1-800-Hot-Nine : Allô, bimbo, bobo

1-800-Hot-Nine est ce qu’on pourrait appeler un film inespéré. Dix-huit jours de tournage avec seulement trois heures maximum par jour et un budget minime de 200 000$. Pourtant Nick Richey n’a rien lâché pour pouvoir réaliser son premier long-métrage inspiré de son enfance. Une première oeuvre qui, comme souvent, cumule les défauts inhérents à un premier essai sans être dénuée d’intérêt.

Lire la suite de « 1-800-Hot-Nine : Allô, bimbo, bobo »