Gagarine : une cité qui s’envole

Le cinéma français à ce petit quelque chose qui le rend unique, différent et passionnant. Loin d’avoir tiré sa révérence pour se morfondre dans sa redite de comédies, de visions pompeuses, de petits drames bourgeois et d’immondices éculées, il ouvre ses portes, se mute, explore des terrains variés. La jeune génération de cinéastes et d’artisan.e.s qui voit le jour est pleine de promesse, de richesse, d’envie de cinéma, de renouvellement et de talent. Le melting-pot de fresque sociale, de drame, de rire, d’exploration de genres, de surprises qui écarquillent les yeux et font un bien fou. Elle est prête à faire exploser tout son potentiel, à condition qu’on lui donne les moyens et la réussite pour le faire. Il serait donc regrettable de passer à côté de Gagarine, premier film du duo Fanny Liatard et Jeremy Trouihl. Un pari ambitieux et une bulle de poésie.

Lire la suite de « Gagarine : une cité qui s’envole »