[CANNES 2017] D’après une histoire vraie : Du petit Polanski

Présenté hors compétition le dernier jour du Festival de Cannes, D’Après une histoire vraie est l’adaptation du roman du même nom de Delphine de Vigan, mise en scène par Roman Polanski avec Emmanuelle Seigner et Eva Green. Quatre ans après La Vénus à la fourrure, le controversé réalisateur est de retour sur la Croisette avec un petit film. Polanski nous a habitué à mieux même si certaines critiques acerbes n’étaient pas justifiées pour autant.

Un huit-clos sans grande pertinence

Après un succès littéraire retentissant, Delphine Dayrieux subit le syndrome de la page blanche alors qu’elle commence à recevoir des lettres anonymes lui reprochant de s’être fait de l’argent sur le dos de sa famille. Retranchée chez elle et apeurée à l’idée de recommencer à écrire, sa rencontre avec le mystérieuse Elle va bouleverser sa vie puisqu’elle va s’immiscer dangereusement petit à petit dans son quotidien.

Eva Green est la valeur sûre de ce film. Sans même parler cette actrice arrive à nous transporter et nous transmettre des émotions par un sourire ou un regard. Aux premiers abords cette simple fan s’incruste dans la vie de Delphine quitte à lui prendre son identité et répondre aux mails à sa place. Eva Green crève l’écran tandis qu’Emmanuelle Seigner semble bien en-dessous comme si elle passait totalement à côté de son rôle.

Le film manque d’ambition, semble faire du sur place et explore plusieurs pistes sans forcément les faire aboutir. Roman Polanski se perd dans un huit-clos un brin simplet où les incohérences s’accumulent pour nous laisser sur une fin bâclée qui a de quoi nous laisser un goût amer.

Pourtant tout était là pour que Roman Polanski nous offre un thriller psychologique digne de ce nom et même si Eva Green sauve un peu le film par sa performance, rien d’autre n’est à retenir de ce film.

[ACTU] Ce qu’il faut retenir de l’actualité ciné cette semaine

Au menu cette semaine, la nomination de Roman Polanski, un mystère résolu, des bruits de couloirs concernant une nouvelle trilogie Harry Potter, Miles Morales devient Spiderman et Alexandra Lamy entre deux eaux… A consommer sans modération !

Roman Polanski sera le boss 

Cette semaine on apprend la nomination du célèbre réalisateur Roman Polanski comme président de la 42éme nuit des César le 24 Février prochain à la salle Pleyel. Le cinéaste est un habitué de cette cérémonie puisqu’il y a même remporté 8 statuettes dont 4 en tant que réalisateur. C’est Jérôme Commandeur qui sera maître de cérémonie lors de cette longue soirée de récompenses.

Le mystère dévoilé

Afficher l'image d'origine

La bande-annonce non-identifiée dont on vous parlait il y’a une semaine est issu d’un film de science-fiction et on en sait maintenant beaucoup plus sur ce métrage ! Il s’intitule Toru et il s’agit d’un court-métrage, réalisé par Jonathan Minard et Scott Rashap. Le film sera présenté au Festival de Sundance prochainement, histoire d’attirer l’attention du public. Si le succès est au rendez-vous les 14 minutes pourraient se transformer en long métrage. A suivre…

Synopsis : Toru parle d’un nourisson atteint d’une maladie pulmonaire qui va lui être fatale. Poussés par le désespoir, ses parents signent pour une expérience nouvelle. Pendant quelques jours, l’enfant va avoir l’impression de vivre une vie complète dans la peau d’un petit garçon nommé Todd, et grandissant en Nouvelle-Angleterre.

« L’Enfant Maudit » adapté au cinéma

La  pièce de théâtre britannique Harry Potter et l’Enfant Maudit pourrait peut-être sortir et  être adapté au cinéma dans quelques années ! En effet l’historien et journaliste spécialisé dans les parcs d’attraction, Jim Hill, a fait une déclaration allant dans ce sens. Selon lui Warner et NBC Universal ont contractuellement la possibilité de lancer ce projet. Il affirme aussi que le premier film sortirait en 2026 c’est-à-dire deux ans après la saga des Animaux Fantastiques. Les acteurs Emma Watson, Rupert Grint et Daniel Radcliff pourraient être de la partie.

Pas de Peter Parker dans Spider-Man !

Alors qu’un reboot retraçant les aventures de Spider-man sortira cette année, Sony Pictures Animation proposera un film d’animation du super-héros en Décembre 2018. Ce film sera particulier puisque (tenez-vous bien !) Peter Parker ne sera pas l’homme-araignée mais la relève sera assurée par le personnage de Miles Morales ! Ce dernier est apparu en 2011 dans les comics en tant que Spider-man et doitendosser des supers-pouvoirs dont il ne veut pas. Pour l’heure nous n’avons ni titre ni synopsis à vous dévoiler.

Première bande-annonce pour L’embarras du choix

On termine l’actu avec la première bande-annonce du nouveau film avec Alexandra Lamy en tête d’affiche L’Embarras du choix qui sortira le 15 mars prochain. La comédienne sera entourée d’un beau casting comprenant  Arnaud Ducret, le comédien britannique Jamie Bamber, Anne Marivin, Sabrina Ouazani, Lionnel Astier et Jérôme Commandeur. Le film est réalisé par Eric Lavaine qui avait déjà travaillé avec Alexandra Lamy pour le long métrage Retour chez ma mère. Bon visionnage !

Merci de votre fidélité et à bientôt pour plus d’info !