Cannes 2018, Critiques, Festivals

Yomeddine : Ne fuyez pas le lépreux

Après trois courts-métrages entre 2008 et et 2012, le réalisateur austro-égyptien A.B Shawky ne fait pas les choses à moitié puisque son premier long-métrage Yomeddine se retrouve en compétition officielle. Et le moins qu’on puisse dire c’est que pour un premier essai le jeune homme s’en sort pas trop mal du tout avec un incroyable… Lire la suite Yomeddine : Ne fuyez pas le lépreux

Interview

Milko Lazarov (Ága) : « La famille est un thème important voire même le plus important »

Vous jouez beaucoup avec les formes, les cadres et les lignes épurées que vous mettez en opposition avec la forme ronde des yourtes ou la mine de diamants. Comment avez-vous abordé cette esthétique ?  Pour moi l’esthétique s’apparente à la respiration. C’est quelque chose qu’on a en nous, qui se dégage de tout ce qui… Lire la suite Milko Lazarov (Ága) : « La famille est un thème important voire même le plus important »

Critiques

Aga : La dernière famille du monde

Nanouk et Sedna sont les derniers édifices d’une tribu désormais disparus. C’est dans les contrées reculées de la Iakoutie au nord de la Sibérie que le bulgare Milko Lazarov pose sa caméra face à Nanouk et Sedna, un couple de cinquantenaire vivant à l’écart de la civilisation moderne dans leur yourte avec leur chien. D’abord… Lire la suite Aga : La dernière famille du monde

Critiques

Mauvaises Herbes : Le cinéma français est entre de bonnes mains

Un brin éclipsé par des grosses sorties auparavant - et accessoirement la fin des vacances - (le film français "Mon Roi" qui avait dépassé les 600 000 entrées et le blockbuster "Seul sur Mars" aux deux millions d’entrées), "Nous trois ou rien" le premier film de l’humoriste Kheiron sorti en 2015 avait injustement cumulé seulement… Lire la suite Mauvaises Herbes : Le cinéma français est entre de bonnes mains

Critiques

Ta mort en short(s) : À l’amour à la mort

Comment brasser un large public avec un sujet aussi lourd qu’est la mort ? Et surtout comment intéresser les plus jeunes à quelque chose auquel ils seront confrontés forcément tôt ou tard ? Folimage a trouvé la solution en proposant depuis le 31 octobre dernier une audacieux programme de courts-métrages sobrement - et drôlement -… Lire la suite Ta mort en short(s) : À l’amour à la mort

Critiques

Pupille : Shot d’amour

Je n'aime pas les termes "drame" et "comédie dramatique" qu'on emploie pour gérer certains films tant ils sont in-genrables. Tel est le cas de "Pupille" qui, en plus d'osciller sur plusieurs genres, est loin d'être un drame comme le sens péjoratif laisse constamment entendre ni forcément une comédie dramatique qui sous-entendrait qu'on rit beaucoup et… Lire la suite Pupille : Shot d’amour

Critiques

Galveston : Dead man walking

Nouvelle-Orléans, 1987. Roy est un petit truand dont les dettes s’accumulent. Un soir, son boss lui tend un guet-apens, dans une maison isolée, mais réussit à s'échapper. Dans sa fuite, Roy emmène avec lui une jeune fille, Rookie, retrouvée attachée sur le lieux de l'attaque. Cette cavale les mènera au Texas, à Galveston, où les… Lire la suite Galveston : Dead man walking

Critiques

The Predator : Même pas peur

Après une promo extrêmement compliquée - et encore le mot est faible - où la courageuse Olivia Munn était bien seule face aux journalistes après que le casting masculin ai déserté (ainsi que leur réalisateur Shane Black) les caméras suite aux révélations concernant Steven Wilder Siegel, ami de longue date du réalisateur, qui avait une… Lire la suite The Predator : Même pas peur

Critiques

Frères Ennemis : La mélodie des quartiers pauvres

Depuis quelques années, David Oelhoffen semble vouloir chambouler les productions hexagonales. Après avoir scénarisé « L'affaire SK1 » en 2013, et réalisé en 2014 « Loin des hommes » (adapté d'une nouvelle d'Albert Camus) , le réalisateur sort « Frères ennemis », son troisième long métrage. Loin des clichés, le film raconte l'histoire de dealers et de flics ordinaires, porté par un… Lire la suite Frères Ennemis : La mélodie des quartiers pauvres

Critiques

Venom : Trop aseptisé pour être efficace

Il était loin de faire l’unanimité chez nos confrères américains, force est de constater que "Venom" subira également le même sort de par chez nous. Car même si les droits du tisseur de toile appartiennent désormais à Marvel/Disney, Sony sort de sa besace l’un des ennemis de Spider-Man déjà aperçu dans le "Spider-Man 3" de… Lire la suite Venom : Trop aseptisé pour être efficace