[CANNES 2018] Les Éternels : Éternellement long

Trois ans après Au-delà des montagnes et ses 8 nominations au Festival de Cannes, Jia Zhang-ke  revient avec Les Éternels, un drame chinois sur fond de pègre où l’amour perdure malgré les épreuves et les années. A travers un pays en évolution, Zhang-ke dissèque les relations amoureuses dans un couple entre une femme qui a évolué avec son temps tandis que sa moitié a régressé. Un nouveau film plutôt correct dans son ensemble mais péniblement long par moment. Continuer de lire « [CANNES 2018] Les Éternels : Éternellement long »