Cold Skin : le meilleur film de Xavier Gens ?

Xavier Gens, réalisateur français notamment derrière Frontière(s) et Hitman, est de retour avec Cold Skin, un film qui sort directement en DVD et VOD ce 17 juillet 2019. Cette co-production française et espagnole est portée par David Oakes et Ray Stevenson. L’histoire prend place en 1914 alors que Friend (David Oakes) accoste sur une île habitée seulement par Gruner (Ray Stevenson), le gardien de phare. Ils vont devoir cohabiter pour faire face à un danger inexplicable venu des profondeurs de l’océan.

Lire la suite de « Cold Skin : le meilleur film de Xavier Gens ? »

Yesterday : A Day in the Life pour Jack Malick

Danny Boyle, le grand réalisateur anglais notamment derrière les Trainspotting, est de retour avec Yesterday. Une fiction musicale au concept original portée par Himesh Patel, qui met à l’honneur l’héritage laissé par l’immémorial groupe Les Beatles. Une idée inédite pour un film rafraîchissant et sympathique, un film aux bonnes ondes qui va remettre de la pêche dans votre esprit en ce début d’été caniculaire.

Lire la suite de « Yesterday : A Day in the Life pour Jack Malick »

[ANNECY 2019] Entretien avec Félix Dufour-Laperrière (« Ville Neuve ») : Nous sommes condamnés à l’espoir

Dans la catégorie des interviews surréalistes, celle-ci risque de squatter la première place pendant un bon moment. Alors que son film Ville Neuve est présenté en compétition dans la catégorie Contrechamp, on a rencontré Félix Dufour-Laperrière. Un peu souffrant, le réalisateur a quand même répondu à nos questions avec intérêt alors qu’on s’est quand même retrouvé à faire l’interview dans le couloir du Pathé d’Annecy juste en face… des toilettes. Annecy nous réserve toujours de sacrées surprises !

Lire la suite de « [ANNECY 2019] Entretien avec Félix Dufour-Laperrière (« Ville Neuve ») : Nous sommes condamnés à l’espoir »

[ANNECY 2019] Les Hirondelles de Kaboul : Nid douillet

À l’heure où Annecy se posait de vraies questions concernant la place de la femme dans le monde de l’animation, il était plus que bienvenue de voir le film de Zabou Breitman et et Éléa Gobbé-Mévellec en compétition. Une adaptation d’un roman dans lequel on suit le destin de Mohsen et Zunaira au coeur d’un Kaboul en ruines dirigé par les Talibans. La comparaison avec Parvana se fait forcément et force est de constater que le film rate le coche alors qu’il aurait pu être un véritable brûlot féministe.

Lire la suite de « [ANNECY 2019] Les Hirondelles de Kaboul : Nid douillet »

Dirty God : Fluctuat nec mergitur

Il y a de ces destins brisés, des vies à reconstruire et des personnes à la force de résilience admirable. C’est le cas de Vicky Knight, défigurée et brûlée à vie, la jeune femme doit désormais apprendre à faire face au regard des autres. Et quel plus beau pied de nez à la vie que de devenir actrice ? Pour son premier rôle, Vicky Knight donne une voix à toutes ces femmes défigurées.

Lire la suite de « Dirty God : Fluctuat nec mergitur »

[ANNECY 2019] Buñuel après l’Âge d’Or : Renaissance

Présenté en compétition officielle, Buñuel après l’Âge d’Or revient sur toute la période post L’Âge d’or alors que le cinéaste Luis Buñuel traverse une mauvaise passe. Un objet filmique doublement récompensé lors de la cérémonie de clôture et un double hommage au cinéma et au cinéaste. 

Lire la suite de « [ANNECY 2019] Buñuel après l’Âge d’Or : Renaissance »

[ANNECY 2019] Rencontre avec Jérémy Clapin, réalisateur de « J’ai perdu mon corps »

C’était la sensation du Festival de Cannes, c’est devenu celle aussi du Festival d’Annecy. Pour son premier long-métrage J’ai perdu mon corps, Jérémy Clapin marque d’une empreinte déjà forte le cinéma d’animation français avec une oeuvre coup de poing, poétique, mélangeant les genres et les techniques avec une dextérité sidérante. On a rencontré le réalisateur à Annecy pour discuter de son film et de l’état du film d’animation en France.

Lire la suite de « [ANNECY 2019] Rencontre avec Jérémy Clapin, réalisateur de « J’ai perdu mon corps » »

[ANNECY 2019] J’ai perdu mon corps : À contre-sens

Est-ce que Jérémy Clapin réalisera un doublé Cannes/Annecy ? Nous n’aurons la réponse que demain. En attendant on l’espère fortement car J’ai perdu mon corps est le coup de coeur de ce Festival. En témoigne d’ailleurs une salle en ébullition hier soir après la projection du film dans la Grande Salle de Bonlieu et une demande si importante qu’une séance a été rajoutée. Des signes de bonne augure ? 

Update : Le film a gagné le Prix du public et le Cristal.

Lire la suite de « [ANNECY 2019] J’ai perdu mon corps : À contre-sens »

[ANNECY 2019] Le Voyage du Prince : Human nature

Mardi soir, Jean-François Laguionie était invité au Festival d’Annecy pour y recevoir un Cristal d’honneur pour l’ensemble de sa carrière. Voilà déjà plus de cinquante ans que le bonhomme exerce dans le monde de l’animation. Une référence justement récompensée et qui n’est pas venu les mains vides puisqu’il nous a présenté en avant-première son dernier long-métrage Le Voyage du Prince, une preuve – s’il en fallait une de plus – que Jean-François Laguionie est un mastodonte de l’animation française.

Lire la suite de « [ANNECY 2019] Le Voyage du Prince : Human nature »