Volver : portraits de femmes

Tout comme la vie qu’il célèbre, les films de Pedro Almodóvar sont terriblement contagieux, de par le portrait si puissant et si parlant de l’humanité qui leur est inhérent. Almodóvar célèbre la vie, oui, mais évidemment la femme, non par la féminité en elle-même mais par la force tranquille qui s’en accompagne. Rares sont ses films où l’homme est mis en avant, si ce n’est pour le bien de questionnements autobiographiques comme le fabuleux Douleur et Gloire. Au contraire, Almodvar semble s’être engagé à magnifier ses actrices et les personnages qu’elles interprètent à travers sa caméra en les plaçant dans leur milieu quotidien, ce qui les rend d’autant plus réelles et lumineuses. Volver n’y échappe pas et dans la riche filmographie d’un réalisateur affirmé, il n’est pas audacieux de dire qu’il s’y tient en figure de proue.

Lire la suite de « Volver : portraits de femmes »