livre acheté… manque plus que le DVD et nous sommes complets !

sans-titre-2

Et les mistral gagnants : Parce qu’il faut aimer la vie et ces enfants nous le rappellent à chaque instant. Pour leur bouille d’ange, leur courage et le combat qu’ils mènent ils méritent tous les applaudissements du monde.

split

Split : Je n’ai qu’une chose à dire, UNE SUITE ARRIVE. Et puis surtout l’occasion de découvrir un peu plus les talents d’acteur de James McAvoy.

512090

Noces : Petit film français incroyablement bouleversant et percutant avec une actrice principal au visage angélique.

logan_donald_trump_immigrants

Logan : Parce que ce dernier chapitre conclut avec beauté et violence l’aventure Wolverine/Logan avec un Hugh Jackman au top de sa forme.

Un_jour_dans_la_vie_de_Billy_Lynn

Un jour dans la vie de Billy Lynn : Largement sous-estimé lors de sa sortie, ce film est pourtant d’une intelligence rare, démontant le mythe du héros américain et pointant du doigt l’absurdité de ces hommes montés au rang d’héros à base de paillettes et luxe à gogo.

silence-scorsese,M419282

Silence : Parce que c’est l’un des meilleurs films de Scorsese, parce que Adam Driver, parce que Andrew Garfield.

film-03

Get Out : Le film d’horreur qu’on attendait. Savoureux mélange entre humour, dérision et horreur psychologique.

Les-Hommes-du-Feu-e1494512912823

Les hommes du feu : Dernier petit arrivé sur la liste et pour le moins inattendu. Il n’empêche que c’est un total coup de coeur pour ce film, pour son sujet et son casting.

thumb_52552_media_image_1144x724

You Were Never Really Here : Prix d’interprétation pour Joaquin Phoenix, ce film fera beaucoup de bruit à sa sortie c’est certain. Doux mélange entre Drive et Taxi Driver, ce film est tout simplement incroyable.

The-Lost-City-of-Z

The Lost City of Z : Un vrai film d’aventure avec une photographie sublime et un Charlie Hunnam au meilleur de sa forme et un Robert Pattinson étonnant.

good-time-photo-robert-pattinson-986975

Good Time : Et enfin, en parlant de Robert Pattinson, allez vite découvrir Good Time dès qu’il sort pour découvrir un nouveau Robert Pattinson qui efface enfin son étiquette Twilight du front et franchement, il était temps !

Et vous quels sont vos petits préférés ?

[FOCUS] Audrey Lamy : celle qu’on avait pas vu venir

Bien qu’on ne lui assigne pas toujours les rôles principaux des films dans lesquels elle joue, Audrey Lamy est devenue en quelques années l’une des étoiles montantes du cinéma français. Dans la comédie ou dans des distributions plus tragiques, elle s’est vite imposée comme sa sœur Alexandra dans le milieu du Septième Art. Petit point biographie sur l’actrice de 36 ans, voix principale du prochain Moi Moche et Méchant 3, qui sortira le 5 juillet prochain.

On ne dirait pas comme ça, mais Audrey Lamy c’est 24 millions d’entrées au cinéma grâce aux rôles qui lui ont été proposés et qu’elle a accepté. Et cette vocation pour les Beaux Arts, du théâtre au cinéma, n’aurait-elle pas un léger rapport avec sa famille ? Soeur de l’actrice Alexandra Lamy, la jeune alésienne a commencé à écumer les castings et parquets à l’âge de 22 ans, âge auquel elle passe le Concours du Conservatoire national de Théâtre à Paris. Après plusieurs années à se familiariser avec le milieu du Sixième Art, Audrey Lamy débute timidement sa carrière d’actrice en figurant dans une dizaine de films, comme Brice de Nice en 2005 (aux côtés de sa sœur donc), mais aussi dans l’Arnacœur de Pascal Chaumeil sorti en 2010 en passant par Polisse de Maïwenn (2011) dans le rôle d’une mère indigne.

