Spider-Man New Generation : You got the power

Notre héros tisseur de toile en a connu des adaptations cinématographiques mais il fallait bien avouer que dernièrement ce n’était vraiment pas trop ça que ce soit entre l’honnête – mais faiblard – « Spider-Man : Homecoming » ou plus récemment les aventures de son plus grand ennemi « Venom » qui n’était ni fait ni à faire (et à rapidement oublié). Mais ça c’était avant que Sony nous sorte de sa botte secrète « Spider-Man : New Generation » (Into the Spider-Verse  en VO – ce qui était plus logique enfin bon). Exit Peter Parker pour se concentrer sur un autre Spider-Man en devenir : Miles Morales, adolescent d’origine latino-africaine vivant à Brooklyn.

Lire la suite de « Spider-Man New Generation : You got the power »

Venom : Trop aseptisé pour être efficace

Il était loin de faire l’unanimité chez nos confrères américains, force est de constater que « Venom » subira également le même sort de par chez nous. Car même si les droits du tisseur de toile appartiennent désormais à Marvel/Disney, Sony sort de sa besace l’un des ennemis de Spider-Man déjà aperçu dans le « Spider-Man 3 » de Sam Raimi aka Venom/Eddie Brock. Et parce que Sony est une jolie machine à business qui compte bien amasser du billets verts, bye bye le Rated R espéré par certains – il faut dire que le personnage avait le potentiel pour – et bonjour le PG-13 – tout public chez nous -. Loin d’être une grande surprise, le « Venom » de Ruben Fleischer (« Bienvenue à Zombieland », « Gangster Squad ») n’est pas un « désastre » (même s’il s’en rapproche dangereusement) mais est bien trop aseptisé pour être efficace.

Journaliste d’investigation prêt à titiller les plus grands dirigeants et responsables pour mettre à jour leurs magouilles, Eddie Brock se frotte d’un peu trop près à Carlton Drake à la tête de Life Foundation qui, derrière ses recherches scientifiques, entame une grande opération de nettoyage à l’aide d’entités extraterrestres surnommées « symbiotes » qui ont besoin d’un hôte humain pour survivre. Suite à un malencontreux accident, Eddy Brock fusionne avec une de ces entités pour devenir Venom. 

Dans sa première partie, le film tente vainement de créer une origin story qui n’est finalement que vaguement évoqué sans s’intéresser véritablement à Eddy Brock ni même à l’antagoniste de l’histoire aka le méchant docteur Carlton Drake qui – comme 90% des méchants aujourd’hui – veut sauver le monde en détruisant les ¾ de sa population pour éviter ainsi la surpopulation et la disparition des ressources que Mère Nature nous a si gentiment offert. Sa seconde partie, faisant désormais cohabiter Eddy et Venom, vire de temps à autre au buddy movie qui s’avère plutôt efficace. Tom Hardy prend du plaisir à jouer ce double-personnage et ça se voit. C’est pas toujours parfait mais la carrure du bonhomme colle parfaitement au personnage. Ce qui est du côté de Riz Ahmed c’est une autre histoire – enfin du côté de tous les seconds couteaux à vrai dire – qui semble chercher ses répliques et dont le personnage n’a absolument aucune substance à part le fait d’avoir l’étiquette « Méchant » collée sur le front.

Si le scénario a été coupé à la hache absolument pas affutée, il en est de même avec la réalisation et le montage qui sont au-delà du catastrophique notamment lorsque le film tape un peu dans l’action. On se retrouve alors avec une course-poursuite en voiture (qui rappelle étrangement celle de « Black Panther », la réalisation en moins) complètement illisible tout comme 99% des scènes d’action du film alors que le personnage de Venom et toute sa dimension « monstrueuse » tente d’exploser à l’écran sans grand succès malheureusement puisque, le jeune public étant visé, hors de question de mettre ne serait-ce qu’une goutte de sang (alors que Venom arrache sans vergogne à coups de canines acérées la tête de ses ennemis).

