[INTERVIEW] Matan Yair (Les Destinées d’Asher) : « Les jeunes des classes ouvrières sont avides de connaissance. »

Après un premier documentaire il y a dix ans et un roman publié en 2009, le réalisateur israélien Matan Yair se lance dans un premier long-métrage déjà salué par la critique au dernier Festival de Cannes. Un parcours atypique pour cet homme de 41 ans qui était encore il y a quelques temps professeur de littérature en Israël. Son film Les Destinées d’Asher raconte le parcours d’Asher, un jeune homme tiraillé entre ses études et la pression mise par son père pour qu’il reprenne l’affaire familiale. Onsefaituncine a rencontré Matan Yair lors de son passage à Paris pour le Festival du Cinéma Israélien. Lire la suite de « [INTERVIEW] Matan Yair (Les Destinées d’Asher) : « Les jeunes des classes ouvrières sont avides de connaissance. » »

[CRITIQUE] Les Destinées d’Asher : Un premier film vivifiant

Déjà salué par la critique lors du dernier Festival de Cannes, le premier long-métrage de l’israélien Matin Yair s’inspire de faits réels, notamment des années que le réalisateur a passé dans un lycée en tant que professeur de littérature aux cotés d’élèves aussi attachants qu’ils réussissaient à être turbulents. Un drame porté à bout de bras par un jeune homme dont c’est la première expérience devant une caméra et qui mène ce petit bout de film pour en faire une jolie leçon de vie. Lire la suite de « [CRITIQUE] Les Destinées d’Asher : Un premier film vivifiant »