De Tout ce qui brille à Scènes de ménages

Mais ses larges capacités d’actrice quelque soit le registre lui ont surtout permis d’avoir un rôle clef dans sa carrière : celui de Carole dans Tout ce qui brille de Géraldine Nakache et Hervé Mimran. Un rôle de coach sportif autoritaire qui a fait rire les spectateurs mais qui a surtout permis à l’actrice d’être nominée aux César en 2011 en tant que meilleur espoir féminin, récompense que remportera finalement Leïla Bekhti, sa compère à l’écran.

Un rôle de jeune femme autoritaire ? Ce n’est pas sans rappeler le rôle qu’elle joue depuis 2009 dans la série Scènes de Ménages aux côtés de Loup-Denis Elion. Désormais, il est difficile de détacher Audrey Lamy de son personnage Marion, tant les téléspectateurs de M6 sont habitués à voir l’actrice dans ce rôle de jeune blonde autant imprévisible qu’attachante et colérique.

Du comique au tragique

Néanmoins, Audrey Lamy a su au fil des années se défaire de la comédie qui lui collait tant à la peau, et particulièrement en 2014 où la jeune femme s’est vue confier un rôle dans Ce soir je vais tuer l’assassin de mon fils, un téléfilm poignant proposé par TF1 où l’actrice a pu proposer et montrer au public une nouvelle facette de ses talents d’actrice. Huit millions de téléspectateurs ont donc pu découvrir une nouvelle Audrey, bien loin des exubérances et des excès qu’apportent la comédie. Et elle même s’en réjouit puisqu’elle avait confié dans une interview à cette époque qu’elle avait envie de montrer autre chose au public : « J’ai été tellement flattée de voir que l’on me proposait autre chose. Maiwenn m’avait offert une participation dans Polisse, mais j’interprète plus souvent des personnages dans l’énergie, dans la comédie. Cela faisait longtemps que je cherchais à être dans un autre registre. ». Audrey Lamy va t-elle donc quitter peu à peu le milieu de la comédie ? Pas sûr, mais elle a déjà fait un pas en dehors de ce milieu en annonçant son retrait, avec son partenaire à l’écran, de Scènes de Ménages. Mais que les aficionados de la série se rassurent, leur disparition ne sera complète que courant 2018.

Devant l’écran mais pas que…

Et désormais, ce n’est plus forcément à l’écran que l’on retrouve Audrey Lamy mais aussi derrière l’écran si on peut dire ça comme ça. Sa voix est dorénavant utilisée dans les doublages français de films comme Harry Potter (elle y fait la voix de Nymphadora Tonks, un des personnages secondaires) mais de plus en plus dans les films d’animation. Planes 2, Angry Birds le film mais aussi Ninjago, les doublages s’enchaînent pour Audrey Lamy mais c’est prochainement dans Moi, Moche et Méchant 3 que l’on entendra à nouveau la voix de l’actrice. Déjà présente auditivement parlant dans le second opus dans le rôle de Lucy, la femme de Gru, on retrouvera donc Audrey Lamy dans le corps de cette espionne, nouvellement mère des adorables Margo, Edith et Agnès (qui ne craque pas pour ces jeunes filles?).

Entre rôles tragiques voire dramatiques mais aussi plus légers que ce soit devant la caméra ou derrière le micro d’une salle d’enregistrement, Audrey Lamy s’est peu à peu imposée, à l’instar de sa sœur Alexandra, dans le milieu du Septième Art français. Après s’être dévoilée dans une vingtaine de films, avec des rôles plus ou moins importants, mais aussi dans des téléfilms ou des séries, l’actrice de 36 ans a décidé de se recentrer sur ses futurs rôles au cinéma. Moi Moche et Méchant 3 le 5 juillet prochain au cinéma mais aussi le 11 octobre dans Coexister de Fabrice Eboué, Simon et Théodore de Mikael Buch en octobre également ou encore Ma Reum de Fréderic Quiring : nous ne sommes donc pas prêts d’échapper à la bonne humeur d’Audrey Lamy dans les mois et années à venir.