Lors d’une récente interview qui a largement fait les gros titres à quelques jours de la sortie du film, Tom Hardy affirmait que des scènes qu’il affectionnait tout particulièrement ont été coupé du film (pour rappel le film a été coupé de 40 minutes). Et lorsqu’on voit le résultat à l’écran, ces 40 minutes sont quasiment flagrantes et aurait – possiblement – permis au film d’être un brin mieux développé. Reste à espérer qu’une version longue du film sera disponible en DVD (et honnêtement on croise fortement les doigts).

Et comble du comble, la seconde scène post-générique (qui n’a pour le coup aucun rapport « direct » avec le film) qui dure approximativement cinq minutes se révèlent bien plus intéressante, bourrée d’action et drôle que tout le film. Outch.

Malgré deux trois moments sympathiques, un personnage aussi complexe que finalement attachant et une véritable envie de bien faire de Tom Hardy, « Venom » s’enfonce dans les bas-fonds des blockbusters réalisés à la truelle seulement venus pour engranger de l’argent – et vu son 1er jour d’exploitation à 32,8M de dollars Sony fait banco – quitte à y délaisser tout ce qui faisait le charme d’un des meilleurs ennemis de Spider-Man. 

Venom de Ruben Fleischer. Alec Tom Hardy, Riz Ahmed, Michelle Williams… 1H52
Sortie le 10 octobre

[CRITIQUE] Avengers Infinity War : Thanos maître du jeu

La longue et douloureuse attente arrive enfin à son terme. L’ère Avengers touche doucement mais sûrement à sa fin avec un final divisé en deux volets et dont le second sortira courant de l’année prochaine. Et le moins qu’on puisse dire c’est que Marvel a mis les petits plats dans les grands  – ou plutôt les petits gants dans les grands – même si les premières critiques fondées sur seulement une vingtaine de minutes du film sorties il y a quelques semaines ne laissaient pas forcément présager quelque chose de bon à l’heure où on aime bien crier au « film de l’année » un peu trop souvent. Alors est-ce que Avengers Infinity War est-il le meilleur Marvel – depuis le précédent meilleur Marvel qui était Black Panther donc – ? Réponse garantie 100% no spoiler ! Lire la suite de « [CRITIQUE] Avengers Infinity War : Thanos maître du jeu »

[CRITIQUE] Black Panther : Un nouveau souffle pour Marvel

Première cuvée de 2018 signée Marvel, Black Panther est surtout un symbole fort dans une industrie cinématographique en pleine mutation et où un blockbuster au casting majoritairement noir a de quoi faire grand bruit. Après un Thor : Ragnarok au capital humour conséquent – mais rapidement oubliable – la firme Marvel sort des sentiers battus avec un film à la fois extrêmement divertissant, intelligent et à la dimension politique indéniable. Lire la suite de « [CRITIQUE] Black Panther : Un nouveau souffle pour Marvel »

[ACTU] Showeb de rentrée : Tout ce qu’il fallait retenir

Le rendez-vous de cette fin d’année avait lieu au Gaumont Champs-Elysées et ce dès 9h30  hier matin. L’occasion pour les journalistes, blogueurs et influenceurs cinéma de se retrouver et de découvrir les line-up des différentes distributeurs présents ce jour-là. Au programme : énormément de diversité, de grosses attentes, une belle avant-première et beaucoup, beaucoup de Disney. Lire la suite de « [ACTU] Showeb de rentrée : Tout ce qu’il fallait retenir »

[CRITIQUE] Spiderman Homecoming : Un vent de fraîcheur emprunt d’humour !

L’homme-araignée est de de retour sur nos écrans dans un nouveau reboot du célèbre comic. Cette fois-ci place à un Peter Parker bien plus juvénile incarné par le jeune acteur Tom Holland. Autre nouveauté la présence d’un mentor de choix en la présence de Tony Stark (Iron Man) campé par Robert Downey Jr. Mais ce troisième reboot se démarque-t-il vraiment des précédents ? Lire la suite de « [CRITIQUE] Spiderman Homecoming : Un vent de fraîcheur emprunt d’humour ! »

[FOCUS] D23 Expo : Ce qu’il faut retenir de la grande messe Disney/Marvel

La D23 Expo (Sorte de grande réunion du fan club officiel de Disney) qui se tenait en Californie du 14 au 16 juillet était l’endroit où il fallait être pour connaître toutes les dernières nouveautés Disney et Marvel. Petit récapitulatif de tout ce qu’il fallait retenir lors de ces deux derniers jours.

