[ANNECY 2019] Playmobil, le film : En avant le désarroi

Pour être tout à fait honnête, on avait quand même de sérieux doutes lorsqu’on a appris que c’était le film Playmobil qui faisait l’ouverture du Festival d’Annecy. Connaissant la qualité de ce Festival, le film Playmobil n’avait rien qui donnait vraiment envie. Mais qu’à cela ne tienne, on lui a laissé sa chance. Après tout peut-être qu’il allait nous surprendre et être à la hauteur d’un Lego Movie. Que nenni, ce n’est même pas le déception à ce niveau-là, c’est du facepalm puissance 1000.

Lire la suite de « [ANNECY 2019] Playmobil, le film : En avant le désarroi »

[CRITIQUE] Tout le monde debout : Un petit bijou

Ce qui est sûr depuis quelques années, c’est qu’on est toujours un peu dubitatif lorsqu’on voit débarquer une nouvelle comédie avec Franck Dubosc à sa tête – en témoigne les derniers Camping 3, Les têtes de l’emploi ou encore les Boule & Bill qui sont loins d’être des exemples de comédies réussies – mais pour sa première fois derrière la caméra, force est de constater que le jugement était peut-être un peu hâtif. Lire la suite de « [CRITIQUE] Tout le monde debout : Un petit bijou »

Les Visiteurs 3 : Pas okay du tout

124820

Ils sont retour. Godefroy de Montmirail et son compère Jacquouille se retrouvent coincés durant la Révolution française alors que les descendants de Jacquouille confisquent le château et tous les biens des descendants de Godefroy de Montmirail, des artistocrates en fuite.
Alors est-ce que cette suite est aussi bien que les précédents films ? Alerte au naufrage….

Ce film va certainement connaître la même destinée que la suite des Trois Frères ou encore La Tour 2 Contrôle Infernale (ça me fait mal pour ce dernier). C’est-à-dire qu’on en a marre des mauvaises suites comme si elles étaient faites pour gratter un peu d’argent par ci, par là. Le film est truffé de mauvais dialogues, de blagues vaseuses et d’excès en tout genre.

On offrira la Palme d’or de l’excès à Christian Clavier qui, malgré le fait qui semble heureux de reprendre son rôle, en fait beaucoup trop durant tout le film.
Les Visiteurs 3 comptait certainement sur son solide casting, et quel casting ! Un très bon cru mais qui se marche dessus durant tout le film, on ne sait même plus où donner de la tête tellement ils sont nombreux parfois.
Ne parlons même pas de Jean Reno qui semble perdu dans ce film autour de la nouvelle génération d’acteurs plus jeunes, plus frais et plus drôles (désolé Jean).

Quant au scénario je vous épargnerai les détails et les spoilers mais on sent bien que cette fin est totalement baclée tant par la rapidité de l’action que l’aberration quand ils atterrissent je-ne-vous-dirai-pas-où.

Il est évident que la magie et l’humour des Visiteurs a disparu avec ce troisième opus et on ne le dira jamais assez, trop de promotion ce n’est jamais bon signe !

Ma note : ✗