[CRITIQUE] Avengers Infinity War : Thanos maître du jeu

La longue et douloureuse attente arrive enfin à son terme. L’ère Avengers touche doucement mais sûrement à sa fin avec un final divisé en deux volets et dont le second sortira courant de l’année prochaine. Et le moins qu’on puisse dire c’est que Marvel a mis les petits plats dans les grands  – ou plutôt les petits gants dans les grands – même si les premières critiques fondées sur seulement une vingtaine de minutes du film sorties il y a quelques semaines ne laissaient pas forcément présager quelque chose de bon à l’heure où on aime bien crier au « film de l’année » un peu trop souvent. Alors est-ce que Avengers Infinity War est-il le meilleur Marvel – depuis le précédent meilleur Marvel qui était Black Panther donc – ? Réponse garantie 100% no spoiler ! Lire la suite de « [CRITIQUE] Avengers Infinity War : Thanos maître du jeu »

[ACTU] Ce qu’il faut retenir de l’actualité ciné cette semaine

Sortez vos calendriers car cette semaine des studios hollywoodiens détenant parmi les plus gros blockbusters ont donné les dates de sortie de leurs productions. On commence d’abord avec Avatar, ensuite on s’intéressera à Deadpool 2, puis on vous informera sur la nouvelle date de sortie d’Indiana Jones 5 et on vous annoncera enfin les dates de sortie de la version live du Roi Lion et de La Reine des Neiges 2. Enfin on vous révélera la composition du jury du 70ème Festival de Cannes avec Will Smith notamment.

 

Quatre à la suite pour Avatar

Avatar

James Cameron et Twentieth Century Fox viennent d’annoncer via Facebook les dates de sortie des 4 prochains films de l’univers Avatar. Ainsi . Avatar 2 sortira le 18 décembre 2020, Avatar 3 le 17 décembre 2021, Avatar 4 le 20 décembre 2024 et Avatar 5 le 19 décembre 2025. La production vient de commencer avec une équipe de scénaristes réputés autour de James Cameron. Les 2 acteurs principaux incarnés par Sam Worthington et Zoë Saldana seront toujours de la partie. Rappelons qu’à sa sortie il y’a 8 ans, le premier Avatar avait engrangé jusqu’à  2,7 milliards de dollars de recettes dans le monde, et devenant ainsi le plus gros succès de tous les temps devant Titanic.

Deadpool 2 juste avant un spin-off de Star Wars

Deadpool

C’est acté ! Le deuxième volet de Deadpool sortira officiellement le 1er Juin 2018, soit une semaine avant le spin-off estampillé Star Wars sur la jeunesse d’Han Solo. Sans don de voyance, voilà duel au box-office qui devrait remplir les salles !

 

Indiana Jones 5 repoussé

Résultat de recherche d'images pour "indiana jones"

Du côté des studios Disney la décision a été prise de repousser la sortie d’Indiana Jones 5 d’une année. Ainsi le long métrage est maintenant prévu pour le 10 juillet 2020, même si un doute subsiste sur la participation d’Harrison Ford au projet. Par ailleurs Star Wars 9 est lui déjà programmé pour le 24 mai 2019.

 

Demandez le programme !

Le Roi Lion en live sortira avant La Reine des Neiges 2

Rugissez de plaisir car la version live du Roi Lion vient d’être annoncé et il est donc prévu pour le 19 juillet 2019 et sera réalisé par  Jon Favreau. Un procédé qui a porté ses fruits avec le film La Belle et La Bête aux USA et en France également. On apprend aussi que la Reine des Neiges 2 sera en salle dès le 27 novembre 2019.

 

Will Smith à Cannes

Le jury de Cannes 2017 : Agnès Jaoui, Will Smith, Park Chan-Wook…

C’est un acteur mondialement connu et apprécié de tous qui intégre le jury déjà prestigieux  présidé par le cinéaste Pedro Almodovar ! En effet Will Smith y sera; au même titre que  Maren Ade, la réalisatrice allemande de Toni ErdmannJessica Chastain, la comédienne américaine de The Tree of Life et Zero Dark ThirtyFan Bingbing, l’actrice chinoise de My Fair PrincessAgnès Jaoui, la scénariste-actrice-réalisatrice française du Goût des autres et Au Bout du contePark Chan-Wook, le metteur en scène coréen d’Oldboy et Mademoiselle,  Paolo Sorrentino, le réalisateur italien de La Grande Bellezza et Gabriel Yared, le compositeur français oscarisé pour Le Patient anglais. Le Festival de Cannes sera à suivre du 17 au 28 mai.

A bientôt pour d’autres news :

 

 

 

 

 

 

 

 

[CRITIQUE] Les Gardiens de la Galaxie 2 : Oui, oui et re-oui !

