[CRITIQUE] La Ch’tite Famille : Du « feel-Boon » simple mais efficace

Dix ans après le raz-de-marée Bienvenue chez les Ch’tis, le réalisateur reprend ce qui a fait son succès sans pour autant que ce soit une suite attention ! La Ch’tite Famille évoque cette fois Constance et Valentin, un couple de designers en pleine préparation de leur rétrospective au Palais de Tokyo. Sauf que pour en arriver là, Valentin a du mentir sur ses origines prolétaires et ch’tis en prétendant être orphelin, jusqu’au jour où il doit faire face à ses mensonges quand sa mère, son frère et sa belle-soeur débarquent à Paris et qu’en plus de ça, le designer subit un accident le ramenant 20 ans en arrière… et donc durant ses années ch’tis. Lire la suite de « [CRITIQUE] La Ch’tite Famille : Du « feel-Boon » simple mais efficace »

[CRITIQUE] Daddy Cool : Vincent Elbaz, éternel adulescent

A 40 ans, Adrien n’est pas ce qu’on peut appeler une personne responsable. Sans emploi ni réelle motivation, sa compagne Maude demande le divorce. Alors pour lui prouver qu’il eut-être une personne responsable -et par esprit de vengeance, Adrien décide d’ouvrir une crèche dans l’appartement qu’ils partagent encore. Commence alors la vie d’adulte pour Adrien qui va devoir apprendre à s’occuper de cinq enfants aussi adorables que turbulents. Lire la suite de « [CRITIQUE] Daddy Cool : Vincent Elbaz, éternel adulescent »