[FOCUS] Xavier Dolan : 28 ans, bourré de talent, que demander de plus ?

28 printemps et un CV long comme plusieurs bras ou comme le bras d’Hagrid au choix. Xavier Dolan s’est fait une jolie place dans le coeur des français qui lui ont d’ailleurs décerné plusieurs César il y a quelques semaines. Adorés par certains, détestés par d’autres, dans tout les cas le jeune canadien ne laisse personne indifférent. Aujourd’hui, celui qui prépare son septième long-métrage alors que tu essaies encore de trouver un sens à ta vie souffle sa 28e bougie et pour l’occasion, OnSeFaitUnCine recense 28 choses qu’on adore chez lui.

  1. Sa tête de surpris à chaque fois qu’il gagne un prix alors qu’on savait pertinemment qu’il gagnerait

Dolan 2

2. Quand il fait l’ingénieur son

Dolan 3

 

3. Ses grimaces

Dolan 4

4. Il est sexy avec des lunettes

5f2b8c9b40224ec80aef82ccb51b9bd6

5. Il est ami avec Jessica Chastain et ça c’est classe

b19be67ef10741aa2fc5cb8851211d53

6. Il a réalisé le clip Hello d’Adèle (et ça c’est encore plus classe)

de9ad98a5f1ade296c68b3e5ccfe2d05

7. Sa façon de manger très distinguée

Dolan 5

8. Il reste beau même avec des oreilles de Mickey sur la tête

2fc34444fc3b726d44e18aa645e329e8

9. C’est grâce à lui qu’on a découvert Niels Shneider

tumblr_nqm42jvygF1us8txeo1_500

10. Déjà enfant il avait l’attitude

tumblr_mtsxrwvC7V1qa77x4o1_500

11. Il imite très bien le poisson

tumblr_nczjtkfY7K1rm8kcso1_500

12. Sa façon de danser sur du Céline Dion

Dolan 6

13. Il a le cheveu rebelle et nous on trouve ça sexy

8675cf3993f88c2dc9b958fe774cdf5b

14. Sa bonne humeur

Dolan 7

15. Son haussement de sourcils

tumblr_ngzgedjcvY1rnob7ao3_250

16. Ses discours plus inspirants que ceux de Ghandi 

17. Quand il fait le rat c’est mignon aussi du coup ça nous énerve

tumblr_n3bzckLHH71qa77x4o1_400

18. Parce qu’on aimerait bien cuisiner avec lui

tumblr_nsq6irUNjn1qkn1eho1_250

19. Son air d’enfant adorable lorsqu’il reçoit un prix 

C5gjyDYWcAEDW9I

20. Quand il découvre de nouveaux mots

tumblr_ndsc2qiPLd1r4ccyio4_r1_250tumblr_ndsc2qiPLd1r4ccyio5_r1_250tumblr_ndsc2qiPLd1r4ccyio6_r1_250

21. Quand il boude il est mignon

tumblr_nodc6s9CXC1tsuu27o1_500

22. Quand il est gêné il est mignon

tumblr_ndsiutUbHW1r79dm6o3_250tumblr_ndsiutUbHW1r79dm6o4_250

23. Quand il est ringard il est… non en fait

tumblr_nc8qowskLG1sfd91jo3_400

24. Il est prêt pour Danse avec les stars

tumblr_n8qg0efo4e1r79dm6o1_250

25. Il aime Dylan O’Brien

CspX3umWYAA07h6

26. Il n’a pas encore compris l’utilisation du micro

tumblr_nldfdllIBw1r6u2awo4_r2_250

27. Xavier Dolan est un drôle d’animal dont le fonctionne reste encore flou

tumblr_nfia9tbuOi1rm8kcso2_r1_250tumblr_nfia9tbuOi1rm8kcso1_250

 

 

 

 

 

 

28. Parce que j’ai eu une photo avec lui évidemment ❤ 

IMG_1035

Bref, joyeux anniversaire Xavier et continue de nous faire rêver et rire comme tu le fais si bien !

