Balle perdue : de l’action nerveuse et efficace

Un nouveau nom à retenir : Guillaume Pierret. Habitué aux courts métrages, il signe avec Balle Perdue son premier long. un film qui atteint sa cible, tant malgré un scénario classique il parvient à fournir son lot de scènes nerveuses avec un punch rarement vu dans le cinéma français.

Continuer de lire « Balle perdue : de l’action nerveuse et efficace »