[CRITIQUE] Tout le monde debout : Un petit bijou

Ce qui est sûr depuis quelques années, c’est qu’on est toujours un peu dubitatif lorsqu’on voit débarquer une nouvelle comédie avec Franck Dubosc à sa tête – en témoigne les derniers Camping 3, Les têtes de l’emploi ou encore les Boule & Bill qui sont loins d’être des exemples de comédies réussies – mais pour sa première fois derrière la caméra, force est de constater que le jugement était peut-être un peu hâtif. Lire la suite de « [CRITIQUE] Tout le monde debout : Un petit bijou »

[CRITIQUE] Nos Patriotes : Un film qui manque cruellement d’émotions

Librement adapté du roman « Le Terroriste Noir » de Tierno Monénembo, Nos Patriotes dépeint le parcours et le courage d’Addi Ba. Jeune tirailleur sénégalais qui s’évade et trouve refuge dans les Vosges où il se fait aidé par plusieurs villageois. Armé de faux papiers et d’une volonté d’en découdre avec l’ennemi, il deviendra le leader du premier mouvement de résistants en France après la défaite française de l’été 1940. Très inégal sur le fond, Nos Patriotes manque cruellement d’émotions et ne s’avère pas à la hauteur du personnage historique.

Problème numéro un de ce film : le casting. Malgré de belles figures comme Alexandra Lamy, Marc Zinga ou encore Pierre Deladonchamps, leurs rôles manquent cruellement d’épaisseur et de contenu. Les liens qui se créent entre les résistants sont relayés au second plan, tout va peut-être un peu trop vite dans cette histoire. Les jeux d’Alexandra Lamy et Louane Emera sonnent horriblement creux et faux. Toute cette galerie de personnages qui entoure Addi Ba n’arrivent pas à transmettre ne serait-ce qu’une pointe d’émotion. Heureusement que Marc Zinga est là pour sauver un peu la mise et arrive à incarner à merveille ce résistant sénégalais.

Problème numéro deux de ce film : la mise en scène. Nos Patriotes relève plus du documentaire qu’au film historique. En gardant une certaine distance avec l’action, le spectateur ne peut que contempler ce qui se passe. Malgré les enjeux dramatiques à ce moment-là, le manque de prise de position pêche sur le film qui reste très classique et très gentil en surface.

Malgré tout, Nos Patriotes a au moins le mérite de réhabiliter et mettre en lumière un des premiers hommes a avoir combattu et défendu la France face à l’ennemi. Souvent borné, Addi Ba n’en reste pas moins un personnage attachant qui n’a été reconnu par la France que 60 ans plus tard.

[CRITIQUE] L’Embarras du choix : Une comédie romantique un brin monotone

Eric Lavaine et Alexandra Lamy sont de retour. Après avoir joué aux côtés de Josiane Balasko dans Retour chez ma mère, la pétillante Alexandra Lamy est cette fois-ci tiraillée entre Arnaud Ducret et Jamie Bamber ou quand faire un choix sentimental entraîne des quiproquos en série. C’est sympa mais ça devient vite lassant au bout du compte malgré la fraîcheur et le sourire d’Alexandra Lamy.

Un film beaucoup trop sage

Juliette a 40 ans et ne sait toujours pas faire de choix comme depuis sa tendre enfance si bien que c’est son père et ses meilleures amies qui décident tout pour elle de sa vie amoureuse, ses vêtements, sa coiffure et ce qu’elle mange le midi. Sauf qu’un jour elle tombe sous le charme de Paul… puis d’Etienne sauf qu’elle va devoir faire un choix mais cette fois, il n’y a qu’elle qui pourra décider.

La première demie-heure du film est assez drôle, bien menée et la première scène où son ex est à deux doigts de mourir donne rapidement le ton du film, enfin presque. Parce qu’après, le film tourne beaucoup en rond pour finalement rester plutôt sage. Les gags s’enchaînent et se ressemblent alors que la double relation que mène Juliette offrait de multiples possibilités de quiproquos et de situations cocasses sauf qu’Eric Lavaine se contente de rester dans les carcans de la gentille petite comédie romantique.

Le film évite le naufrage grâce à Alexandra Lamy et cette énergie communicative. Joviale, émouvante et drôle, elle fait le job malgré le scénario faiblard. L’autre belle surprise c’est Jérôme Commandeur. Malgré un rôle qui reste assez maigre, ses quelques scènes nous offre de jolis fou rires comme lui seul a le secret. Moins convaincue en revanche pour les autres rôles notamment Sabrina Ouazani qui en fait des caisses dans ce film.

Là où Barbecue et Retour chez ma mère étaient beaucoup plus piquants, L’Embarras du choix est une comédie romantique sans saveur, qui ne prend pas de risques. Quelques scènes drôles viennent ponctuer le film qui reste assez plat dans son ensemble.