Les Gardiens de la Galaxie sont de retour et bordel ça fait du bien ! Ah ! On reprend les mêmes et on recommence, peut-être même en mieux. Le premier opus était déjà très réussi et celui-là l’est tout autant. Beaucoup d’action, beaucoup d’humour et une pincée de sentimentalisme et on obtient le meilleur Marvel. Après avoir sauvé une première fois la galaxie, la bande de joyeux lurons toujours aussi déjantés sont de retour et doivent faire face à l’arrivée du père de Peter Quill. Une rencontre qui risque de bouleverser tout l’équilibre de ce petit monde alors que de nouveaux ennemis surgissent et les anciens ennemis deviennent de nouveaux alliés.

Un film qui détonne de bout en bout

Tout ce qui a fait la réussite du premier opus est présent dans le second. Evidement on retrouve Star-Lord, Gamora, Rocket, Drax et surtout Baby Groot. Baby Groot qui est bien la mascotte de ce film, adorable, hilarant et beaucoup, beaucoup, beaucoup trop mignon. Nous devrions tous avoir un Baby Groot dans nos vies c’est certain. Ici l’intrigue tourne autour des origines de Peter qui retrouve enfin son père après des années d’absence. Un père qui lui fera des révélations quant à ses origines et ses capacités mais qui n’augurera rien de bon. Cette fois le thème de la famille est le fil conducteur jusqu’à sa toute fin tout en émotion. Une narration beaucoup moins dans le rentre-dedans et plus intime, plus discrète aussi. De sacrés guests font aussi leur apparition entre Stan Lee, Sylvester Stallone ou encore David Hasselhoff sans compter tout pleins de nouveaux personnages de comics qui vont débarquer.

Et même si le fait fait un petit peu plus dans le sentimentalisme, on oublie pas pour autant ce qui fait l’ADN de ce film, l’humour. Entre les querelles d’ego entre Peter et Rocket, Baby Groot et ses problèmes de compréhension et surtout Drax chez qui on découvre un capital humour brut de décoffrage à hurler de rire. D’ailleurs on remarquera malgré tout que tous les autres personnages sont bien plus mis en avant que dans le premier opus et que l’apparition de nouveaux personnages comme Mantis n’entache en rien la place que prend les autres compagnons.

Et comme si le film n’était pas déjà assez parfait comme ça, Les Gardiens de la Galaxie 2 c’est aussi une belle claque visuelle. Des univers toujours plus complexes et poussés et surtout une pléiade d’effets spéciaux en veux-tu en voilà. On en prend plein les yeux pendant deux heures, encore plus que dans le premier et c’est tout simplement efficace.

Les Gardiens de la galaxie 2 remplissent leur contrat haut la main. C’est drôle, il y a de l’action et énormément d’humour, bien plus que dans la plupart des comédies, bref c’est du vrai bon divertissement qui fait du bien et clairement le meilleur Marvel de l’année. Et enfin un dernier conseil, restez à la fin pour les scènes post-générique, il est pas impossible que vous ayez quelques indices concernant la suite des aventures de nos héros.

[CRITIQUE] Live by Night : Un pur film de gangster comme on les aime

Ben Affleck repasse enfin derrière la caméra pour son quatrième long-métrage où on plonge en plein coeur de la mafia et du traffic d’alcool dans les années 20 durant la Prohibition. Joe Coughlin a décidé de mener une vie à l’opposé de son père chef de la police de Boston, enchaînant braquages sur braquages, il se retrouve contraint de quitter Boston et de s’exiler à Tampa pour recommencer une nouvelle vie et se venger de celui qui a tué la femme de sa vie.

023934-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

De l’action en veux-tu en voilà

Ben Affleck est de retour derrière la caméra et ça fait du bien ! Dans la première partie du film nous voilà en plein coeur d’un Boston corrompu où l’alcool coule à flot illégalement et parmi tout ça, un ancien soldat ayant servi pour la France qui a décidé de devenir hors-la-loi. Après quelques déconvenues avec un des caïds les plus puissants, il par s’installer à Tampa. Changement de décor, on passe de quelque chose d’austère et étouffant à des paysages d’une beauté incroyable. Les décors, les costumes, les dialogues, tout est là pour faire de Live by Night un vrai bon film de gangster. Vous voulez de l’action et de la bagarre ? Il y en a à foison et ce pour notre plus grand plaisir. Enfin un film qui ne fait pas dans la demie-mesure.

Un scénario sans prise de risques

Ce qu’on pourrait reprocher à Ben Affleck avec Live by Night serait la simplicité de son scénario sans grande prise de risques. Un twist un peu raté au milieu du film et une fin bien trop mélodramatique pour un film de gangster cependant ces lacunes sont rapidement rattrapées par un casting formidable. Tout d’abord Ben Affleck qui a autant la carrure que le faciès d’un gangster, les rôles féminins s’en sortent pas mal surtout Elle Fanning que j’ai trouvé brillante. Le tout sur une magnifique BO entraînante de Harry Gregson Williams et le tour est joué.

Live by Night ne révolutionne pas le genre du film de gangster mais reste tout à fait correct tant par la prestation des acteurs que par tout ce qui les entoure. De quoi nous laisser entraîner dans un bon film d’action où ça cogne toutes les deux minutes.

Ma note : ★★★★★