[FOCUS] Oscars 2017 : La La Land repart avec 7 trophées… non en fait 6 !

La cérémonie tant attendue des Oscars s’est déroulée cette nuit au Dolby Theater et cette année c’est l’animateur Jimmy Kimmel qui était aux commandes de cette prestigieuse cérémonie. L’occasion pour l’animateur de lancer quelques piques à l’actuel Président et à se moquer de nouveau de son éternel meilleur ennemi, Matt Damon. Justin Timberlake a ouvert la soirée avec son titre Can’t Stop The Feeling et plus que jamais cette année les Oscars sont un pied-de-nez à Donald Trump et sa politique notamment avec l’absence d’Asghar Farhadi, récompensé par l’Oscar du Meilleur film étranger. On notera également que Mahershala Ali est le premier musulman à gagner un Oscar et c’est Donald Trump qui va être content.

Sur une note plus légère, les invités ont eu le droit à des sacs de bonbons tombés du ciel tandis qu’un bus de touristes ont eu la surprise de se rendre dans le Dolby Theater en direct.

Et enfin le retournement de situation le plus inattendu de la soirée revient à l’Oscar du Meilleur film. D’abord annoncé comme grand gagnant, La La Land a du rendre son trophée car suite à une erreur de Warren Beatty, c’est bel et bien Moonlight qui est sacré Meilleur film ! Malgré tout La La Land repart avec 6 trophées dont celui de la Meilleure actrice pour Emma Stone et de Meilleur réalisateur pour Damien Chazelle qui, à seulement 32 ans, est le plus jeune réalisateur à remporter ce trophée.

Retrouvez le palmarès complet de cette soirée riche en émotions :

Meilleur film : Moonlight

Meilleur scénario original : Manchester by the sea

Meilleur scénario adapté : Moonlight

Meilleur réalisateur : Damien Chazelle

Meilleur acteur : Casey Affleck

Meilleure actrice : Emma Stone

Meilleure actrice dans un second rôle : Viola Davis

Meilleur acteur dans un second rôle : Mahershala Ali

Meilleur film étranger : Le Client de Asghar Farhadi

Meilleur documentaire : O.J Made in America de Ezra Edelman

Meilleur court métrage d’animation : Piper

Meilleur film d’animation : Zootopie

Meilleurs maquillages et costumes : Suicide Squad

Meilleurs costumes : Les Animaux Fantastiques

Meilleur montage sonore : Premier Contact

Meilleur mixage sonore : Tu ne tueras point

Meilleurs décors : La La Land

Meilleurs effets spéciaux : Le Livre de la jungle

Meilleur montage : Tu ne tueras point

Meilleur court métrage documentaire : The White Helmets

Meilleur court métrage de fiction : Sing

Meilleure photographie : La La Land

Meilleure musique de film : La La Land

Meilleure chanson originale : « City of stars », La La Land

 

Retrouvez les meilleurs moments de la soirée en vidéo

 

[FOCUS] César 2017 : Le sacre d’Isabelle Huppert, Divines et Xavier Dolan triomphent

Ce week-end est placé sous le signe du cinéma et des récompenses. Alors que dans la nuit de dimanche à lundi se déroulera la cérémonie des Oscars, ce soir c’était à notre tour avec la 42e cérémonie des César.

