A night of knowing nothing : Coeur battant

À la base de ce documentaire, sa réalisatrice Payal Kapadia a retrouvé au fond d’un placard une boîte remplie de lettres, de cartes mémoires et de coupures de journaux. Ces mystérieuses lettres sont seulement signées d’une certaine L. De ce matériau de base, la réalisatrice s’attelle à un travail de recherche et de reconstitution en utilisant ces éléments. Presque un travail d’archéologue d’une justesse rare et qui va bien au-delà du travail historique.

Lire la suite de « A night of knowing nothing : Coeur battant »