Avengers Infinity War

Evidemment aucune vidéo du trailer n’a fuité mais quelques détails nous sont parvenus et on sait d’ores et déjà que Captain America a une barbe (et est considéré comme un criminel évidemment), Black Widow est blonde, Thor a quelques soucis à se faire et surtout c’est la réunion entre les Avengers, les Gardiens de la Galaxie mais également Doctor Strange qui ont un ennemi en commun et pas n’importe lequel : Thanos. Une bataille qui, d’après les premières impressions, risque d’être épique. En attendant de voir ce fameux trailer, nous pouvons déjà nous contenter d’une première affiche.

Star Wars : The Last Jedi

Rien de nouveau de ce côté là excepté quelques posters officiels dévoilés ainsi qu’une vidéo des coulisses du film. En attendant il faudra prendre son mal en patience jusqu’à décembre pour découvrir le 8e opus de la saga.

Aladdin

Après moult déconvenues et de sacrés problèmes de casting, le prochain film live Aladdin a enfin son casting ! Avec aux manettes Guy Ritchie (à qui on doit notamment Le Roi Arthur), on retrouvera dans le rôle d’Aladdin Mena Massoud et dans le rôle de Jasmine Naomi Scott (qu’on a découvert dans Power Rangers). Will Smith quant à lui sera l’excentrique génie de la lampe. La sortie du film est prévue pour courant 2019.

Dumbo

On continue du côté des films en live action et cette fois-ci avec Dumbo qui sera réalisé par Tim Burton. Accompagné d’un premier visuel, nous découvrons en même temps le casting du film qui sera composé entre autres de Michael keaton, Colin Farrell, Danny Devito ou encore Eva Green. La sortie américaine est prévue pour le 29 mars 2019, aucune date française n’est prévue pour le moment.

Enfin quelques petites infos en vrac entre la première bande-annonce de A Wrinkle In Time avec notamment Chris Pine et Reese Witherspoon. L’histoire d’une jeune fille à la recherche de son père, un scientifique qui a disparu et qui travaillait sur le projet d’un « tesseract », un objet permettant de voyager dans la 5e dimension vers de nouvelles planètes.

Egalement les premières infos concernant Les Indestructibles 2. On apprend notamment que ce second opus démarrera quelques secondes après le précédent volet et que l’ennemi vu à la fin de celui-ci sera le méchant à éliminer. Brad Bird reste à la réalisation de ce film.

Le responsable créatif de Walt Disney Animation Studios John Lasseter a également dévoilé le petit teaser d’un spin-off pour Cars/Planes qui se déroulera dans l’espace sans donner d’autres explications pour le moment.

DTS_FirstLook_FINAL-720x303

Enfin nous en apprenons un peu plus sur ce fameux film mystère de Pixar. Réalisé par Dan Scanlon (Monstres Academy), ce film se déroulera dans une banlieue d’un monde fantastique où l’on retrouvera des dragons et des villes composées de châteaux d’eau. L’histoire racontera celle de deux garçons dont le père est mort et qui décident d’entrer dans un monde fantastique afin de trouver un moyen de vivre une ultime journée magique en sa compagnie. Pour l’occasion, Dan Scanlon fera équipe avec Kori Rae qui a travaillé auparavant sur Les Indestructibles.

[ACTU] Ce qu’il faut retenir de l’actualité ciné cette semaine

On entame cette page d’actu avec les premiers extraits du Marvel Black Panther, puis nous vous révélerons le titre probable du spin-off de Star Wars consacré à Han Solo, nous évoquerons le rôle étonnant à venir de Daniel Radcliffe, ensuite le clap de fin pour le reboot de tomb raider, nous parlerons aussi d’un acteur de Star Wars 7 en tête d’affiche d’un nouveau film et de la suite du film musical Mamma Mia.

