Stranger Things 4 : Netflix, le véritable antagoniste ?

782 minutes, plus de 13 heures, c’est ce que représentent, à eux seuls, les neuf épisodes de la saison 4 de la série originale de Netflix Stranger Things. Saison de tous les records, cette quatrième salve d’épisodes est tout d’abord la plus chère de l’histoire des séries télévisées. Avec un budget de 30 millions de dollars par épisode, l’intégralité des neuf chapitres fait grimper le coût de cette saison à 270 millions de dollars, soit bien au-dessus des 90 millions déboursés par HBO pour la dernière saison de Game of Thrones, somme qui semblait pourtant pharaonique au moment de sa sortie en 2019. Cette nouvelle saison de Stranger Things, c’est également 287 millions d’heures de vues dans le monde, en à peine une semaine, pour les 7 premiers épisodes ; série numéro 1 en terme de visionnage dans 83 pays ; l’épisode le plus long de l’histoire de Netflix ; le retour d’un titre des années 1980 propulsé à la tête des charts mondiaux… Le succès de cette nouvelle saison est donc indéniable. Cependant, qu’ont réellement à nous offrir ces neuf épisodes ? Et si ces chiffres n’étaient qu’un écran de fumée cachant un système de production et de diffusion maladroit, altérant la qualité de ce qu’aurait pu être Stranger Things saison 4 ?

Lire la suite de « Stranger Things 4 : Netflix, le véritable antagoniste ? »

Titans : une bonne surprise au fort potentiel

Tandis que du côté des séries Marvel Luke Cage, Daredevil et Iron Fist ont été interrompues par Netflix, les séries DC, elles, commencent à pulluler. Une des dernières en date c’est Titans. Le show de Greg Walker reprend l’équipe popularisée par la série animée Teen Titans pour assombrir le style et placer ces joyeux intrépides dans des situations beaucoup plus dangereuses. Exit la version gamine, cette fois on ne rigole plus. Tandis que la série s’est fait totalement défoncer avant sa sortie, notamment parce que Starfire est interprétée par une afro-américaine et à cause d’un premier trailer nauséabond, le nouveau show DC ne partait pas avec de l’avance. Et c’est pourtant une étonnante surprise que nous offrent Robin, Strafire, Raven et Beast Boy.

Lire la suite de « Titans : une bonne surprise au fort potentiel »