Rétrospective Park Chan-Wook #3 : Vampires robotiques

Changement radical de ton ! Après les affres vengeurs mêlés d’une violence brute, et avant un retour vers une œuvre aux contours tout aussi radicaux, une pause avec Je suis un cyborg, et sa proposition plus qu’étrange, qui s’inscrit dans le cadre d’une comédie visuelle excessivement loufoque, sans oublier une discours sur fond de désespoir social.

Lire la suite de « Rétrospective Park Chan-Wook #3 : Vampires robotiques »