 

 

Black Panther, un film Marvel prometteur

Résultat de recherche d'images pour "black panther film 2018"

La bande-annonce de Black Panther a enflammée la toile et notamment le célèbre réseau social Twitter, ainsi le film semble donc avoir attisé la curiosité et créer une attente. Il faut dire que ces premières images sont plutôt alléchantes et laisse entrevoir un héros charismatique d’un pays légendaire ( le Wakanda) incarné par Chadwick Boseman.

La vidéo commence par une discussion entre Ulysses Klaue (Andy Serkis), un trafiquant d’armes vu dans Captain America : Civil War et l’agent anti-terroriste Everett Ross (Martin Freeman) –les deux acteurs se retrouvent après leur scène mémorable du Hobbit, Serkis jouant Gollum en performance capture, et Freeman étant l’interprète de Bilbo dans la trilogie récente de Peter Jackson. Le premier lui explique tout ce qu’il sait du Wakanda. La sortie du film est prévue pour le 14 février 2018.

Un t-shirt sur le banc des accusés

L’équipe de Han Solo réunie sur une première photo

Si l’on croit la photographie d’un t-shirt reçu par un membre de l’équipe technique qui s’affaire sur le prochain spin-off de Star Wars, celui-ci s’intitulera Star Wars Solo. Comme en témoigne le recto du t-shirt en image ci-dessous. Rappelons que le film sera centrée sur la jeunesse de Han Solo, le célèbre contrebandier et coéquipier de Luc et Leia Skywalker. Pour incarner Han Solo le jeune acteur Alden Ehrenreich a été choisi.

Han Solo T-shirt

Terrible jungle !

De Mike Horn à Daniel Radcliffe il n’y a qu’un pas ! En effet, le célèbre acteur d’Harry Potter nous étonne une nouvelle fois dans le rôle d’un homme ayant décider de quitter la civilisation afin d’explorer la forêt amazonienne. Le film a pour titre Jungle et à la manière d’ Into the Wild le héros va devoir lutter pour sa survie si l’on en croit le premier trailer. Pour l’heure pas de date de sortie.

Enfin, la fin !

Tomb Raider (reboot)

Le tournage du reboot de la saga Tomb Raider est désormais terminé et sortira en 2018 ! C’est la révélation qui a été faite via le réseau social Instagram par le réalisateur du film  Roar Uthaug. Cela met fin à un tournage de longue durée débuté en janvier dernier. Pour rappel le rôle de Lara Croft est attribuée à la jeune actrice suédoise Alicia Vikander, et ce reboot sera inspiré du jeu vidéo Tomb Raider sorti en 2003. Un long métrage à découvrir en mars 2018.

Synopsis : L’histoire se déroule sept ans après la disparition du père de l’héroïne, Richard Croft. La jeune femme a désormais 21 ans et travaille dans une société de livraison de nourriture à domicile car elle a refusé de reprendre les rênes de l’empire familial. Mais Lara décide d’enquêter sur la disparition de son père après avoir découvert un indice mystérieux dans le tombeau familial. Un indice qui va la mener jusqu’à une tombe sur une île quelque part sur la côte japonaise.

Un nouveau rôle pour John Boyega

John Boyega l’un des nouveaux visages de l’univers Star Wars jouera le premier rôle dans un film plus sombre puisqu’il retrace un ensemble d’événements violents aux États-Unis. En effet  les émeutes de Detroit ont fait 43 morts et 467 blessés en 5 jours en 1967. Le film Detroit s’attarde plus précisément sur l’incident du Motel Algiers où trois hommes noirs ont été tués par les forces de l’ordre. C’est cette atmosphère de violence urbaine et de guerre civile que l’on découvre dans ces extraits. Le film réalisé par Kathryn Bigelow (réalisatrice de l’excellent  Zero Dark Thirty relatant la traque de Ben Ladden)  sortira le 11 octobre en France.

On ne change pas une recette qui marche (ou presque) !