Une cérémonie haute en couleurs avec comme maître de cérémonie l’excellent Jérôme Commandeur qui a su parfaitement reprendre les rennes après la prestation de Florence Foresti l’année dernière. Au programme, un César d’honneur pour George Clooney, une sublime standing ovation pour monsieur Jean-Paul Belmondo et le sacre d’Isabelle Huppert à qui tout sourit puisqu’elle remporte sans surprise le César de la meilleure actrice. Après le Golden Globes et le César, il ne lui manque plus que l’Oscar ! Divines repart avec trois prix dont le prestigieux meilleur premier film tandis que Xavier Dolan repart avec les César de meilleur montage et meilleur réalisateur.

Le palmarès complet ci-dessous :

César du Meilleur filmElle de Paul Verhoeven

César du Meilleur réalisateur : Xavier Dolan pour Juste la fin du monde

César de la Meilleure actrice : Isabelle Huppert pour Elle

César du Meilleur acteur : Gaspard Ulliel pour Juste la fin du monde

César de la Meilleure actrice dans un second rôle : Déborah Lukumuena pour Divines

 Déborah Lukumuena

César du Meilleur acteur dans un second rôle : James Thierrée pour Chocolat

César du Meilleur espoir féminin : Oulaya Amamra pour Divines

César du Meilleur espoir masculin : Niels Schneider pour Diamant Noir

César du Meilleur scénario original : L’Effet Aquatique de Solveig Anspach

 « L’effet Aquatique »

César de la Meilleure adaptationMa vie de Courgette de Claude Barras

César du Meilleur film étrangerMoi, Daniel Blake de Ken Loach

César du Meilleur premier filmDivines de Houda Benyamina

César du Meilleur film d’animationMa vie de courgette de Claude Barras

César de la Meilleure musique : Ibrahim Malouf pour Dans les forêts de Sibérie

César de la Meilleure photographieFrantz

César du Meilleur montageJuste la fin du monde

César des Meilleurs costumesLa Danseuse

César des Meilleurs décorsChocolat

César du Meilleur sonL’odyssée

César du Meilleur court-métrageMaman(s) et Vers la tendresse

César du Meilleur court-métrage d’animationCelui qui a deux âmes

César du Meilleur documentaireMerci patron !

[FOCUS] Adam Driver : Des rangs de marines aux bancs du théâtre

Acteur popularisé par la saga Star Wars, le jeune homme de 33 ans possède déjà un CV assez impressionnant et a eu un parcours pour le moins atypique. Adam Driver ne fait pas comme tout le monde et est rapidement devenu un acteur incontournable de la nouvelle génération. Portrait d’un acteur aux multiples facettes.

maxresdefault

Un heureux accident

Ce qu’on retient d’Adam Driver aux premiers abords c’est son 1,91m, sa centaine de kilos de muscles, et ses oreilles légèrement décollés. Et pourtant c’est avec un charisme atypique que l’acteur a su s’imposer, très loin des stéréotypes hollywoodiens. Enfant de l’Indiana, rien ne prédestinait ce gamin à devenir l’une des figures marquantes du cinéma actuel. En effet après les terribles attentats du 11 septembre 2001, Adam s’engage dans l’armée américaine et suit pendant deux ans une formation chez les Marines à San Diego avant qu’un accident vienne compromettre ses plans. Une mauvaise chute à vélo et Adam est démobilisé pour raisons médicales juste avant son départ en Irak.

55829e3bc6bdf06cdf8fb6ff337e3bfe13f00530

Un an plus tard, le jeune homme s’envole pour New York et la prestigieuse Juilliard School d’où il en ressort diplômé en 2009. A partir de ce moment-là, plus rien n’arrête cet acteur en devenir si bien que les plus grands réalisateurs se l’arrachent déjà, ayant rapidement repéré un potentiel chez lui.

Après quelques petits rôles dans des séries, Adam joue pour des pointures du cinéma comme Clint Eastwood dans J.Edgar, Steven Spielberg dans Lincoln en 2012 et Les Frères Coen dans Inside Llewyn Davis en 2013. Un début de CV impressionnant et qui promet de belles choses pour la suite. Parallèlement, il intègre le casting de la série Girls pour laquelle il recevra trois nominations aux Emmy Awards.

