Scream : du sang neuf ?

Parler de fraîcheur quand il s’agit du nouvel opus d’une saga semble toujours un risque. Comment conserver la sensation du sentiment provoqué par un premier épisode, par une œuvre qui peut la plupart du temps se suffire à elle-même ? Poser cette question, c’est s’interroger comme ces réalisateur·ices- héritier·es qui doivent gérer toute une mythologie ainsi que les attentes de fans qui se montrent ardents face à leur amour fictionnel. Intitulé sobrement, le film pourrait sembler s’éloigner de son inscription dans la saga. La peur de voir la modernité avec laquelle Wes Craven a su gérer une forme d’interrogation sur une fictionnalisation déshumanisante (interrogation partagée récemment par un autre titre attendu de la pop culture) en surfant sur le fil du métatextuel et de l’émotionnel disparaître est au rendez-vous. Heureusement pour nous, le collectif Radio Silence a su s’approprier ces doutes dans une forme de lettre d’amour au slasher et à la déconstruction en général.

Lire la suite de « Scream : du sang neuf ? »