Mamma mia !Alors qu’il sera diffusé sur Arte ce soir, on vous donne quelques infos sur la suite du film Mamma Mia !. Tout d’abord le film sera toujours porté entre autres par Meryl Streep, Pierce Brosnan et Colin Firth et réalisé par Ol Parker (Indian Palace). Ensuite les chansons d’Abba seront toujours au cœur du film. Enfin dernière info et pas des moindres, le long métrage mêlera simple suite et préquel. En effet les acteurs du premier film reviendront pour une nouvelle aventure, et des comédiens vont également être engagés pour jouer dans des flashbacks.

A bientôt pour d’autres news !!

 

 

 

 

 

 

 

[ACTU] Ce qu’il faut retenir de l’actualité ciné cette semaine

Au sommaire de cette page d’actu, Le Crime de l’Orient Express d’Agatha Christie revisité avec un casting prestigieux, des images inédites du prochain Spider-man bientôt à l’affiche,le premier trailer avec Kate Winslet et Idris Elba dans un film de survie, la date de début de tournage des Tuches 3 et un projet de fan film étonnant et prometteur de l’univers Harry Potter.

 

« Un train nommé mystère »

Un casting prestigieux et une bande-annonce certes courte, mais plutôt intrigante pour le film Le Crime de l’Orient Express prévu pour décembre 2017. En effet autour de l’acteur-réalisateur  Kenneth Branagh, qui interprétera le célèbre détective Hercule Poirot, on retrouve notamment  Johnny Depp, Daisy Ridley, Penélope Cruz, Josh Gad (La Belle et la Bête),  Oliva Colman (série Broadchurch) ou encore Marwan Kenzari (La Momie 2017). Le scénario sera identique à l’oeuvre original c’est-à-dire : « Un groupe de passagers se retrouve prisonnier du célèbre train de l’Orient-Express, alors qu’un meurtre vient d’être commis. Le détective belge Hercule Poirot mène l’enquête« .

Un troisième trailer ciblé

A l’occasion de la venue de Mchael Keaton dans un célèbre talk-show américain, une nouvelle bande-annonce vient d’être dévoilée et celle-ci se concentre particulièrement sur 3 personnages présent dans le film. On aperçoit donc le grand méchant Le Vautour incarné par Michael Keaton, Ned le pote geek pantouflard de Peter et Michelle une camarade de classe du héros. Le film Spiderman : Homecoming sortira le 12 juillet prochain.

La montagne ça vous gagne (ou pas) !

Voici les premières images du long métrage La Montagne Entre Nous où 2 personnages incarnés par Kate Winslet et Idris Elba se retrouvent livrés à eux même en milieu hostile c’est-à-dire au coeur d’un massif montagneux, à la suite d’un accident. Dans cet extrait saisissant on voit l’ampleur de la tâche qui attendent nos 2 survivants. Il faudra patienter jusqu’au 8 novembre pour en savoir plus.

Liberté, égalité, fraternituche !

Les Tuche 3

Après le succès des Tuches 2 en 2016 ( plus gros succès français de l’année), le tournage des Tuches : Liberté, égalité, fraternituche est imminent et devrait débuter dès mardi prochain. Le film sera toujours réalisé par Olivier Barroux et disposera d’un budget de 13,09 millions d’euros et devrait également s’articuler  autour du synopsis suivant :

« Dans ce nouvel opus, toujours mis en par Olivier Baroux, Jean-Paul Rouve, alias Jeff Tuche, se réjouit de l’arrivée du TGV dans son cher village. Malheureusement, le train à grande vitesse ne fait que passer, sans s’arrêter à Bouzolles. Déçu, il tente de joindre le président de la République pour que son village ne reste pas isolé du reste du territoire. Sans réponse de l’Élysée, Jeff ne voit plus qu’une seule solution pour se faire entendre : se présenter à l’élection présidentielle… Profitant de circonstances politiques imprévisibles, Jeff Tuche et toute sa famille vont s’installer à l’Élysée pour une mission à haut risque : gouverner la France. Leur devise : liberté, égalité, fraternituche. » S

Le film est prévu pour le 7 février 2018.

