The Gentlemen : Trop polis ?

Guy Ritchie c’est avant tout une patte bien singulière. De ses films de gangsters survitaminés (on retient particulièrement Arnaques, Crimes Et Botanique et Snatch) à sa façon de s’être approprié les mythes de Sherlock Holmes et de la légende arthurienne, le Britannique fédère autant qu’il divise. De notre côté, on l’adore pour son adaptation de la série The Man From U.N.C.L.E, l’un des meilleurs film d’espionnage/action de ces dernières années. Légère sortie de route avec Aladdin mais l’optique de le voir retourner à ses débuts, ses films d’action doublés de malfrats british patauds a de quoi nous redonner un peu d’espoir… enfin c’est ce qu’on pensait.

Continuer de lire « The Gentlemen : Trop polis ? »

Aladdin : Panique à Agrabah

On ne le dira jamais assez, les adaptations live-action des classiques d’animation Disney, ça suffit. Non, les dits classiques n’ont pas vieilli, ou du moins pour certains pas suffisamment pour estimer que le jeune public ne sera pas touché en les voyant. Il y a dans l’animation un grain qu’un film en prises de vues réelles n’aura pas, c’est aussi simple que ça. Alors on se dira qu’il y a des contre-exemples, on pense par exemple à Dumbo, qui à défaut d’être un grand Burton est un bon film, qui a l’intelligence d’aborder un point de vue différent, et non pas de recopier plan par plan son modèle dessiné. Car pour ces derniers, le constat blesse. A-t-on vu un intérêt à La Belle et la Bête de Bill Condon ? Au Cendrillon de Kenneth Branagh ? Au Livre de la Jungle de Jon Favreau (pour celui-là, on peut au moins retenir l’animation des animaux, mais la firme a les moyens) ?

Continuer de lire « Aladdin : Panique à Agrabah »

[CRITIQUE] Le Roi Arthur : Du grand spectacle à la sauce Ritchie

Aficionados du genre Guy Ritchie ? Si vous avez aimé les Sherlock ainsi que Agents très spéciaux, vous allez probablement apprécier cette revisite du conte légendaire du Roi Arthur. Si vous souhaitez voir la légende du Roi Arthur narrée telle quelle passez votre chemin, par contre si l’exercice de style ne vous fait pas peur alors foncez tête baissée. Avec un casting taillé pour un blockbuster, … Continuer de lire [CRITIQUE] Le Roi Arthur : Du grand spectacle à la sauce Ritchie