2014, l’année de la consécration

Après des seconds rôles dans quelques films, Hungry Hearts marque la consécration pour l’acteur qui obtient la Coupe Volpi de la meilleure interprétation masculine à la Mostra de Venise, rien que ça. Et un an plus tard, c’est sous les traits du nouveau méchant de la trilogie Star Wars qu’il devient mondialement connu : Kylo Ren. Désormais tout le monde se l’arrache et le garçon est loin de passer inaperçu désormais.

star-wars-7-adam-driver-1050x812

Une reconnaissance à la hauteur de son talent et qui risque d’être souvent sur nos grands écrans. La preuve avec Paterson en ce moment dans les salles obscures et dès le mois prochain dans Silence aux côtés d’Andrew Garfield et réalisé par monsieur Martin Scorcese.

Côté privé, Adam Driver est quelqu’un d’investi auprès de l’armée américaine puisqu’il est à la tête d’une ONG Arts in the Armed Forces » qui organise des représentations théâtrales pour les militaires. Un acteur sur tous les fronts qui a su s’imposer avec classe et élégance parmi les acteurs incontournables.

Adam Driver est un homme multiple. Fascinant, imposant et pourtant derrière cette envergure se cache un homme délicat, subtil. Une subtilité qu’on retrouve subliment dans Hungry Hearts ou Paterson mais surtout une volonté de réussir et une discipline reçue par l’armée qu’il utilise au quotidien dans ses rôles pour se donner à 200%. Adam Driver fait partie de ces acteurs qui ont « une gueule » qu’on n’oublie pas et le cinéma ne risque pas de le laisser filer avant bien longtemps.

À regarder absolument >>> https://youtu.be/nCwwVjPNloY

[FOCUS] Golden Globes 2017 : Le sacre de La La Land et d’Isabelle Huppert !

Cette nuit avait lieu la 74e cérémonie des Golden Globes. Animée d’une main de maître par l’animateur Jimmy Fallon, la cérémonie a couronné sans grande surprise La La Land et cocorico, la France est repartie victorieuse grâce à notre Isabelle Huppert et son Golden Globes de la meilleure actrice.

Découvrez le palmarès sans plus attendre  :

Meilleur film dramatique : Moonlight
Meilleur film comédie/musical : La La Land
Meilleur réalisateur : Damien Chazelle, La La Land
Meilleur film d’animation : Zootopie
Meilleur film en langue étrangère : Elle, France
Meilleure actrice dramatique : Isabelle Huppert, Elle
Meilleur acteur dramatique : Casey Affleck, Manchester By The Sea
Meilleure actrice comédie/musical : Emma Stone, La La Land
Meilleur acteur comédie/musical : Ryan Gosling, La La Land
Meilleur acteur dans un second rôle : Aaron Taylor-Johnson, Nocturnal Animals
Meilleure actrice dans un second rôle : Viola Davis, Fences
Meilleur scénario : La La Land
Meilleure musique : Justin Hurwitz, La La Land
Meilleure chanson originale : City of Stars, La La Land

La La Land est clairement le film de l’année qui amasse tout sur son passage parce qu’avec 7 nominations et donc 7 trophées, Damien Chazelle détrône les six victoires de Vol d’un nid de coucou et ceci à seulement 31 ans. Chapeau l’artiste ! Autre succès et cette fois il est pour nous puisque notre chère Isabelle Huppert repart avec le trophée pour sa performance magistrale dans Elle. D’ailleurs le film a aussi récolté le prix du meilleur film étranger et toc !

Ce qu’il ne fallait pas louper !

Trois choses qu’il ne fallait pas louper ce soir. Tout d’abord cette séquence d’ouverture avec Jimmy Fallon ainsi que Nicole Kidman, Amy Adams ou encore le cast de Stranger Things sur fond de La La Land rendant hommage aux films et aux séries de l’année 2016, brillant !