Etre fan ça n’a pas de prix

Quand des fans s’unissent pour un projet concernant leur passion le résultat peut-être bluffant ! C’est ce qu’ont fait des producteurs indépendants et des amateurs concernant un « fan film » sur un personnage clé de la saga Harry Potter. Il s’agit d’un film sur le passé de  Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom s’intitulant Voldemort : Origins of the Heir Voldemort : Origins of the Heir. Une bande-annonce a été diffusée et elle est plutôt réussie et cela s’annonce prometteur si cela se confirme en long métrage.

Le film est d’ailleurs en phase de financement sur la plateforme Kickstarter mais la page indique que Voldemort – Origins of the Heir fait l’objet d’un litige de propriété intellectuelle et n’est pas disponible pour le moment ». Pourtant la version américaine de BuzzFeed croit savoir qu’un accord a été trouvé avec Warner Bros et J.K. Rowling pour pouvoir diffuser le film sur YouTube.

A la semaine prochaine pour de nouvelles news !!

[CRITIQUE] Les Gardiens de la Galaxie 2 : Oui, oui et re-oui !

Les Gardiens de la Galaxie sont de retour et bordel ça fait du bien ! Ah ! On reprend les mêmes et on recommence, peut-être même en mieux. Le premier opus était déjà très réussi et celui-là l’est tout autant. Beaucoup d’action, beaucoup d’humour et une pincée de sentimentalisme et on obtient le meilleur Marvel. Après avoir sauvé une première fois la galaxie, la bande de joyeux lurons toujours aussi déjantés sont de retour et doivent faire face à l’arrivée du père de Peter Quill. Une rencontre qui risque de bouleverser tout l’équilibre de ce petit monde alors que de nouveaux ennemis surgissent et les anciens ennemis deviennent de nouveaux alliés.

Un film qui détonne de bout en bout

Tout ce qui a fait la réussite du premier opus est présent dans le second. Evidement on retrouve Star-Lord, Gamora, Rocket, Drax et surtout Baby Groot. Baby Groot qui est bien la mascotte de ce film, adorable, hilarant et beaucoup, beaucoup, beaucoup trop mignon. Nous devrions tous avoir un Baby Groot dans nos vies c’est certain. Ici l’intrigue tourne autour des origines de Peter qui retrouve enfin son père après des années d’absence. Un père qui lui fera des révélations quant à ses origines et ses capacités mais qui n’augurera rien de bon. Cette fois le thème de la famille est le fil conducteur jusqu’à sa toute fin tout en émotion. Une narration beaucoup moins dans le rentre-dedans et plus intime, plus discrète aussi. De sacrés guests font aussi leur apparition entre Stan Lee, Sylvester Stallone ou encore David Hasselhoff sans compter tout pleins de nouveaux personnages de comics qui vont débarquer.

Et même si le fait fait un petit peu plus dans le sentimentalisme, on oublie pas pour autant ce qui fait l’ADN de ce film, l’humour. Entre les querelles d’ego entre Peter et Rocket, Baby Groot et ses problèmes de compréhension et surtout Drax chez qui on découvre un capital humour brut de décoffrage à hurler de rire. D’ailleurs on remarquera malgré tout que tous les autres personnages sont bien plus mis en avant que dans le premier opus et que l’apparition de nouveaux personnages comme Mantis n’entache en rien la place que prend les autres compagnons.

Et comme si le film n’était pas déjà assez parfait comme ça, Les Gardiens de la Galaxie 2 c’est aussi une belle claque visuelle. Des univers toujours plus complexes et poussés et surtout une pléiade d’effets spéciaux en veux-tu en voilà. On en prend plein les yeux pendant deux heures, encore plus que dans le premier et c’est tout simplement efficace.

Les Gardiens de la galaxie 2 remplissent leur contrat haut la main. C’est drôle, il y a de l’action et énormément d’humour, bien plus que dans la plupart des comédies, bref c’est du vrai bon divertissement qui fait du bien et clairement le meilleur Marvel de l’année. Et enfin un dernier conseil, restez à la fin pour les scènes post-générique, il est pas impossible que vous ayez quelques indices concernant la suite des aventures de nos héros.