[DEAUVILLE 2017] « Clive Davis : The Soundtrack of our lives » : En avant la musique !

Que serait l’industrie de la musique sans Clive Davis ? Certainement pas grand chose et ça on ne le sait que trop peu. Un destin totalement atypique pour cet homme devenu amoureux de la musique et qui, malgré ses 85 printemps, ne cesse de rajeunir en continuant à faire émigre de nouveaux artistes. Clive Davis : The Soundtrack of our lives est un vibrant documentaire sur l’homme aux oreilles d’or comme il est appelé dans le milieu. Lire la suite de « [DEAUVILLE 2017] « Clive Davis : The Soundtrack of our lives » : En avant la musique ! »

[CRITIQUE] Gimme Danger : Un documentaire passionnant sur la folie des Stooges

Et c’est aux antipodes de son dernier film Paterson que Jim Jarmusch s’illustre avec Gimme Danger. Un documentaire qui retrace l’épopée fantastique des Stooges, l’un des plus grands groupes de rock de tous les temps avec à sa tête l’indétrônable Iggy Pop. De leur émergence à la fin des années 60 à leur déclin quelques années plus tard, Gimme Danger est avant tout une déclaration d’amour au rock’n roll.

514610-jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Drôle, dynamique et pétillant

Ce documentaire est à l’image de son leader Iggy Pop, totalement décalé. Ponctué d’anecdotes plus drôles et originales les unes que les autres, Gimme Danger n’est pas qu’un simple documentaire sur l’un des groupes de rock les plus mythiques, c’est un documentaire qui sublime cette époque où le rock est né et où tout avait l’air permis. L’amour que porte Jim Jarmusch à ce groupe se ressent à chaque seconde de ce film si bien qu’on se laisse emporté par cette folie, ces sons et ces images mélangeant interviews, image d’archives, musique rock et dessins animés.

Tout ceci mené par une main de maître par la légende Iggy Pop qui se replonge avec nostalgie durant ces belles années même si leur descente fut assez violente d’ailleurs c’est avec honnêteté sur ses travers et notamment la drogue qui l’a fait plongé. Une véritable passion anime Iggy Pop quand il parle et quand il rend sobrement hommage à certains de ses compagnons disparus. L’occasion de revenir sur un groupe et un leader unique qui n’ont jamais fait de concessions dans la musique et ont toujours refusé de tomber dans les travers des maisons de disques.

Jim Jarmusch arrive facilement à nous faire adhérer à ce groupe si bien que vous n’aurez pas besoin d’être un fan absolu des Stooges pour apprécier pleinement ce documentaire que son réalisateur qualifie plus d’essai. Et une chose est sûre, les Stooges ont eu un véritable impact sur le rock’n roll qu’on connait aujourd’hui.

Ma note : ★★★★★