Même si Andrew Garfield n’a pas eu le Golden Globes qu’il aurait dû avoir, au moins il a pu se consoler, non pas dans les bras d’Emma Stone comme beaucoup auraient espéré mais dans ceux de… Ryan Reynolds oui oui ! Les deux acteurs ont échangé un baiser fougueux au moment de la remise du trophée à Ryan Gosling pour La La Land.

ryan-reynolds-andrew-garfield-kiss

Et enfin le prix d’honneur remis à la grande Meryl Streep qui nous a offert le plus beau discours de la soirée ainsi qu’un joli fuck à Donald Trump et ça, on ne peut qu’applaudir !

[FOCUS] Amy Adams : Et si 2017 était son année ?

Avec sa chevelure rousse flamboyante et son regard d’acier, Amy Adams capte tous les regards et encore plus en ce début d’année 2017. Avec Premier Contact et Nocturnal Animals, l’actrice de 42 ans confirme ses talents d’actrice et avec une nouvelle nomination aux Golden Globes, l’Oscar est peut-être proche.

Une actrice aux multiples facettes

amy-adams-nocturnal-animals-c07da6-01x

En 2016, Amy Adams jouait la célèbre Loïs Lane, petite-amie de Superman dans Batman V Superman puis dans Premier Contact en fin d’année sous la direction de Denis Villeneuve. Et à peine 2017 commencé qu’on peut actuellement la retrouver dans Nocturnal Animals de Tom Ford déjà récompensé à la Mostra de Venise avec le Grand Prix du Jury pour son réalisateur. Avec ce rôle, Amy Adams en est donc à sa septième nomination aux Golden Globes qui se dérouleront ce soir et peut-être donc sa troisième récompense d’affilée. Il se murmure même qu’une nouvelle nomination aux Oscars est loin d’être impossible.

Ce qui fascine avec cette actrice est probablement l’aisance avec laquelle elle se glisse dans tous les registres du blockbusters aux films d’auteur. Et comme à chaque fois, elle nous régale avec des performances inégalables.

Après Belles à mourir et Psycho Beach Party, on retrouve la jeune femme dans le célèbre et éternel Arrête-moi si tu peux aux côtés de Leonardo Dicaprio. Après plusieurs apparitions dans des séries télés, la consécration arrive avec une nomination aux Oscars pour le meilleur second rôle pour Junebug en 2005.

Adieu les cheveux blonds et bonjour la flamboyante rousse. Un tournant dans sa carrière et pour cause, en 2007 on la retrouve aux côtés de Patrick Dempsey dans Il était une fois, véritable carton au box-office. La carrière de la princesse est définitivement lancée.

Amy Adams a joué avec les plus grands et pour les plus grands. Que ce soit Meryl Streep (et deux fois s’il-vous-plaît), Frances Mcdormand ou sous la baguette de David O. Russell, en à peine quelques années, elle a réussi à s’imposer au cinéma et ce dans tous les registres jusqu’à toucher son rêve du doigt quand elle incarne la célèbre Loïs Lane dans Man of Steel.

amy_adams_9

Un début d’année prometteur pour cette mère de famille comblée depuis son mariage avec l’acteur Darren Le Gallo en 2015, une union dont est née Aviana Olea en 2010. A 42 ans, Amy Adams peut se féliciter d’avoir une carrière à en faire pâlir plus d’un. Et en attendant dans la retrouver dans Justice League, ainsi que les suites de Man of Steel et Il était une fois, on pourra la découvrir prochainement dans la série Sharp Objects. Elle y incarnera une journaliste qui revient dans sa ville natale pour enquêter sur un meurtre et combattre ses vieux démons.

Décidément 2017 est l’année de tous les défis. Brillera-t-elle une nouvelle fois aux Golden Globes ce soir ? Et surtout est-ce qu’une nouvelle nomination aux Oscars est sur le point d’arriver ? On espère. Parce qu’elle le mérite énormément.