Le président et Miss Wade : Romance à la maison blanche

Existe-t-il plus grande satisfaction dans le cœur d’une personne aimant le cinéma qu’un long-métrage qui accumule des réussites à tous les niveaux ? On peut parler de la présence d’un·e réalisateur·ice de qualité, d’un·e scénariste aux dialogues en flammes, d’un casting tout simplement impeccable, etc. Le président et Miss Wade se situe dans ce genre d’œuvre qui, sans toucher à la perfection absolue, rassemble tout ce qu’il faut pour être un excellent film mais surtout parvient à incarner cet afflux de talent dans tous les registres. C’est ainsi que s’y joue une histoire d’amour entre le président américain et une avocate supportant un mouvement écologique, avec ce que cela implique comme remous privés mais surtout publics.

Lire la suite de « Le président et Miss Wade : Romance à la maison blanche »

Being the Ricardos – I love maccarthysme

Aaron Sorkin ne perd pas une minute de son précieux temps pour revenir avec un nouveau film. Les Sept de Chicago pour Netflix a d’une certaine manière concrétisé quelque chose que l’on commençait à comprendre dans son cinéma. Sorkin sait écrire, mais il ne faut pas lui demander de la mise en scène. À la manière d’une émancipation peu nécessaire, le scénariste de The Social Network continue à tourner sans se poser de questions sur la possible médiocrité du rendu final. Being the Ricardos rassemble un casting merveilleux, Javier Bardem et Nicole Kidman qui interprètent le couple star de la sitcom ‘I Love Lucy’. On a compris que le casting devait être au poil, que Sorkin faisait des films d’acteurs plutôt qu’un film avec des acteurs. Il n’y a qu’à constater le casting du précédent qui accueillait Sacha Baron Cohen, Mark Rylance, Yahya Abdul-Mateen II et bien d’autres.

Lire la suite de « Being the Ricardos – I love maccarthysme »

Les Sept de Chicago : injuste justice

Émeutes, violences policières, procès irréguliers teintés de discrimination, on serait tenté de croire que ces choses appartiennent au passé. Pourtant, on est loin de cette utopie. Si les États-Unis connaissent leur lot de troubles, avec notamment le mouvement « Black Lives Matter« , difficile de ne pas nous sentir concernés avec feu nos gilets jaunes, et toutes les polémiques sur les violences policières discutées récemment dans le documentaire Un pays qui se tient sage de David Dufresne. Aaron Sorkin débarque alors sur Netflix, trois ans après ses débuts derrière la caméra pour Le grand jeu, avec Les Sept de Chicago. Un film de procès qui arrive au moment opportun, sans pour autant aller plus loin.

Lire la suite de « Les Sept de Chicago : injuste justice »