[CRITIQUE] Pirates des Caraïbes 5 : Un retour aux sources ?

Depuis 2003, Pirates des Caraïbes est l’une des franchises les plus juteuses de la firme Disney. Alors qui dit succès international dit forcément d’autres films en préparation mais depuis quelques temps et surtout depuis le quatrième opus, la magie Pirates des Caraïbes n’opérait plus, le scénario s’éloignant de plus en plus de l’esprit de pirate qui faisait son charme lors du premier opus. Avec La Vengeance de Salazar, Disney remet enfin son bateau à flot avec un film loin d’être parfait mais qui revient à l’essence même de ce qu’était Pirates des Caraïbes.

Jack Sparrow toujours au rendez-vous

Comment évoquer Pirates des Caraïbes sans parler de Jack Sparrow évidemment. Toujours égal à lui-même : misogyne, malchanceux, je menfoutiste et avec un nouvel ennemi sur le dos, à croire que l’océan entier le déteste. On ressent le plaisir qu’a pris Johnny Depp à réincarner une nouvelle fois ce personnage, il est drôle, il est énervant mais c’est ce qui fait un petit peu son charme quelque part. L’autre point fort est la nouvelle belle gueule de ce cinquième opus, l’australien Brenton Thwaites qui incarne Henry Turner. Le même charme que son père dans le film, audacieux, naïf, il pourrait faire un excellent personnage par la suite. D’ailleurs ce n’est pas pour rien qu’un nouveau trio se forme : Jack, Henry et Carina. Comme pour rappeler le bon vieux temps du premier épisode.

Javier Bardem est sans conteste l’un des meilleurs méchant de la franchise. Cruel, effrayant mais aussi charismatique, Capitaine Salazar aurait mérité une plus grande place dans le film. En effet le point noir de cet opus est ce trop plein de méchants qui arrivent de part et d’autre et qui, au final, laissent très peu de place au vrai méchant de cette histoire.

Et évidemment le retour de Will Turner et Elisabeth Swan mais je ne vous en dirai pas plus, juste que les aficionados des premiers opus seront plus que ravis de les revoir.

Visuellement, Pirates des Caraïbes 5 reste une réussite comme depuis le début d’ailleurs. Un très beau travail de maquillage et d’effets spéciaux a été opéré sur Javier Bardem et les scènes de bataille sur mer restent toujours aussi impressionnantes. Zéro temps mort avec ces chers pirates, ça va à toute allure, pas le temps de réfléchir… enfin faut-il vraiment réfléchir ?

Avec ce cinquième opus, Disney redore enfin le blason de la franchise qui commençait à s’essouffler. Loin d’être parfait, La Vengeance de Salazar reste malgré tout un bon divertissement pour toute la famille, drôle, sans prise de tête et qui revient enfin aux sources et de ce qui a fait le succès de la franchise.

[ACTU] Ce qu’il faut retenir de l’actualité ciné cette semaine

Cette semaine d’actu a été marquée par le trailer spectaculaire du prochain Pirates des Caraïbes, Worl War Z 2 qui n’a plus de date de sortie, une b.a d’un remake signé Sofia Coppola, Florence Foresti dans un rôle en contre-emploi, le retour de Mary Poppins qui se présice et un Star Wars Land en 2019 à Orlando.

 

Embarquement immédiat

Après une première bande-annonce fin 2016 quelque peu alléchante, un nouveau trailer a été dévoilé à l’occasion du Superbowl (évvènement sportif très très suivi aux États-Unis) dimanche dernier, le temps d’un spot télé promotionnel. Dans cette succession d’images on découvre les acteurs charismatiques Orlando Bloom et Johnny Depp; le tout sur fond musical de Ain’t No Grave” de  Johnny Cash. Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar sera à suivre sur nos écrans dès  le 24 Mai prochain.

World War Z 2 pour 2018 ou 2019 ?

World War Z

Annoncé pour Juin 2017, World War Z 2 a été déprogrammé du calendrier de sortie de films par le distributeur Paramount. En cause le retard pris par le tournage (qui n’a toujours pas débuté) et dû en grande partie à  des changements impromptus de scénaristes et de réalisateurs. Le film était pourtant à l’origine prévu pour 2013. Concernant la réalisation David Fincher (Seven) est clairement pressenti et semble emballé par le projet. La Paramount devra donc prendre une décision pour l’avenir de ce long métrage. A noter que Brad Pitt serait toujours de la partie.

Une nouvelle héroïne solitaire

Le sixième film de la réalisatrice Sofia Coppola se dévoile dans une bande-annonce. Il s’intitule  The Beguiled et se place comme le remake du film Les Proies sorti en en 1971 avec en son temps l’acteur Clint Eastwood (essentiellement réalisateur aujourd’hui).  Au casting Nicole Kidman tient le premier rôle en se glissant dans la peau d’une directrice en proie à la solitude et éduquant de jeunes filles dans un lieu immense et géographiquement isolé. Sofia Coppola a pour habitude de mettre en lumière des héroïnes solitaires comme dans son film Virgin Suicides notamment.  La bande-annonce nous dépeint un thriller rappelant le film d’horreur Les Autres d’Alejandro Amenabar. Le film pourrait être présenté au prochain Festival de Cannes.

Florence Foresti méconnaissable

Dans le nouveau film à venir De Plus Belle l’humoriste défendra un des premiers rôles avec notamment Mathieu Kassovitz. C’est le premier rôle dramatique pour l’actrice. Si l’on en croit les premiers extraits ce nouveau registre de jeu semble bien lui convenir également.  Ainsi on lit bien sur son visage la femme meurtrie recherchant une renaissance. Bien loin de ses habituelles facéties Florence Foresti devrait nous étonner dès le 8 Mars en salles obscures.

Mary Popins Returns

Image associée

La nounou la plus célèbre du cinéma reprend du service avec le début du tournage de Mary Popins Returns en Angleterre. Le réalisateur Rob Marshall sera aux manettes du film et dirigera un casting d’acteurs ambitieux. Ainsi Emily Blunt (Mary Poppins), Meryl Streep,  Colin Firth et Lin-Manuel Miranda seront présent. On notera également le retour  de Dick Van Dyke dans un nouveau rôle après sa participation au premier film. Sortie pour Noel 2018.

Cette suite se déroulera 20 ans après les événements de l’opus original, soit dans les années 1930, comme dans les romans de P.L. Travers. Michael et Jane Banks sont désormais des parents (interprétés par Ben Whishaw et Emily Mortimer) qui ont besoin d’un coup de main de Mary Poppins pour canaliser leurs bambins.

La Force pour tous !

Star Wars Land

Disney a annoncé cette semaine la création d’un univers dédié exclusivement à Stat Wars au sein de son parc Disney à Orlando en 2019. Star Wars Land devrait s’étendre sur plus de cinq hectares et bien sûr tout sera fait pour une immersion totale du public dans cet univers galactique. Il sera possible de « piloter » le vaisseau mythique de Star Wars le Faucon Millénium et cela constituera l’attraction phare de tout cela. Pour le moment rien de tel prévu à Dysneyland Paris si ce n’est la refonte de l’attraction Star Tours et Space Mountain qui seront clairement « aux couleurs de Star Wars ».

D’autres news Dimanche prochain ! 

Vu en DVD : Zulu

21038412_20130910105406795

Réalisé par : Jérôme Salle
Avec : Orlando Bloom, Forest Whitaker, Tanya van Graan
Genre : Policier

Le SpitchDans une Afrique du Sud encore hantée par l’apartheid, deux policiers, un noir, un blanc, pourchassent le meurtrier sauvage d’une jeune adolescente. Des Townships de Capetown aux luxueuses villas du bord de mer, cette enquête va bouleverser la vie des deux hommes et les contraindre à affronter leurs démons intérieurs.

Lire la suite de « Vu en DVD : Zulu »